Recherche


Avis de lecteurs

Hard blues shot (Laura Cox Band)

note: 5Rock'n'Roll Attitude ! Pascal - 22 novembre 2018écoutez

Bon sang quel album !!! moi qui aime le rock sudiste et le hard rock, eh bien me voila gâté avec ce CD. Des solos de guitare tranchants et percutants [...]

Tenir jusqu'à l'aube (Carole Fives)

note: 5Mère "indigne" ! FM - 15 janvier 2019écoutez

Comme la chèvre de Monsieur Seguin, la femme dont il est question dans ce court roman tire sur la corde et prend des risques… Mère célibataire, elle s’épuise dans la [...]

Patria (Fernando Aramburu)

note: 5Le roman du pays basque (livre numérique) FM - 12 janvier 2019écoutez

Il y a encore quelques années, les attentats qui faisaient l’actualité en Espagne émanaient le plus souvent de l’ETA, organisation indépendantiste basque. Patria nous transporte dans cette époque encore très [...]

Les feux de l'automne (Irène Némirovsky)

note: 5Revenir FM - 12 janvier 2019écoutez

Avec ce roman, nous suivons un couple de petits-bourgeois parisiens, à travers la Grande Guerre et dans ses lendemains. Bernard, jeune homme idéaliste et patriote, s’engage volontairement. Bien qu’éprouvé par [...]

Patria (Fernando Aramburu)

note: 5Le roman du pays basque FM - 12 janvier 2019écoutez

Il y a encore quelques années, les attentats qui faisaient l’actualité en Espagne émanaient le plus souvent de l’ETA, organisation indépendantiste basque. Patria nous transporte dans cette époque encore très [...]

Catamount n° 2
Le train des maudits (Benjamin Blasco-Martinez)

note: 4Un western à l'ancienne très bien dessiné S.BASSET - 3 novembre 2018écoutez

Ce tome 2 de Catamount propose un western à l'ancienne, superbement mis en image par Benjamin Blasco-Martinez. Les amateurs du genre ne devrait pas bouder leur plaisir !

Critique

 

Electric communion (Fred Chapellier)

note: 5Amen Emmanuel - 10 juillet 2015écoutez

Souvent, c'est avec un album live qu'on perçoit la qualité d'un artiste. Bluesman et guitar heroe, Fred Chapelier nous offre ici un florilège de son savoir faire : c'est un homme de scène avant tout !
Une mention spéciale pour le morceau en hommage à Gary Moore dont l'ombre bienveillante plane sur l'ensemble du live et sur le CD studio en bonus.
Seul bémol : au niveau de la production, ils ont oublié d'enregistrer le public (ou alors il est trop atténué).