Recherche


Avis de lecteurs

Mille petits riens (Jodi Picoult)

note: 5Racisme à l'américaine FM - 10 juin 2020

Sage-femme expérimentée et appréciée dans un hôpital du Connecticut, Ruth est la seule femme de couleur dans son service. Cela ne lui a jamais posé problème, jusqu’au jour où un [...]

Les soeurs Mitford enquêtent
L'assassin du train (Jessica Fellowes)

note: 5A cup of tea ? FM - 10 juin 2020

Dans l’Angleterre des années 1920, Louisa est une jeune femme pauvre que son oncle s’apprête à prostituer. Parvenant à échapper à son emprise, elle va réussir à se faire [...]

Je suis fille de rage (Jean-Laurent Del Socorro)

note: 5Roman historique passionnant Michèle - 27 juin 2020

Durant la guerre de Sécession, plusieurs protagonistes racontent ce qu'ils vivent, avec différents points de vue : les Confédérés contre l'Union et les esclaves. Abraham Lincoln se bat contre ses [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Le chant d'Achille (Madeline Miller)

note: 4Achille au pied léger FM - 10 juin 2020

Demi-dieu de la mythologie grecque, Achille est l’un des inoubliables personnages de L’Iliade d’Homère. Diplômée de lettres classiques, l’américaine Madeline Miller a relevé le défi de romancer l’histoire d’Achille en [...]

Les Radley (Matt Haig)

note: 4Entretien avec des vampires Michèle - 27 juin 2020

Je m'attendais à un livre un peu plus sanglant et moins adolescent mais finalement j'ai adoré l'histoire de cette famille dont les non dits les tuent à petit feu...
Il [...]

Critique

 

Le petit âne de Venise (Michael Morpurgo)

note: 4Un beau conte Joëlle, MMC - 10 septembre 2015

A Venise, l’âne Totto est malheureux, son maître lui fait porter de lourdes charges, le harcèle, et il est la risée de toute la population. Mais un jour sa vie change, il reçoit l’attention, et même les caresses de la fille du Doge venue acheter une des pastèques qu’il transporte. Et ainsi chaque jour Totto attend que la petite fille vienne lui parler gentiment et affectueusement, une amitié et une complicité nait entre eux. Tout aurait pu s’arrêter là si Totto n’avait accompli un acte de bravoure extraordinaire et ainsi sauver quantité de monde et surtout la fille du Doge. Dès lors il eut une belle et longue vie.
Michael Morpurgo nous offre comme à son habitude une magnifique histoire d’amitié, de tendresse et d’entraide où un animal est le héros principal.
Les illustrations sont simples et colorées, et on découvre dans le regard de Totto toute la tristesse qu’il éprouve à être maltraité.