Recherche


Avis de lecteurs

Darker (E. L. James)

note: 3Bonne suite Céline - 19 octobre 2019écoutez

Bonne suite à "Grey" et qui permet réellement de redécouvrir d'une certaine manière cette histoire car le point de vue de Christian est extrêmement différent de celui d'Ana.
A lire si [...]

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5Des choix éclairés FM - 12 octobre 2019écoutez

Dans le dernier établissement de santé du Mississipi à pratiquer l’avortement, une prise d’otages a lieu. Au sein de ce huis clos se retrouvent une jeune femme qui vient d’avorter, [...]

L'essentiel de la comptabilité pour l'entrepreneur (Tout Apprendre)

note: 4Bonne base Fabien - 22 août 2019écoutez

Permet d'avoir les bases de la compta, Lire un Bilan, compte de résultat...
bonne orateur, cependant le quizz est à revoir, merci à easycompta

Arcadie (Emmanuelle Bayamack-Tam)

note: 5génial Patrice - 29 octobre 2019écoutez

je viens de finir" Arcadie " c'est l'un des meilleurs bouquins je j'ai pu lire, c'est irrévérencieux, politiquement incorrect ,tout ce que j'aime, ça malmène la morale bien- pensante ,ça [...]

Murène (Valentine Goby)

note: 5Revivre avec un handicap FM - 12 octobre 2019écoutez

Valentine Goby nous a habitués à des romans bien écrits et très forts, nourris d’histoires vraies sur des thèmes peu traités dans la littérature, mettant souvent en valeur un personnage [...]

Les invisibles de la République (Salomé Berlioux)

note: 5Aider la jeunesse FM - 20 novembre 2019écoutez

Originaire d'un village de l'Allier, Salomé Berlioux, nourrie de sa propre expérience qu'elle relate par quelques anecdotes dans le livre, pointe des inégalités sous-estimées : celles qui frappent les jeunes [...]

Avis de lecteurs

 

La maladroite (Alexandre Seurat)

note: 5La maltraitance d'un enfant FM - 12 septembre 2015écoutez

Il s’agit d’une petite fille de 8 ans à laquelle il est arrivé malheur, mais on ne saura exactement quoi que dans les dernières pages.
Le roman est construit comme une succession de points de vue qui évoque le procédé du reportage avec des témoignages, mais ici il n’y a aucun commentaire. Ce sont les différents témoins (la grand-mère, la tante, l’institutrice, le frère, la première directrice, le médecin scolaire, la gendarme…) qui, par leurs récits, vont conduire le lecteur à prendre connaissance de l’histoire de cette petite fille. Une intensité dramatique s’installe dans cette succession de témoignages qui se répondent et se complètent.
Un roman très singulier et très fort sur la maltraitance des enfants. Il est inspiré d’un fait divers, et propose une réponse à cette question que l’on se pose inévitablement quand on apprend ce genre de drame : comment cela a-t-il pu arriver ? Ici, chacun des témoins savait, la plupart ont essayé de faire quelque chose, mais on a le sentiment qu’il y a toujours ce moment fatal du doute, de la peur de l’erreur judiciaire, de la crainte de ne pas rester à sa place et d’en faire trop… cette frontière invisible entre la résignation, voire la lâcheté, et le courage de sortir de soi et de prendre des risques parce que le pire est possible et qu’on en a l’intuition. Ce petit livre (122 pages) est, dans son dépouillement, sa simplicité, très percutant.

