Recherche


Avis de lecteurs

Sometimes the world ain't enough (Night Flight Orchestra (The))

note: 2Adriennnnnnne !!! Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Pour faire simple, ça ressemble à ce groupe dont tout le monde ne connait que deux titres. Y en a un qui fait "tin... tin, tin, tin..., tin, tin,tin...". Mais [...]

Imbattable n° 1
Justice et légumes frais (Pascal Jousselin)

note: 4Concept atypique Victoria, MMC - 19 juillet 2018écoutez

Imbattable, c'est ce héros masqué et bedonnant qui épate par ses méthodes d'investigation. Et pour cause, le bonhomme utilise les codes de la bande dessinée pour sauter d'une case à [...]

Mathieu Hidalf n° 1
Le premier défi de Mathieu Hidalf (Christophe Mauri)

Prevail II (Kobra and the Lotus)

note: 3Maturité Emmanuel - 4 août 2018écoutez

Voici le 5ème album des Canadiens de Kobra And The Lotus. S'il ne déchaîne pas les foules, il dénote par rapport aux autres productions du groupe par son équilibre entre [...]

The suprêmes at Earl's All-you-can-eat (Edward Kelsey Moore)

note: 5Suprêmes part 1 Pascale - 23 août 2018écoutez

Funny, touching, dramatic.
Fortunately, you can get the sequel at the médiathèque.

Lucifer II (Lucifer)

note: 5Ozzy II Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Même si le côté volontairement suranné de la pochette prête à sourire, il faut passer outre et se plonger sans réserve dans cet album capable de toucher un public beaucoup [...]

Critique

 

Rendez-vous avec l'heure qui blesse (Gaston-Paul Effa)

note: 5Un roman pour découvir un héro méconnu de notre hisoire. MD - 10 février 2018écoutez

Dans ce roman, l'auteur donne la parole à Raphaël Elizé, l'un des premiers maires métis de métropole. Arrivé avec sa famille en France après la catastrophe de la Montagne Pelée de 1902, Raphaël Elizé deviendra vétérinaire. A son retour de la première guerre mondiale, il s'installe avec son épouse à Sablé sur Sarthe. Rapidement engagé en politique, fervent défenseur des valeurs de la République, il sera élu maire de cette commune en 1929 puis réélu en 1935. Mais dans la France occupée, un maire ne peut pas être noir et c'est pour cette raison qu'il sera déchu de son mandat puis déporté à Buchenwald, dont il ne reviendra pas.
C'est du camp que Raphaël s'adresse au lecteur. Son quotidien, ses compagnons d'infortune mais aussi sa femme Caroline, ses patients, sa vie de maire, d'homme heureux et libre, le présent et le passé se mêlent. C'est ce qui lui permet de vivre, de survivre.
Gaston-Paul EFFA a fait le choix de la fiction pour nous faire découvrir cet homme, héros à la fois simple et extraordinaire de notre histoire.
Les mots sont choisis, l'écriture poétique pour raconter aussi l'horreur.