Recherche


Avis de lecteurs

50 cents (Thomas Carreras)

note: 550 cents Thibo - 8 février 2020

ce livre est trop bien!!!! j'adore

Cari Mora (Thomas Harris)

note: 4Un retour gagnant Céline - 12 janvier 2020

Douze ans d'absence pour Thomas Harris mais ça valait le coup, ce roman est vraiment très bien écrit, avec une histoire prenante.
Entre mystère, complot, mafia, etc ... L'histoire est très [...]

La maison allemande (Annette Hess)

note: 5Un roman de mémoire et d’émancipation FM - 4 février 2020

Situé au début des années 60 en Allemagne, ce roman nous attache au parcours d’une jeune femme, Eva. Fille d’aubergistes, elle est devenue traductrice, notamment du polonais. Cette compétence la [...]

Les simples (Yannick Grannec)

note: 5La bétise des hommes peut prendre plusieurs visages Marie - 11 mai 2020

S’échapper quelques heures en Provence à la fin du 16ème siècle. Se retrouver au cœur de Notre-Dame du Loup, cette petite communauté de bénédictines où il fait bon vivre entre [...]

La Maison allemande (Annette Hess)

note: 5[livre numérique] Un roman de mémoire et d'émancipation FM - 22 février 2020

Situé au début des années 60 en Allemagne, ce roman nous attache au parcours d’une jeune femme, Eva. Fille d’aubergistes, elle est devenue traductrice, notamment du polonais. Cette compétence la [...]

Possession (Paul Tremblay)

note: 4Très bon roman Céline - 4 janvier 2020

Un très bon roman qui inscrit le rite de l'exorcisme et la possession dans un cadre plus moderne. Avec l'influence des médias, etc ...
Ce livre est très prenant, l'histoire évolue [...]

Critique

 

Les invisibles de la République (Salomé Berlioux)

note: 5Aider la jeunesse FM - 20 novembre 2019

Originaire d'un village de l'Allier, Salomé Berlioux, nourrie de sa propre expérience qu'elle relate par quelques anecdotes dans le livre, pointe des inégalités sous-estimées : celles qui frappent les jeunes générations vivant dans des zones rurales ou des petites villes, où l'accès à l'éducation, la formation, la culture, le numérique, est plus réduit que dans les grandes zones urbaines. Même si le service minimum existe, qu'une certaine qualité de vie peut partiellement compenser, les perspectives sont moins ouvertes. Donne-t-on autant de chances à ces jeunes-là ? Peuvent-ils avoir accès à toutes les formations, et donc à tous les métiers ? Les encourage-t-on à viser au plus haut quand ils en ont les talents ? Ce livre très accessible, écrit avec Erkki Maillard, établit un diagnostic pertinent et propose des axes d'évolution.