Recherche


Avis de lecteurs

Sometimes the world ain't enough (Night Flight Orchestra (The))

note: 2Adriennnnnnne !!! Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Pour faire simple, ça ressemble à ce groupe dont tout le monde ne connait que deux titres. Y en a un qui fait "tin... tin, tin, tin..., tin, tin,tin...". Mais [...]

Imbattable n° 1
Justice et légumes frais (Pascal Jousselin)

note: 4Concept atypique Victoria, MMC - 19 juillet 2018écoutez

Imbattable, c'est ce héros masqué et bedonnant qui épate par ses méthodes d'investigation. Et pour cause, le bonhomme utilise les codes de la bande dessinée pour sauter d'une case à [...]

Mathieu Hidalf n° 1
Le premier défi de Mathieu Hidalf (Christophe Mauri)

Prevail II (Kobra and the Lotus)

note: 3Maturité Emmanuel - 4 août 2018écoutez

Voici le 5ème album des Canadiens de Kobra And The Lotus. S'il ne déchaîne pas les foules, il dénote par rapport aux autres productions du groupe par son équilibre entre [...]

The suprêmes at Earl's All-you-can-eat (Edward Kelsey Moore)

note: 5Suprêmes part 1 Pascale - 23 août 2018écoutez

Funny, touching, dramatic.
Fortunately, you can get the sequel at the médiathèque.

Lucifer II (Lucifer)

note: 5Ozzy II Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Même si le côté volontairement suranné de la pochette prête à sourire, il faut passer outre et se plonger sans réserve dans cet album capable de toucher un public beaucoup [...]

Critique

 

La terre des mensonges (Anne Birkefeldt Ragde)

note: 5Saga norvégienne FM - 21 février 2018écoutez

Ce premier volume d'une trilogie nous introduit dans l'intimité d'une famille de paysans norvégiens, les Neshov. L'aîné de trois frères, Tor, est sous la coupe de sa mère impitoyable ; à presque 60 ans, il vit seul avec elle et le grand-père, dans une ferme gérée à l'ancienne où sa seule source de bonheur se trouve dans l'élevage de cochons. Le frère cadet, célibataire à la conscience tourmentée, est entrepreneur de pompes funèbres (ce qui nous vaut un début de roman assez dur, âmes très sensibles s'abstenir - ou sautez les premières pages). Et le benjamin a fui le pays, pour s'épanouir à Copenhague dans une vie luxueuse, créative, et une homosexualité joyeusement assumée. Ces trois frères qui ne se parlaient quasiment plus vont devoir se rapprocher au moment de l'hospitalisation de leur terrible mère, déclencheuse de révélations sur d'étonnants secrets familiaux...
Véritable "page-turner" nordique, ce roman est à la fois divertissant et profond, original, avec de beaux personnages. Une lecture dépaysante dans tous les sens du terme !