Recherche


Avis de lecteurs

Le grand livre de Beatrix Potter (Beatrix Potter)

note: 5Magnifique ! Noëmie - 13 mars 2019écoutez

Ce livre rassemble 23 histoires classiques de l'écrivaine Beatrix Potter.
De Pierre Lapin à Monsieur McGregor, en passant par Madame Trotte-Menu, vous allez être émerveillé par les illustrations et les paysages [...]

L'unité Alphabet (Jussi Adler-Olsen)

note: 4Bon roman mais un peu long Céline - 19 janvier 2019écoutez

Fan de Jussi Adler-Olsen, j'ai sauté sur ce livre dès son arrivée à la médiathèque, et je dois avouer que je suis mitigée sur la globalité du roman.
La première [...]

Pourvu que ça brûle (Caryl Férey)

note: 5Un carnet de route très rock ! Elsa - 8 février 2019écoutez

Caryl Férey a 50 ans quand il écrit Pourvu que ça brûle, c’est maintenant un auteur français de romans policiers reconnu, primé, dont les romans sont traduits à l’étranger. Dans [...]

Invasion 14 (Maxence Van der Meersch)

note: 5Nord profond FM - 12 janvier 2019écoutez

De la guerre 14-18, c’est souvent la vie sur le front, ou à l’arrière mais dans des zones non occupées, qui est évoquée dans les romans. Celui-ci, publié pour la [...]

Tenir jusqu'à l'aube (Carole Fives)

note: 5Mère "indigne" ! [livre numérique] FM - 15 janvier 2019écoutez

Comme la chèvre de Monsieur Seguin, la femme dont il est question dans ce court roman tire sur la corde et prend des risques… Mère célibataire, elle s’épuise dans la [...]

Grey (E. L. James)

note: 4Bonne version Céline - 10 mars 2019écoutez

Ayant lu la trilogie 50 nuances de Grey, j'ai voulu voir ce que l'auteur avait pu apporter de plus au roman en écrivant l'histoire du point de vue de Christian, [...]

Critique

 

Du côté de Canaan (Sebastian Barry)

note: 3America, America S.BASSET - 10 février 2015écoutez

Les États-Unis d’Amérique seraient-ils une terre promise, comme le Canaan des Hébreux ? C’est peut-être la question que se pose Sebastian Barry avec son roman Du côté de Canaan, qui s’avère être une ode tendre, mais lucide, à l’Amérique, terre d’accueil par excellence.

Le récit de la vie de la narratrice, Lilly Bere, immigrée irlandaise aux États-Unis dans les années vingt, constitue la trame centrale du roman. Mais la « petite histoire » de Lilly se mêle ici sans cesse à la grande, à tel point que je me demande si l’héroïne ne représente pas en fait une personnification vivante d’une Amérique discrète mais industrieuse et fière.

J’ai apprécié la construction du récit, que j’ai trouvé particulièrement soigné. Ainsi, Sebastian Barry s’est approprié avec une remarquable fluidité la narration par « aller-retour » dans le passé et le présent. De même le livre, rythmé par la relation que Lilly Bere entretient avec les hommes qui gravitent dans sa vie (père, maris, enfant, petits-enfant) donne une impression de variation sur un même thème, jusqu’à l’artifice final qui, s’il est discutable, boucle en tout cas habilement le roman.

Dans une ambiance assez curieuse faite à la fois de violence et de douceur, Du côté de Canaan explore, avec poésie et une espèce de force tranquille, les écheveaux du destin de ceux qui bâtissent encore aujourd’hui l’Amérique.