Recherche


Avis de lecteurs

Catamount n° 2
Le train des maudits (Benjamin Blasco-Martinez)

note: 4Un western à l'ancienne très bien dessiné S.BASSET - 3 novembre 2018écoutez

Ce tome 2 de Catamount propose un western à l'ancienne, superbement mis en image par Benjamin Blasco-Martinez. Les amateurs du genre ne devrait pas bouder leur plaisir !

Hard blues shot (Laura Cox Band)

note: 5Rock'n'Roll Attitude ! Pascal - 22 novembre 2018écoutez

Bon sang quel album !!! moi qui aime le rock sudiste et le hard rock, eh bien me voila gâté avec ce CD. Des solos de guitare tranchants et percutants [...]

Pâtisseries marocaines (Nadia Paprikas)

note: 5M'rehba ! Emmanuel - 16 novembre 2018écoutez

Véritable coup de cœur (et de papilles !) pour ce livre de pâtisserie marocaine : d'une part, il est précis et méthodique et, d'autre part, il est magnifiquement illustré.
Une mention [...]

Erased n° 1 (Kei Sanbe)

note: 5Un jour sans fin, version seinen anxest - 8 septembre 2018écoutez

Satoru est contraint de revivre une période jusqu'à ce qu'il puisse en provoquer le bon déroulement. Cela lui permettra de se mesurer, malgré lui, à un tueur en série particulièrement [...]

Shining (Stephen King)

note: 5Chef d'oeuvre Céline - 9 septembre 2018écoutez

Certainement l'un des plus célèbres et meilleur roman de Stephen King qui est vraiment le maître en matière de roman d'horreur. Tout y est, une ambiance glauque qui plonge le [...]

Sometimes the world ain't enough (Night Flight Orchestra (The))

note: 2Adriennnnnnne !!! Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Pour faire simple, ça ressemble à ce groupe dont tout le monde ne connait que deux titres. Y en a un qui fait "tin... tin, tin, tin..., tin, tin,tin...". Mais [...]

Critique

 

Prisons (Ludovic-Hermann Wanda)

note: 5Un roman percutant, hyme à la lecture et à la connaissance comme moyen de rédemption. Marie, MMC - 4 décembre 2018écoutez

Frederic Nkamwa dit Fred, 28 ans, un casier déjà bien rempli se retrouve une fois de plus à Fleury –Merogis. Mais cette fois ci dans le bâtiment D3 celui des récidivistes, les incurables. Oui mais Frédéric n'arrive pas seul, il arrive avec sa foi profonde, unique et indiscutable et convaincu que si Dieu l'a renvoyé en prison c'est pour une raison bien précise.
Le roman est écrit à 2 voix, celle de Frédéric, dont l'un des chalenges, donné par son codétenu Richard, toxico qu'il cherche à faire décrocher, est d'arrêter les insultes qui d'après Richard seraient sa drogue à lui. Cette épreuve va le conduire à découvrir la belle langue française. La deuxième voix est celle de Marianne, 5ème du nom, symbole de la République française.
L'histoire de Frédéric est la vraie histoire de son auteur, Ludovic-Hermann WANDA. Ecriture surprenante dans laquelle le Wesh et la langue de Molière se mêlent. L'éloge de la lecture et de la connaissance illustre cette critique du milieu carcéral mais au sens stricte du terme.
Un premier roman atypique que la rentrée littéraire et ses canons lissés n'a peut-être pas su apprécier…