La cache (Christophe Boltanski)

note: 5Une famille étonnante FM - 12 septembre 2015écoutez

L'histoire d’une famille hors normes, qui a engendré des personnes célèbres (le sociologue Luc Boltanski, le plasticien Christian Boltanski). Une famille mi-juive mi-catholique, dans laquelle se rencontrent les destins d’une petite fille normande arrachée à une famille modeste pour être élevée par une femme riche, et d’un petit garçon brillamment intelligent issu de l’immigration russe. Leur histoire va les rattraper, les conduisant à vivre en vase clos, en famille totalement fusionnelle à la fois bourgeoise et affamée, dans une éducation libertaire et étouffante.
Il s’agit ouvertement d’une autobiographie, écrite par le petit-fils des deux figures principales du récit. Cela se lit comme un roman (quelle aventure, d’ailleurs !), mais la construction est parfois un peu complexe car le récit n’est pas chronologique.
Un très beau livre qui ne ressemble à rien ! Il m’a parfois fait penser au Roman Russe d’Emmanuel Carrère, par rapport à l’évocation de l’histoire familiale et ce qu’elle laisse dans les vies des descendants. La comparaison s’arrête là, car les styles sont par ailleurs très différents.
J’ai été très touchée par ce point de vue de Christophe Boltanski sur sa famille : on sent la présence d’un attachement très profond à ses grands-parents, oncles et tantes, évoqué avec douceur et lucidité, dans un esprit critique bienveillant.

Louna et la chambre bleue (Magdalena Guirao-Jullien)

note: 5La jolie chambre CR - 12 septembre 2015écoutez

Des souvenirs de notre enfance, d'une chambre bleue chez notre grand-mère. Et les histoires que nous raconte la jolie toile de Jouy, nos rêveries, là où on ne s'ennuie jamais

Mère Méduse (Kitty Crowther)

note: 5Mère et fille CR - 12 septembre 2015écoutez

Des relations mère fille comme on les aime...
Les autres, le monde...
Et toujours les personnages étranges et si beaux de Kitty Crowther.

Eux sur la photo (Hélène Gestern)

note: 4Emouvant et bien écrit JM - 12 septembre 2015écoutez

Quand elle découvre une photo de sa mère qu'elle a peu connu Hélène publie une annonce un peu comme on envoie une bouteille à la mer mais elle espère ainsi reconstituer une partie de son histoire familiale. C'est Stéphane qui lui répondra, il vit en Angleterre et dit connaître les personnes sur la photo. Une relation épistolaire va s'installer entre les deux personnages qui peu à peu se découvriront des liens
Une roman épistolaire sur les secrets de famille et les non-dits qui asphyxient les relations et pèsent sur le future de ceux qui les portent. Un belle histoire poignante et émouvante. «Eux sur la photo »est un premier roman. Bravo!

Toute la lumière que nous ne pouvons voir (Anthony Doerr)

note: 4Deux adolescents dans la guerre JM - 12 septembre 2015écoutez

Un roman qui nous propose de suivre le destin de deux adolescents pendant la seconde guerre mondiale. Au cœur de la Ruhr, Werner, jeune orphelin se passionne pour la radio et sera vite repéré et embrigadé dans les jeunesses hitlériennes puis dans la Wehmarcht.
Marie-Laure vit à Paris avec son père quand elle est frappée de cécité elle doit s'adapter à son handicap et apprendre à vivre dans les ténèbres. Quand la guerre éclate, ils doivent prendre le chemin de l'exode et c'est à Saint Malo qu'ils viennent se réfugier chez un oncle un peu fantasque et mystérieux. Les deux adolescents vont se croiser de manière assez inattendue loin des clichés habituels.
Un roman rythmé par des chapitres cours à la manière d'un roman policier. Les portraits des personnages secondaires sont excellents et on les suit jusqu'à la fin du roman. La mer omniprésente ses odeurs, le bruit du ressac sont aussi ce qui ajoute à l'ambiance d'un bon roman.

Le père de la petite (Marie Sizun)

note: 4La Place du père JM - 12 septembre 2015écoutez

Le père de la petite Marie Sizun,
En 1944, France que tout le monde appelle «la petite» a quatre ans, elle vit seule avec sa mère. Elle entretient un amour fusionnel avec cette mère indulgente, un peu bohème et fantaisiste. Le père est absent, il est prisonnier en Allemagne et France ne le connaît pas. Un jour le retour du père est annoncé et la mère et la fille sont inquiètes. Ce retour va bouleverser leur vie car le père va imposer une autorité et le climat qui s'installe dans la maison n'est plus aussi joyeux. Peu à peu, la petite cherche à s'attirer l'amour de ce père qu'elle cherche à séduire au prix d'une trahison envers sa mère.
Marie Sizun écrit les sentiments de l'enfance dans le monde parfois trouble des adultes. La langue simple et les phrases courtes rendent compte de la pensée enfantine sur la place du père. Un joli premier roman de Marie Sizun.

