Recherche


Avis de lecteurs

Sometimes the world ain't enough (Night Flight Orchestra (The))

note: 2Adriennnnnnne !!! Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Pour faire simple, ça ressemble à ce groupe dont tout le monde ne connait que deux titres. Y en a un qui fait "tin... tin, tin, tin..., tin, tin,tin...". Mais [...]

Imbattable n° 1
Justice et légumes frais (Pascal Jousselin)

note: 4Concept atypique Victoria, MMC - 19 juillet 2018écoutez

Imbattable, c'est ce héros masqué et bedonnant qui épate par ses méthodes d'investigation. Et pour cause, le bonhomme utilise les codes de la bande dessinée pour sauter d'une case à [...]

Mathieu Hidalf n° 1
Le premier défi de Mathieu Hidalf (Christophe Mauri)

Prevail II (Kobra and the Lotus)

note: 3Maturité Emmanuel - 4 août 2018écoutez

Voici le 5ème album des Canadiens de Kobra And The Lotus. S'il ne déchaîne pas les foules, il dénote par rapport aux autres productions du groupe par son équilibre entre [...]

The suprêmes at Earl's All-you-can-eat (Edward Kelsey Moore)

note: 5Suprêmes part 1 Pascale - 23 août 2018écoutez

Funny, touching, dramatic.
Fortunately, you can get the sequel at the médiathèque.

Lucifer II (Lucifer)

note: 5Ozzy II Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Même si le côté volontairement suranné de la pochette prête à sourire, il faut passer outre et se plonger sans réserve dans cet album capable de toucher un public beaucoup [...]

Critique

 

Pardonnez nos offenses (Romain Sardou)

note: 5Les côtés sombres du Moyen-Age, de la religion et de la nature humaine réunis!!! MD - 20 juillet 2017écoutez

Hiver 1284. Draguan petit diocèse du comte de Toulouse. Depuis que plusieurs corps mutilés ont été retrouvés, la population a peur et le village d’Heurteloup vit dans l’oubli puisqu’on l’accuse d’être maudit. C’est ici que le prêtre Henno Gui est envoyé par Rome après l’assassinat de l’évêque. Le caractère parfois non conventionnel du prêtre, les manipulations de Rome et tous les mystères qui se dessinent au fil des pages font de ce roman un très bon roman. On a accusé l’auteur de ne pas être historiquement toujours très juste, mais il s’agit avant tout d’un roman. Le rythme est soutenu, lorsqu’on commence on ne veut plus le lâcher. Il est dommage que cet auteur soit systématiquement lié à son père car c’est un bon auteur qui mérite d’être connu...pour ce qu'il écrit.