Recherche


Avis de lecteurs

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Paul n° 9
Paul à la maison (Michel Rabagliati)

note: 5Une BD émouvante Agnès MMC - 17 décembre 2020

Ce dernier titre de la série Paul est sans doute aussi le plus autobiographique. Paul, maintenant auteur de BD à temps plein, est confronté à sa solitude, à la maladie [...]

V (Havok)

note: 5Trash is not dead ! Emmanuel - 17 novembre 2020

Havok fait du trash. Il n'y a pas d'ambigüité sur la question : tout est à fond, martelé, brutale, hurlé, structuré,... la rage mise en musique. On pourrait dire d'Havok [...]

Déjà, l'air fraîchit (Florian Ferrier)

note: 4Bibliothèques spoliées FM - 30 janvier 2021

Ce (gros) roman français nous emporte dans la Seconde Guerre Mondiale, avec le personnage d’Erika, jeune femme passionnée de livres qui va devenir un rouage essentiel du rapt organisé et [...]

Peau d'homme (Zanzim)

note: 5Une BD aux nombreux messages Victoria, MMC - 5 décembre 2020

À l'époque de la Renaissance italienne, Bianca, une jeune fille aristocrate, fait l’objet d’un mariage arrangé, sans avoir jamais vu son prétendant et cela la chagrine profondément. Heureusement pour elle, [...]

Oh happy day (Anne-Laure Bondoux)

note: 4Fait du bien au moral Victoria, MMC - 27 février 2021

A la fin de "Et je danse aussi", notre duo de personnages étaient sur le point de se rencontrer pour la première fois, après des mois assidus de correspondance. On [...]

Critique

 

Jane, le renard et moi (Fanny Britt)

note: 4Où finalement le renard n'est pas si important que ça Victoria, MMC - 13 mars 2015

Hélène, une pré-adolescente, est mise de coté par ses camarades de classe qui semblent l'avoir prise en grippe. Elle ne comprend pas pourquoi ses anciens amis deviennent ses tortionnaires, elle va même jusqu’à se remettre en question, à penser que c'est parce qu'elle est trop grosse ou pas assez brillante que les autres la dénigrent. Heureusement, la lecture de Jane Eyre lui apporte du réconfort, lui permet de s'évader en s'identifiant à l'héroïne. Évidemment ce n'est pas le roman qui la sortira de sa solitude, mais c'est grâce à lui qu'elle gardera la tête haute.
Les thèmes du harcèlement scolaire, de l'intimidation et des complexes sont traités avec beaucoup de délicatesse, les dessins d'Isabelle Arsenault ni étant pas pour rien. Un récit intimiste, touchant, pouvant être lu par petits et grands, une jolie BD pleine de poésie!