Pardonnable, impardonnable (Valérie Tong Cuong)

note: 3Quand les familles se déchirent JM - 12 septembre 2015écoutez

Milo a 12 ans et par bel après -midi d'été il décide de faire un course en vélo avec sa tante plutôt que de réviser ses cours d'histoire mais l'aventure tourne au drame et l'enfant se retrouve à l'hôpital dans le coma. La famille se relaie à son chevet pour le soutenir dans cette épreuve et se sont ces liens familiaux qui vont voler en éclats. Valérie Tong Tuong nous propose ici un roman choral où chacun prendra la parole confiant ses peurs, ses rancœurs, ses fautes passées comme si face à la difficulté chacun se sent le besoin d'expier et de se découvrir. Même si on peut regretter quelques longueurs et quelques clichés (le jeune et beau médecin qui tombe amoureux de la tante intrépide) le roman est assez prenant et l'on a envie de connaître la fin.

Simple (Marie-Aude Murail)

note: 4Tendre et drôle JM - 12 septembre 2015écoutez

Simple (Marie-Aude Murail)
Simple et Kléber sont frères et leur vœux le plus cher est de vivre ensemble .Simple, de son vrai nom Barnabé, est handicapé mental et pour lui éviter de rester en institution son frère cadet , Kléber, à peine 18 ans le prend en charge. Tous deux s’installent en colocation avec d’autres étudiants mais vivre avec Simple n’est pas forcément …simple et de multiples aventures, quiproquos et autres situations difficiles vont se succéder, d’autant plus que Simple agit sur les conseils pas toujours avisés de Monsieur Pinpin, son fidèle lapin en peluche. Marie-Aude Murail sait parler du handicap sans fausse note et sans misérabilisme. Entre rire et larmes ce livre est un petit bijou de tendresse et de bonheur.

La part des flammes (Gaëlle Nohant)

note: 5Hautement romanesque! JM - 12 septembre 2015écoutez

Le 4 mai 1897 le tout Paris se presse au Bazar de la charité, rendez-vous incontournable des ventes de charité. Comtesses, duchesses et princesses sont à pied d’œuvre quand un incendie éclate faisant de nombreuses victimes. C'est à partir de cet événement dramatique que nous allons suivre le destin de trois femmes. Parmi ces femmes la Duchesse d'Alençon victime de l'incendie, Violaine qui essaie de gommer les rumeurs à son sujet après la mort de son mari, Constance une jeune femme trop pieuse pour profiter de la vie. Trois portraits de femmes sous l'emprise d'un mari ou de leur famille qui essaient de gagner en liberté . Les événements réels et fictifs se côtoient dans un roman historique mêlant amour, aventures, duels d'honneur et enlèvement pour en faire une histoire très romanesque et passionnante. Le style classique et élégant fait penser à un écrit d'époque agréable à lire.

Rêves oubliés (Léonor de Récondo)

note: 5Sur l'exil JM - 12 septembre 2015écoutez


Aïta, Ama et leurs trois enfants ont une belle vie près de Barcelone mais quand la guerre d'Espagne éclate, ils doivent fuir en n'emportant que le minimum. Ils trouvent refuge chez des amis en France.
Léonor de Recondo nous propose un roman sur l'exil et la souffrance de ceux qui doivent fuir pour sauver leur vie et celle de leurs enfants. Ils ne cherchent ni Eldorado, ni fortune juste un endroit où vivre et rester ensemble mais chaque jour ils pensent au pays perdu, au proches, à la maison restée grande ouverte. Une roman tout en pudeur sensible et beau.

