Recherche


Avis de lecteurs

État de nature (Jean-Baptiste de Froment)

note: 5Une lecture rapide, grinçante et savoureuse. Marie - 11 mai 2020

Fable politique, roman politique d’anticipation…. Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour présenter ce court roman écrit par un ancien conseiller d’un président de la République, plus d’un an avant les [...]

50 cents (Thomas Carreras)

note: 550 cents Thibo - 8 février 2020

ce livre est trop bien!!!! j'adore

Sorcières (Mona Chollet)

note: 5Tremblez, les sorcières sont de retour ! Victoria, MMC - 31 janvier 2020

Mona Chollet, journaliste au Monde diplomatique, signe un texte féministe qui arrive à point nommé après l'éclatement de l'affaire Weinstein et les vagues du mouvement #MeToo !

Contrairement à ce que [...]

Cari Mora (Thomas Harris)

note: 4Un retour gagnant Céline - 12 janvier 2020

Douze ans d'absence pour Thomas Harris mais ça valait le coup, ce roman est vraiment très bien écrit, avec une histoire prenante.
Entre mystère, complot, mafia, etc ... L'histoire est très [...]

L'échelle de Jacob (Ludmila Oulitskaïa)

note: 5Saga russe Serge L - 1 avril 2020

Un grande saga familiale avec de multiples personnages et les vies croisées de huit principaux personnages, dans la Grande Russie, entre 1905 et 2011.

Nora est née en 1943, comme [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Histoire d'une reconstruction... Victoria, MMC - 21 avril 2020

"Par le feu" est un véritable livre coup de poing dans lequel Moonbeam, une jeune fille de 17 ans, va nous raconter sa vie passée dans une secte après qu'un [...]

Critique

 

Murène (Valentine Goby)

note: 5Revivre avec un handicap FM - 12 octobre 2019

Valentine Goby nous a habitués à des romans bien écrits et très forts, nourris d’histoires vraies sur des thèmes peu traités dans la littérature, mettant souvent en valeur un personnage principal cruellement atteint par la vie mais combatif. « Murène » ne déçoit pas en nous emportant dans le destin brisé d’un jeune homme athlétique qui perd accidentellement ses deux bras, épaules incluses. Le récit se situe dans les années 1950 : la majorité des mutilés sont alors des blessés de guerre, et il reste beaucoup de progrès à apporter au soin des civils. Souffrance physique, dépression… François passe par toutes les étapes, avant de retrouver un peu de goût à la vie par la natation – si une murène peut nager, pourquoi pas l’homme amputé ? Nous approchons ainsi l’histoire du handisport, jusqu’à sa reconnaissance dans l’arène olympique.