Recherche


Avis de lecteurs

Le sel de nos larmes (Ruta Sepetys)

note: 5Grandiose ! Victoria, MMC - 5 décembre 2020

J’imagine que vous avez entendu parler du naufrage du Titanic ? Mais quid de celui du Wilhelm Gustloff, où près de 9000 personnes ont péri en 1945 alors qu’ils fuyaient [...]

Les sales gosses (Charlye Ménétrier McGrath)

note: 4Drôle et émouvant Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Vous voulez du feelgood ? Ne cherchez plus !

Quand les enfants de Jeanne, vaillante octogénaire, la place en maison de retraite contre son gré, ils ne sont pas au bout [...]

Méthode 15-33 (Shannon Kirk)

note: 4Belle surprise Céline - 9 août 2020

J'ai découvert ce livre totalement par hasard dans un rayon de la médiathèque et j'avoue avoir été agréablement surprise.
Le roman est de très bonne qualité, l'intrigue aussi, on est vite [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Térébenthine (Carole Fives)

note: 4Quelle place pour l'art ? Agnès MMC - 12 décembre 2020

La narratrice achète la revue Beaux-Arts et lit un article sur un peintre décédé, Luc, dont la peinture rencontre un grand succès et la voilà plongée dans ses souvenirs de [...]

Le chant de la pluie (Sue Hubbard)

note: 5Retour en Irlande Agnès MMC - 12 décembre 2020

Martha, professeure à Londres, vient de perdre son mari Brendan, critique d'art et galeriste. Elle retourne dans le cottage qu'il possédait dans son village natal, sur la côte ouest [...]

Critique

 

Les grandes villes n'existent pas (Cécile Coulon)

note: 4Raconter la vie FM - 5 décembre 2015

"Raconter la vie" , c'est la collection dans laquelle est publié ce livre, et c'est le projet fou de l’historien Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France, spécialiste de l’histoire de la démocratie : donner une voix au « Parlement des invisibles ». Un site internet (http://raconterlavie.fr/ ) où chacun peut témoigner, et des livres confiés à des « plumes » qui proposent des récits sociologiques, ethnographiques, littéraires…
Dans "Les grandes villes n’existent pas" (2015), Cécile COULON, jeune et talentueuse romancière auvergnate, évoque à travers ses souvenirs la vie des jeunes dans les villages isolés du Cantal. Un témoignage sur un aspect de la ruralité bien connu aussi dans d'autres départements et régions.
A découvrir aussi dans cette collection : "Le corps des autres", d'Ivan Jablonka (ou comment un historien découvre le travail des esthéticiennes), et "Le moindre mal" de François Begaudeau (une infirmière vue par un écrivain).