Juste avant le bonheur (Agnès Ledig)

note: 1Sortez vos mouchoirs! JM - 12 septembre 2015écoutez

Julie a 20 ans, le bel âge? Oui mais elle élève seule son petit garçon de trois ans en gagnant sa vie comme caissière. Un jour assez difficile, elle fait la connaissance de Paul la cinquante esseulé, il est ému par cette jeune femme et décide de l'aider (hautement suspect cet homme !non ?)
Agnès Ledig joue sur la corde sensible du lecteur, c'est un choix peut-être un peu facile mais ce que l'on peut surtout déplorer c'est la multitude de leçons, de clichés, de phrases faciles. .Tout est invraisemblable dans ce roman mais je peux comprendre que l'émotion qu'il veut porter touche certains lecteurs. Pour ma part c'est trop !

Les joues roses (Malika Ferdjoukh)

note: 5Les joues roses Rachel - 12 septembre 2015écoutez

Julius Valette , un garçon de 10 ans, était une fée du logis jusqu'à ce que son père ai failli incendier l’appartement. Lorsqu'il en parle à sa copine Elsa, celle-ci lui répond qu'il faut marier son père!
Comment? En trouvant une femme dont les joues deviennent roses devant M. Valette!
Mais est-ce si facile de marier un savant excentrique qui ne part jamais de chez lui?
Un petit roman aussi court qu'agréable à lire!

Panthère (Brecht Evens)

note: 4Des griffes sous une patte de velours S.BASSET - 11 septembre 2015écoutez

Je pense que "Panthère" est à la hauteur de sa réputation : fascinant et morbide, inquiétant et ambiguë, exubérant, magnifique. On ne sait pas trop ce que l’auteur a voulu dire en contant l’histoire de Christine, une petite fille, et de Panthère, prince de Panthésia, félin imaginaire, avec lequel elle entretient une trouble relation d’amitié.

Comme pour ses albums précédents, mais de façon peut-être encore plus marquée, Brecht Evens nous laisse nous débattre avec plusieurs interprétations possibles. Mais après tout faut-il en chercher une à tout prix, d’interprétation ?

La tendresse des pierres (Marion Fayolle)

note: 4Le principe de l'érosion S.BASSET - 11 septembre 2015écoutez

On reconnaît parfois le talent d'un auteur à la façon qu'il a de traiter un sujet difficile et peu affriolant. A ce titre, Marion Fayolle, avec "La tendresse des pierres", passe l'épreuve haut-la-main en narrant, sur un registre tragi-comique plein de justesse et de sensibilité, l'agonie d'un père atteint par un cancer ainsi que la façon dont ses proches se mobilisent face à la maladie.

Le texte est tellement fort qu'il se suffirait à lui-même. Je me suis d'ailleurs surpris ainsi parfois à ne même pas regarder les illustrations, qui dans leur sobriété accompagnent pourtant le récit à la perfection. Sur un thème grave, Marion Fayolle réussit donc là un très beau roman graphique, qui est pour moi une véritable découverte.

Ciel n° 2
Le printemps de l'espoir (Johan Heliot)

note: 4une suite très réussie ! Victoria, MMC - 11 septembre 2015écoutez

Ce second tome est finalement de qualité équivalente que son prédécesseur: l'histoire fait mouche une fois de plus! C'est avec plaisir que l'on suit de nouveau la famille Keller se débattant tant bien que mal dans cette "Nouvelle Ere" instaurée par l'intelligence artificielle.
En mettant les membres de la famille Keller des deux côtés de la barrière (collaboration ou résistance), l'auteur montre assez bien la volonté de survivre, quel qu'en soit le prix ainsi que l'espoir d'un avenir meilleur.
L'intrigue est toujours aussi dynamique, et tout comme dans le premier tome, on retrouve la même construction (un chapitre=le point de vue d'un personnage). Cette fois, la réflexion écologique est moins présente et c'est une réflexion sur la nature humaine qui est délivrée. Certaines références à l'Histoire apparaissent même de façon évidente et font froid dans le dos...

