Recherche


Avis de lecteurs

Mamie Luger (Benoît Philippon)

note: 5Très divertissant ! Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Cette Mamie Luger (Berthe de son petit nom) est tout bonnement incroyable ! 102 ans, pas tout à fait toutes ses dents, un langage des plus fleuris...attendez-vous à découvrir un [...]

État de nature (Jean-Baptiste de Froment)

note: 5Une lecture rapide, grinçante et savoureuse. Marie - 11 mai 2020

Fable politique, roman politique d’anticipation…. Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour présenter ce court roman écrit par un ancien conseiller d’un président de la République, plus d’un an avant les [...]

Les Radley (Matt Haig)

note: 4Entretien avec des vampires Michèle - 27 juin 2020

Je m'attendais à un livre un peu plus sanglant et moins adolescent mais finalement j'ai adoré l'histoire de cette famille dont les non dits les tuent à petit feu...
Il [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Les soeurs Mitford enquêtent
L'assassin du train (Jessica Fellowes)

note: 5A cup of tea ? FM - 10 juin 2020

Dans l’Angleterre des années 1920, Louisa est une jeune femme pauvre que son oncle s’apprête à prostituer. Parvenant à échapper à son emprise, elle va réussir à se faire [...]

Les sales gosses (Charlye Ménétrier McGrath)

note: 4Drôle et émouvant Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Vous voulez du feelgood ? Ne cherchez plus !

Quand les enfants de Jeanne, vaillante octogénaire, la place en maison de retraite contre son gré, ils ne sont pas au bout [...]

Critique

 

Mais leurs yeux dardaient sur Dieu (Zora Neale Hurston)

note: 5Liberté et féminisme Joëlle, MMC - 22 janvier 2019

Janie vit avec sa grand-mère dans le sud des Etats-Unis, à la fin de l’esclavage. Cette dernière n’a qu’un souhait, marier sa petite fille avec un propriétaire terrien afin que celle-ci échappe à sa condition sociale. Mais c’est un mariage sans amour pour cette jeune fille éprise de liberté, d’aventure et d’émancipation.
Pour donner encore plus d’intensité, de réalisme à son récit, l’auteur fait s’exprimer ses personnages dans une sorte d’argot, de patois de l’époque propre aux afro-américains.
Grand classique de la littérature américaine, encensé par la presse et les plus grands auteurs internationaux, c’est un roman magnifique où souffle un vent de féminisme