Recherche


Avis de lecteurs

Les filles d'Ennismore (Patricia Falvey)

note: 4Romance irlandaise FM - 10 juin 2020

Irlande, début du 20è siècle. Victoria, fille d’un châtelain, a réussi à obtenir que Rosie, fille d’un métayer, partage ses jeux et son éducation. Mais au moment de l’ « [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Sacrées sorcières (Roald Dahl)

note: 5Excellente adaptation ! Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Sacrées sorcières marque le retour très attendu de Pénélope Bagieu !
Sa version de l’histoire nous plonge avec délice dans l’univers à la fois drôle et cruel de Roald Dahl. Son [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Histoire d'une reconstruction... Victoria, MMC - 21 avril 2020

"Par le feu" est un véritable livre coup de poing dans lequel Moonbeam, une jeune fille de 17 ans, va nous raconter sa vie passée dans une secte après qu'un [...]

Horrorstör (Grady Hendrix)

note: 5Gros gros coup de coeur Michèle - 27 juin 2020

Emprunté par hasard grâce à sa couverture originale, sa présentation l'est tout autant. L'histoire est digne d'un Stephen King, des passages sont bien angoissants, d'autres plus drôles. A découvrir absolument [...]

Je suis fille de rage (Jean-Laurent Del Socorro)

note: 5Roman historique passionnant Michèle - 27 juin 2020

Durant la guerre de Sécession, plusieurs protagonistes racontent ce qu'ils vivent, avec différents points de vue : les Confédérés contre l'Union et les esclaves. Abraham Lincoln se bat contre ses [...]

Critique

 

Quand Hitler s'empara du lapin rose (Judith Kerr)

note: 4délicatesse et tendresse Joëlle, MMC - 4 juillet 2019

D’origine juive, Anna vit avec ses parents et son frère à Berlin en 1933 à l’aube de l’élection d’Hitler.
Son père célèbre écrivain et journaliste s’oppose fermement au nazisme dans ses écrits. Ils sont donc obligés de fuir l’Allemagne avant ce triste mois de mars 1933, pour se réfugier en Suisse, puis à Paris et enfin à Londres. Mais les temps sont durs, et après l’aisance de la vie Berlinoise, le travail et l’argent viennent à manquer, mais pour Anna cet exil est supportable tant qu’ils restent tous ensemble.
Un beau roman tout en délicatesse, tendresse et horreur sur cette sombre période.