Recherche


Avis de lecteurs

Mè keskeussé keu sa ? (Michel Van Zeveren)

note: 4Alerte au bébé ! S.BASSET - 29 mars 2018écoutez

J'ai beaucoup ri à la lecture de cette album qui parlera beaucoup aux jeunes parents désemparés devant leur jeune enfant tout juste arrivé !

La cloche d'Islande (Halldór Laxness)

note: 4Une lecture ardue, mais magnifique. S.BASSET - 28 mars 2018écoutez

Un grand roman, à la fois âpre et solaire, sur la fierté du peuple islandais, et l'importance des livres pour cette nation. Une lecture ardue, mais magnifique.

La saga des Fiers-à-bras (Halldór Laxness)

note: 4Les bras cassés du grand Nord S.BASSET - 29 mars 2018écoutez

Derrière ce récit de bras cassés pathétiques qui rêvent de vivre les Sagas de leur ancêtre se cachent une sévère critique de la culture de la violence. Une lecture pas [...]

Voyage de classes (Nicolas Jounin)

note: 4La sociologie pour les Nuls S.BASSET - 28 mars 2018écoutez

Voici un essai d'une grande richesse, très facile à lire, qui aborde les fondements de la Sociologie, questionne ses limites et le rapport de classe entre ceux qui savent et [...]

Congo Inc. (In Koli Jean Bofane)

note: 4World Compagny S.BASSET - 11 mai 2018écoutez

Entre humour, cynisme et gouaille, un roman puissant sur l'Afrique contemporaine ainsi que sur la frénésie libérale et consumériste qui contamine le Monde !

Booming (Mika Biermann)

note: 4Le temps sans dessus-dessous S.BASSET - 11 mai 2018écoutez

Le temps est en pagaille dans "Booming", qui étrange ville perdue du fin fond de l'ouest américain, où rien n'est comme ailleurs ! Foutraque mais jubilatoire !

Critique

 

Moi et toi (Niccolò Ammaniti)

note: 2Retrouvailles S.BASSET - 10 février 2015écoutez

Le fil narratif, pour improbable qu’il peut paraître, est assez séduisant cependant, et sert plutôt bien le propos de l’auteur qui est d’aborder le mal être de toute une jeune génération et d’évoquer ses difficultés d’adaptation à la société dans laquelle elle vit.

Le roman de Niccolò Ammaniti est habilement construit. D’abord parce que le choix par l’auteur d’un cadre serré d’une unité de lieu (la cave de l’appartement familial), de temps (une semaine) et d’action (la rencontre de Lorenzo et d'Olivia) s’accorde intelligemment à la dramaturgie du récit. Ensuite parce que l’émotion, qui s’exprime à travers la rencontre incongrue de ce frère et de cette sœur presque inconnus l’un à l’autre, est bien dosée, sobre, et pudique.

Malgré tout, et même si le récit possède un rythme et une fluidité qui en fait une lecture très plaisante, je dois dire que la prose du roman, assez commune, m’a laissé un peu sur ma faim et ôte une partie de l’intérêt que j’ai pu trouver à ce roman.