Recherche


Avis de lecteurs

Maudit karma (David Safier)

note: 5Bon livre LD - 16 avril 2019écoutez

Un livre qui m'a appris l'humilité et qui parle avec beaucoup d'humour de la réincarnation. Un livre très léger

Everything, everything (Nicola Yoon)

note: 4Everything everything P.R - 31 mars 2019écoutez

Really nice story about the discovery of love.

Grey (E. L. James)

note: 4Bonne version Céline - 10 mars 2019écoutez

Ayant lu la trilogie 50 nuances de Grey, j'ai voulu voir ce que l'auteur avait pu apporter de plus au roman en écrivant l'histoire du point de vue de Christian, [...]

Italien - EuroTalk initiation 1/2 (Tout Apprendre)

note: 1Formation Mireille - 17 mars 2019écoutez

Impossible d accéder à la formation

Réponse Médiathèque : pour accéder à la formation, il faut être identifié au portail (n° de carte + date de naissance). Pour plus d'information, merci [...]

Quand Hitler s'empara du lapin rose (Judith Kerr)

note: 5Touchant à tout âge FM - 8 août 2019écoutez

Un roman (lire également la suite, "Ici Londres") qui, du point de vue d'une enfant, restitue la cruauté du nazisme, la douleur de l'exil, de la migration, de la vie [...]

Orphelins 88 (Sarah Cohen-Scali)

note: 4Après-guerre et reconstruction Victoria, MMC - 2 août 2019écoutez

« Orphelins 88 » peut être considéré comme la continuité de « Max », un autre roman de Sarah Cohen-Scali. Tous deux abordent une facette méconnue de la Seconde Guerre [...]

Critique

 

Le ruban blanc (Michael Haneke)

note: 4Naissance du mal Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

Un village protestant d’Allemagne du Nord, à la veille de la première guerre mondiale, où d’étranges accidents surviennent : des enfants sont retrouvés violentés. Tout le monde semble connaitre la vérité sur ces sévices, mais personne ne dit rien.
Michael Haneke nous plonge au cœur de cet univers en huis-clos ; il choisit de nous faire suivre le parcours de plusieurs protagonistes du village : le médecin, le pasteur, la sage-femme et l’instituteur, qui narre les faits quelques années plus tard en voix off. Les images en noir et blanc, froides et oppressantes, mettent en avant la beauté des lieux et l'absence de musique permet à la brutalité des paroles de résonner d'autant plus. C'est à la fois splendide et terrifiant, le rythme est lent et peu à peu le malaise nous gagne. Palmes d’or à Cannes en 2009, « Le ruban blanc » est aussi remarquable que redoutable et ne laisse pas indifférent.