Recherche


Avis de lecteurs

V (Havok)

note: 5Trash is not dead ! Emmanuel - 17 novembre 2020

Havok fait du trash. Il n'y a pas d'ambigüité sur la question : tout est à fond, martelé, brutale, hurlé, structuré,... la rage mise en musique. On pourrait dire d'Havok [...]

Et le désert disparaîtra (Marie Pavlenko)

note: 5Et le désert disparaîtra de Marie Pavlenko Christine - 14 octobre 2020

Un livre à ne pas rater, qu'on soit ado ou pas ! C'est un roman plein de sensibilité sur les relations et les interactions entre l'Homme et la nature, mais [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

État de nature (Jean-Baptiste de Froment)

note: 5Une lecture rapide, grinçante et savoureuse. Marie - 11 mai 2020

Fable politique, roman politique d’anticipation…. Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour présenter ce court roman écrit par un ancien conseiller d’un président de la République, plus d’un an avant les [...]

Moon Brothers (Sarah Crossan)

note: 4Sortez les mouchoirs Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Sarah Crossan nous a habitué à raconter la vie, la vraie, souvent dans ce qu’elle a de plus tragique et continue sur sa lancée avec "Moon Brothers".

Joe Moon, 17 [...]

Critique

 

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit (Celeste Ng)

note: 4Cruel, passionnant, puissant Joëlle, MMC - 20 mai 2020

Une famille en apparence très unie à la fin des années 1950.
James Lee d’origine chinoise ne s’est jamais senti à sa place, différent, solitaire. Marylin, jeune femme brillante, déterminée, indépendante ne rêve que d’une chose, devenir médecin.
Lui, professeur, elle, étudiante, ils se rencontrent, se marient et ont un enfant. Les rêves de Marylin sont remis à plus tard. Mais quand plus tard ? Après un deuxième enfant puis un troisième. La vie en décide autrement et les rêves de Marylin ne se réalisent pas, elle les reporte sur sa fille.
C’est une histoire de racisme, de différence, d’amour maternel toxique, une histoire cruelle, pleine de remords, de désillusions, bref un roman fort, puissant, passionnant.