Recherche


Avis de lecteurs

Maudit karma (David Safier)

note: 5Bon livre LD - 16 avril 2019écoutez

Un livre qui m'a appris l'humilité et qui parle avec beaucoup d'humour de la réincarnation. Un livre très léger

Everything, everything (Nicola Yoon)

note: 4Everything everything P.R - 31 mars 2019écoutez

Really nice story about the discovery of love.

Grey (E. L. James)

note: 4Bonne version Céline - 10 mars 2019écoutez

Ayant lu la trilogie 50 nuances de Grey, j'ai voulu voir ce que l'auteur avait pu apporter de plus au roman en écrivant l'histoire du point de vue de Christian, [...]

Italien - EuroTalk initiation 1/2 (Tout Apprendre)

note: 1Formation Mireille - 17 mars 2019écoutez

Impossible d accéder à la formation

Réponse Médiathèque : pour accéder à la formation, il faut être identifié au portail (n° de carte + date de naissance). Pour plus d'information, merci [...]

Quand Hitler s'empara du lapin rose (Judith Kerr)

note: 5Touchant à tout âge FM - 8 août 2019écoutez

Un roman (lire également la suite, "Ici Londres") qui, du point de vue d'une enfant, restitue la cruauté du nazisme, la douleur de l'exil, de la migration, de la vie [...]

Orphelins 88 (Sarah Cohen-Scali)

note: 4Après-guerre et reconstruction Victoria, MMC - 2 août 2019écoutez

« Orphelins 88 » peut être considéré comme la continuité de « Max », un autre roman de Sarah Cohen-Scali. Tous deux abordent une facette méconnue de la Seconde Guerre [...]

Critique

 

Oh, boy ! (Marie-Aude Murail)

note: 5Coup de coeur jeunesse ! Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

De la famille Morlevent, il ne reste désormais que les trois enfants : Siméon, Morgane et Venise. Leur mère venant de se suicider et leur père étant aux abonnés absents, sans famille ni tuteur, ils ont peur d’être séparés, mais jurent de toujours rester ensemble. On leur découvre alors un demi-frère et une demi-sœur. Problème : ces deux-là se détestent et sont prêts à tous pour ne pas avoir à s’occuper des enfants !
La famille Morelevent est irrésistible, Marie-Aude Murail sait donner de l’épaisseur à ses personnages et les rendre attachants au possible pour le lecteur. Elle aborde ici des sujets sensibles, comme la maladie ou l’homoparentalité sans jamais tomber dans le niais ou le larmoyant et signe un très beau roman sur les relations d'une famille décomposée, entre rires et larmes.