Recherche


Avis de lecteurs

Steam Sailors n° 1
L'Héliotrope (Ellie S. Green)

note: 5Dépaysant ! Victoria, MMC - 11 décembre 2020

Un univers steampunk avec des pirates et une véritable chasse au trésor…il n’en fallait pas plus pour me convaincre de lire ce roman !

Suite à l'attaque de son village par [...]

Romy et Julius (Marine Carteron)

note: 5Très plaisant ! Victoria, MMC - 5 décembre 2020

Cette réécriture de Roméo et Juliette à la sauce moderne m’a tout simplement enchantée !

Nous avons affaire à deux ados : d’un côté Romy, fille du boucher du village, de [...]

Et le désert disparaîtra (Marie Pavlenko)

note: 5Et le désert disparaîtra de Marie Pavlenko Christine - 14 octobre 2020

Un livre à ne pas rater, qu'on soit ado ou pas ! C'est un roman plein de sensibilité sur les relations et les interactions entre l'Homme et la nature, mais [...]

V (Havok)

note: 5Trash is not dead ! Emmanuel - 17 novembre 2020

Havok fait du trash. Il n'y a pas d'ambigüité sur la question : tout est à fond, martelé, brutale, hurlé, structuré,... la rage mise en musique. On pourrait dire d'Havok [...]

Oh happy day (Anne-Laure Bondoux)

note: 4Fait du bien au moral Victoria, MMC - 27 février 2021

A la fin de "Et je danse aussi", notre duo de personnages étaient sur le point de se rencontrer pour la première fois, après des mois assidus de correspondance. On [...]

Térébenthine (Carole Fives)

note: 4Quelle place pour l'art ? Agnès MMC - 12 décembre 2020

La narratrice achète la revue Beaux-Arts et lit un article sur un peintre décédé, Luc, dont la peinture rencontre un grand succès et la voilà plongée dans ses souvenirs de [...]

Critique

 

Oeuvre non trouvée

note: 4Anthropomorphisme et ambiance polar des années 50 Victoria, MMC - 30 septembre 2014

Blacksad c'est ce chat au regard dur et détective privé de son état. On vient de retrouver le cadavre de son ancienne petite amie, une étoile montante du cinéma et voilà notre héros désabusé contraint de mener l'enquête.
Alors oui, le scénario est banal, classique et prévisible… Le problème majeur de cette série, c’est la longueur de chaque tome : ils sont trop court pour espérer un quelconque retournement de situation, et l’intrigue n’a pas le temps d’y être approfondie comme elle le pourrait. En revanche là où Blacksad marque des points, c’est au niveau du dessin. Superbe, riche en détails, il contribue à instaurer une ambiance de film noir à chaque planche. L’incarnation d’un personnage par tel ou tel animal n’est jamais due au hasard et permet à l’auteur d'en faire ressortir le caractère. Au final c’est surtout le graphisme et son atmosphère si particulière qui fait de Blacksad une lecture plaisir et une BD à découvrir, d’autant plus que plusieurs référence à la culture américaine y sont évoqués (le Ku Klux Klan, la ségrégation des noirs, la guerre froide et le maccarthysme entre autres). Avis aux amateurs!