Maman a tort (Michel Bussi)

note: 3un page-turner divertissant Victoria, MMC - 11 septembre 2015écoutez

On suit ici l'histoire de Malone, un petit garçon de 3 ans et demi qui prétend que sa maman n'est pas sa vraie mère. En parallèle, Michel Bussi nous montre le déroulement d'une enquête de police à propos d'un vol de bijoux à Deauville. Rien à voir à priori, pourtant ces deux histoires s'entremêlent peu à peu.
Je dois dire que dès les premières pages, la magie n'a pas opéré comme c'était le cas dans d'autres romans de Bussi, un peu déçue donc. Cependant, après un début déroutant où le lecteur est plongé dans le cerveau de Malone, le roman prend son rythme et on se surprend à avaler les pages de ce polar à toute vitesse!
Le tout donne un livre agréable, mais un peu léger en terme de suspense.

Les Suprêmes (Edward Kelsey Moore)

note: 4un roman émouvant et drôle, pas si léger que ça Victoria, MMC - 11 septembre 2015écoutez

C'est en hommage au groupe de Diana Ross "Les Suprêmes" que sont surnommées les trois amies inséparables dont il est question ici. Aujourd'hui quinquagénaires, elles sont afro-américaines et ont passé leur vie dans une petite ville de l'Indiana. Le trio a tout partagé, les bons comme les mauvais moments.
Le récit alterne les flash-backs et le présent pour nous permettre de comprendre la vie de chacune. C'est donc l'histoire d'une amitié rare mais aussi d'une Amérique où les blancs ne côtoient pas les noirs. L'auteure nous propose un joli tableau de la société américaine et dépeint bien le poids de la religion et la ségrégation dans une petite ville du Sud des États-Unis.
J'avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans ce roman au départ, mais je ne regrette pas d'avoir insisté car ce fut une jolie lecture! J'ai apprécié retomber dans la même atmosphère que le livre "La couleur des sentiments", de Kathryn Stockett.
A la fois triste, drôle, ironique, tendre et chaleureux, c'est réellement une belle réussite pour un premier roman!

La maison du docteur Laheurte (Michel Bernard)

note: 4La nostalgie d'une enfance disparue A. L. - 9 septembre 2015écoutez

Beau récit de souvenirs où le narrateur adolescent est invité à passer quelques semaines de vacances au bord du lac d’Annecy dans une maison familiale. Il y découvre fasciné la figure tutélaire du grand-père, amiral et musicien disparu, qui va l'initier à la lecture et l’éveiller à la musique. On retrouve dans ces lignes la nostalgie de la fin de l’enfance dans une écriture magnifique qui nous fait revivre les plus petits détails du quotidien.

Ciel n° 1
L'hiver des machines (Johan Heliot)

note: 4technologies, écologie et crise sociale Victoria, MMC - 8 septembre 2015écoutez

France, dans un futur pas si lointain: CIEL est un réseau mondial contrôlant les moyens de communication ainsi que l'accès aux différentes ressources. Mais quand l'intelligence artificielle décide de prendre le contrôle des choses et d'agir à sa guise pour sauver la planète, les machines se retournent contre leurs concepteurs...
Un premier tome très convainquant malgré les ingrédients un peu classiques utilisés. L'alternance des points de vue des membres d'une même famille apporte vraiment un plus au récit. Reste à voir si les tomes suivants seront à la hauteur.
Avis aux amateurs!

La ligne rouge (Terrence Malick)

note: 5Sublime - La ligne rouge terrence Malick Esilda, MMC - 5 septembre 2015écoutez

Le plus beau film de guerre qu'il m'ait été donné de voir. L'histoire d'un débarquement lors de la seconde guerre mondiale dans les îles du pacifique. Terrence Malik signe là un chef d’œuvre en mêlant la cruauté barbare des hommes et de la guerre côtoyant une nature sublime, grandiose et magnifique. Pas vraiment de personnages principaux dans ce film mais un casting remarquable ( Sean Penn, Jim Caviezel , Adrien Brody, Jared Leto ...).
La lenteur, la perception et la réflexion ont une place majeure dans la ligne rouge. La beauté fragile des lieux détruite par la brutalité dévastatrice de la guerre, pour la propriété questionne et dérange. Comme souvent, Terrence Malik pose un autre regard par le biais de sa caméra et soulève des interrogations sur l'homme, le sens de la vie, la mort, la nature. le tout sur une bande son magnifique de chants mélanésiens à vous donner des frissons... Un film d'une réelle beauté qui élève spirituellement.

