Recherche


Avis de lecteurs

La saga de Grimr (Jérémie Moreau)

note: 5Légende de la Terre d'Islande S.BASSET - 31 janvier 2022

Derrière le trait pourtant un peu "rustre" de Jérémie Moreau c'est un récit magistral que nous offre l'auteur, superbement écrit et scénarisé, où l'on découvre en fait un graphisme sensible [...]

Le droit du sol (Étienne Davodeau)

note: 5Diagonale vertigineuse Sylvie - 17 mai 2022

Etienne Davodeau va parcourir 500 kms à pieds entre une grotte de Pech Merle, dans le Lot, et le bois Lejuc, dans la Meuse où le projet d'enfouissement de déchets [...]

Le dernier atlas n° 3 (Fabien Vehlmann)

note: 4Une fin échevelée S.BASSET - 31 janvier 2022

Une fin échevelée pour cette spectaculaire trilogie: bravo à cette ambitieux projet qui montre toute la créativité et l'ambition que peuvent avoir nos auteurs !

Et le chêne est toujours là (Sofia Lundberg)

note: 5Deux femmes, deux histoires et un arbre Marie, MMC - 11 mai 2022

Esther et Ruth ont plusieurs décennies d'écart, ne se connaissent pas mais partagent sans le savoir le même banc sous le même chêne. Esther pleure sous ce chêne sa famille [...]

Nous sommes l'étincelle (Vincent Villeminot)

note: 4Un futur proche déroutant, sauvage, exaltant Anne-Sophie, MMC - 17 mai 2022

Le roman débute en 2061, 3 enfants sont kidnappés par des braconniers ultra violents. Qui sont Dan, Judith et Montana, pourquoi vivent-ils seuls avec leurs parents dans cette forêt immense [...]

Madeleine, résistante n° 1
La rose dégoupillée (Eloïse de La Maison)

note: 5Une BD passionnante sur Madeleine Riffaud, résistante à 17 ans. Elsa - 24 février 2022

Madeleine a 93 ans en 2017 quand Jean-David Morvan l’appelle pour lui proposer de faire une bande dessinée sur elle : « une BD ?!! … mais c’est pour les [...]

Critique

 

Souper avec le diable (Amélie Louis)

note: 5Une belle surprise au delà de la couverture Marie, MMC - 16 octobre 2021

Être femme au XVème siècle n’offre pas beaucoup d’horizon, même lorsque l’on est fille de roi et que l’on possède l’intelligence et la connaissance. Dans le carrosse qui conduit Anne de France dite Anne de Beaujeu, au chevet de son frère tant aimé, c’est la peine à la fois d’une sœur, d’une mère et d’une reine que l’on perçoit. Au fil des kilomètres et des pages, sa vie se raconte de frustrations en peines, de joies en déception. Un très beau portrait de femme dont le plus grand malheur, finalement, a peut-être été de naître femme.