Recherche


Avis de lecteurs

Maudit karma (David Safier)

note: 5Bon livre LD - 16 avril 2019écoutez

Un livre qui m'a appris l'humilité et qui parle avec beaucoup d'humour de la réincarnation. Un livre très léger

Everything, everything (Nicola Yoon)

note: 4Everything everything P.R - 31 mars 2019écoutez

Really nice story about the discovery of love.

Grey (E. L. James)

note: 4Bonne version Céline - 10 mars 2019écoutez

Ayant lu la trilogie 50 nuances de Grey, j'ai voulu voir ce que l'auteur avait pu apporter de plus au roman en écrivant l'histoire du point de vue de Christian, [...]

Italien - EuroTalk initiation 1/2 (Tout Apprendre)

note: 1Formation Mireille - 17 mars 2019écoutez

Impossible d accéder à la formation

Réponse Médiathèque : pour accéder à la formation, il faut être identifié au portail (n° de carte + date de naissance). Pour plus d'information, merci [...]

Quand Hitler s'empara du lapin rose (Judith Kerr)

note: 5Touchant à tout âge FM - 8 août 2019écoutez

Un roman (lire également la suite, "Ici Londres") qui, du point de vue d'une enfant, restitue la cruauté du nazisme, la douleur de l'exil, de la migration, de la vie [...]

Orphelins 88 (Sarah Cohen-Scali)

note: 4Après-guerre et reconstruction Victoria, MMC - 2 août 2019écoutez

« Orphelins 88 » peut être considéré comme la continuité de « Max », un autre roman de Sarah Cohen-Scali. Tous deux abordent une facette méconnue de la Seconde Guerre [...]

Critique

 

Le Vent se lève (Hayao Miyazaki)

note: 4Miyazaki et le règne des machines Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

« Le Vent se lève » nous entraine dans les années 1920, sur les traces du jeune Jiro, qui à cause de sa mauvaise vue, ne pourra jamais devenir pilote d’avion. S’il ne peut réaliser son rêve initial, le jeune homme deviendra tout de même un éminent ingénieur aéronautique. Miyazaki nous fait part des réussites et échecs de ce génie, animé des meilleures intentions et dévoré par sa passion.
Au niveau du biopic, le réalisateur japonais fait des merveilles et parvient à captiver le spectateur avec un sujet pourtant à priori barbant. Il traite la fatalité de la maladie avec une délicatesse et une certaine tendresse. Le travail esthétique est, comme d’habitude, impeccable et la musique, minimaliste mais pourtant sublime, font de ce dernier Miyazaki un grand film à tous les niveaux.