Les lisières (Olivier Adam)

note: 2Les lisières (Olivier Adams) Esilda, MMC - 3 septembre 2015écoutez

Que l’on ne s’y méprenne pas : j’aime beaucoup Olivier Adams. Dans ses romans pour enfants/adolescents comme dans ceux pour les adultes. J’aime trouver son écriture brute, à vif mais sensible, une certaine réserve dans l’analyse qui permet de laisser toute sa place aux ressentis et aux émotions ; une poésie tout simplement. Tout ce que j’adore chez lui je ne l’ai pas retrouvé dans « Les lisières ». Olivier Adams a essayé de dresser le portrait d’une société vacillante et pousse le pathos jusqu’à n’être plus, à mon sens, qu’une parodie de ces anciens livres. Il est très compliqué je pense de dresser un portrait exhaustif de notre société, c’est ce que « les lisières » essaye de faire pour la France mais il en ressort principalement des clichés grossier pleins de stéréotypes et de préjugés. Malgré tout on retrouve dans quelques paragraphes la belle plume d’Olivier Adams, des portraits sans concessions et parfois le juste reflet d’une France qui galère… Ce roman a aussi un côté bouleversant et touchant. Pour découvrir Olivier Adams je conseillerais « Passer l’hiver », « Falaise » « sous la pluie » ou « on ira voir la mer » qui m’ont beaucoup plus marqués !

Sukkwan island (David Vann)

note: 4terrifiant ! Sukkwan Island (David Vann) Esilda, MMC - 2 septembre 2015écoutez

Jim traverse une période difficile dans sa vie et décide de tout quitter pour aller vivre en Alaska, isolé de tout et tout le monde. Il emmène son fils de 13 ans, Roy, afin de vivre dans une cabane sur la petite île de Sukkwan Island et renouer le lien avec ce garçon qu’il connaît si mal… Cependant la vie de trappeur ne s’improvise pas, très vite la rudesse de cette vie et les défaillances de Jim vont bouleverser ce voyage. Je ne vous en dis pas plus car si il y a quelque chose de prenant dans Sukkwan Island c’est bien un suspense haletant, la situation de ce duo père-fils devient vite incontrôlable et terrifiante. Ce roman à pour mérite de sonder la noirceur de l’âme humaine et d’exploiter la folie jusqu’à son paroxysme afin de laisser le lecteur dans un trouble profond. On passe par tous les stades émotionnels. A découvrir, vraiment !

Constance, fiancée de Mozart (Isabelle Duquesnoy)

note: 5Le journal de Constance Rachel - 1 septembre 2015écoutez

Dans ce journal secret, Constance Weber, future fiancée de Mozart, nous livre ses impressions d'enfant mal aimée de sa mère tyrannique et de ses trois sœurs.
Mais elle nous confie aussi ses rêves et son amour pour Mozart.
Un journal intime très bien écrit et émouvant, décrivant la vie d'une jeune fille viennoise à qui on interdit tout, au 18ème siècle.
Mais peut-on vraiment interdire l'amour?

Calpurnia (Jacqueline Kelly)

note: 5Un été au Texas Rachel - 29 août 2015écoutez

Calpurnia a onze ans et est passionnée par la science naturelle. Incomprise de ses parents et complice de son grand-père, elle passe ses journées au bord de l'étang à dessiner ses observations dans son carnet.
Mais est-il si facile de trouver sa place en 1900, qui plus est lorsqu'on est entouré de six frères ?
Ce roman retrace la vie d'une jeune fille rebelle au Texas.
Plein d'humour, un peu historique, ce très beau roman donne à réfléchir.

