Recherche


Avis de lecteurs

Barcelone (Jacques Beaumont)

note: 4Barcelone redécouverte S.BASSET - 24 octobre 2022

Encore un formidable "Grand Imagerie" de chez Fleurus qui nous permet de mieux comprendre Barcelone et de (re)découvrir des aspects moins connus ou moins touristiques de la capitale Catalane !

Le rapport chinois (Pierre Darkanian)

note: 4Le rapport qui rapportait des millions S.BASSET - 6 novembre 2022

Un roman décapant et hilarant sur l’absurdité d'un certain système financier et administratif, qui fait passer aux naïfs des vessies pour des lanternes !

Les Tuniques bleues n° 64
Les Tuniques Bleues n° 64
Où est donc Arabesque ? (Willy Lambil)

note: 4Arabesque, plus qu'un cheval, un compagnon S.BASSET - 12 novembre 2022

Un album des "Tuniques Bleus"particulièrement touchant, montrant un Caporal Blutch particulièrement affectés par la disparition de son cher cheval.

Les Enquêtes du Département V n° 9
Les Enquêtes du Département V n° 9
Sel (Jussi Adler-Olsen)

note: 5Un nouveau coup de maitre Céline - 12 novembre 2022

Ce nouveau tome des Enquêtes du Département V est une nouvelle fois excellent, on retrouve tout ce qu'on aime dans cette saga littéraire : du suspens, des personnages attachants et [...]

L'histoire de toutes les histoires (Jean-Pierre Kerloc'h)

note: 5"Il était une fois..." Clarisse - 8 novembre 2022

Le roi des rois est très, très vieux, il sent que sa fin est proche, mais avant de mourir, il souhaite pouvoir lire l’histoire de tous les hommes, on fait [...]

Bravelands - tome 01 (Erin HUNTER)

note: 5BRAVELANDS Alicia - 25 octobre 2022

je suis a la moitie de l'histoire et je le trouve incroyable .
"grand coeur a une histoire triste au debut mais il a vite trouvé sa place"

Critique

 

Les mains libres (Paul Éluard)

note: 5Art et Art Clarisse - 8 septembre 2022

Ce recueil est un mélange entre le talent de dessinateur de Man Ray et le talent de poète de Paul Eluard. On peut y observer une représentation particulière de l’inconscient.
Il ne faut pas chercher de véritable lien entre les dessins et les poèmes, ils sont là, se mêlent, ne se ressemblent pas, mais laissent tous les deux libre court à l’imagination et à la libre interprétation. Le surréalisme personnifié.