Recherche


Avis de lecteurs

Mathieu Hidalf n° 1
Le premier défi de Mathieu Hidalf (Christophe Mauri)

Sometimes the world ain't enough (Night Flight Orchestra (The))

note: 2Adriennnnnnne !!! Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Pour faire simple, ça ressemble à ce groupe dont tout le monde ne connait que deux titres. Y en a un qui fait "tin... tin, tin, tin..., tin, tin,tin...". Mais [...]

Famille presque zéro déchet (Jérémie Pichon)

note: 5THE guide pour commencer Pimprenelle - 23 septembre 2018écoutez

Ce livre est génial pour commencer à s'initier au zéro déchet. Très imagé, très facile à lire, assez humoristique et rempli de recettes, c'est vraiment THE guide pour débuter quand [...]

Le rite (Matt Baglio)

note: 3Intéressant Céline - 9 septembre 2018écoutez

Ayant vu et apprécié le film qui a été inspiré par ce livre, j'avais très envie de pouvoir lire l'oeuvre originale de Matt Baglio. Et je dois avouer que malgré [...]

Cavalier vert n° 1 (Kristen Britain)

note: 2bourratif Murielle - 1 août 2018écoutez

Je me faisais un plaisir d'aborder cette série, mais la déception était au rendez-vous : une histoire longuette, des descriptions et des scènes inutiles qui ne font pas avancer l'histoire, [...]

The suprêmes at Earl's All-you-can-eat (Edward Kelsey Moore)

note: 5Suprêmes part 1 Pascale - 23 août 2018écoutez

Funny, touching, dramatic.
Fortunately, you can get the sequel at the médiathèque.

Critique

 

Altars (Kroh)

note: 5Une joyeuse psychose Emmanuel, MMC - 3 mars 2018écoutez

1er album réussi pour le groupe de stoner/doom originaire de Birmingham (GB). Entre les mélodies savamment ciselées, la voix claire d'Oliwia Sobieszek et le poids rythmique, occulte, mystère et désolation s'invitent tout en douceur. Un comble !
Le tour de force tient probablement aux qualités des membres du groupe mais aussi à des titres compacts et intenses qui envoûtent l'auditeur. C'est une formule peu commune dans ce genre de production qui favorisent (trop?) souvent l'allongement des morceaux par répétition. Un bon point aussi pour les petites touches (sans excès) d'originalité avec tantôt un chant en polonais, tantôt des effets sonores dignes d'une BO de film d'horreur.
Seule la production manque un peu de souffle. Sinon l'album serait parfait...