Lyrics (Bob Dylan)

note: 5Bob Dylan ( Lyrics) Esilda, MMC - 28 août 2015écoutez

Le saint Graal pour les adorateurs de Bob Dylan, les folkeux ou tout simplement les amoureux des mots et du lyrisme. Si les textes de Bob Dylan ont déjà fais leurs preuves maintes fois (avec notamment une nomination pour le prix Nobel de littérature), il est toujours difficile de traduire les idées exactes face à la barrière de la langue. C'est ici réussi, les structures et les syntaxes choisies gardent toute la portée poétique des textes originels. Les mysticisme et l'intelligence des phrases et des idées sont préservés. A lire en écoutant Blonde on Blonde ou Desire !

Gold shadow (Asaf Avidan)

note: 5Toujours très bien ! Catherine - 28 août 2015écoutez

J'attendais cet album avec impatience et je suis comblée ! L'ambiance n'y est toujours pas festive (Asaf Avidan est-il condamné à un mal-être permanent ?!) mais cet album est encore plus touchant que le précédant.
Pour celui-ci aussi : à écouter en boucle !

Le Majordome (Lee Daniels)

note: 4L'Histoire des USA vue par un majordome Catherine - 28 août 2015écoutez

Cecil Gaines est le majordome de 7 présidents des Etats-Unis qui vont se succéder à la Maison Blanche des années 50 aux années 80. Ce poste qu'il occupe avec un grand dévouement lui permet de croiser les destinées des plus puissants de ce monde mais qui n'en sont pas moins de simples hommes, devant prendre des décisions qui souvent les dépassent... Enfant des champs de coton puis "nègre de maison" son parcours est assez incroyable et tiré d'une histoire vraie. En revanche, s'il est voué corps et âme à son métier ce n'est pas le cas de ses fils qui eux s'engagent de manière très différentes politiquement : le cadet s'engage dans la guerre du Vietnam tandis que l'aîné militera toute sa vie pour l'avancée des droits des Noirs américains, suivant tour à tour les pas de Gandhi, de Martin Luther King, des Black Panther et affrontant régulièrement son père en lui reprochant de "servir les Blancs" au lieu de servir la cause des siens.
Forest Whitaker, qui tient le rôle du majordome, est comme d'habitude très juste !

Lire au lit (Sue Gee)

note: 4Lire au lit Nathalie - 27 août 2015écoutez

C'est un bon roman sur l'amitié entre deux femmes. Dido et Georgia se connaissent depuis l'université, aujourd'hui proches de la retraite leur amitié est toujours aussi forte.
Mais les drames qui vont les frapper vont mettre à mal cette amitié.
Les deux amies sont particulièrement attachantes.
"Lire au lit" est un livre rempli de nostalgie et d'une belle réflexion sur la vieillesse.
On ne parle pas vraiment "livre" même si les deux personnages principales sont de grandes lectrices.

Les ignorants (Étienne Davodeau)

note: 5Les Ignorants (Etienne Davodeau) Esilda, MMC - 27 août 2015écoutez

Parce que l’on est chacun ignorant de quelque chose. Pendant plus d’une année, E. Davodeau, auteur de bande-dessinée, est allé dans les vignes de Richard Leroy pour découvrir le monde du vin. En retour Richard s’est plongé dans le monde de la bande-dessinée. Un récit d’initiations croisées très réussi, Davodeau arrive à rendre le travail du vigneron accessible à travers son dessin et le pari de rendre chacun un peu moins ignorant est réussi. Un roman graphique très bien dessiné d’où émane une certaine poésie et une réelle sensibilité. Un récit en un certain sens hymne aux partages des passions et au rapprochement humain. Et même si l'on ne peut pas vivre que de lecture et de vin, à lire et relire !

Le diable tout le temps (Donald Ray Pollock)

note: 4Le diable tout le temps (Donald Ray Pollock) Esilda, MMC - 27 août 2015écoutez

Âmes sensibles s’abstenir ! Avec son roman « le diable tous le temps », Pollock décline toutes les noirceurs et les vicissitudes de l’homme : un couple de miséreux qui tuent des auto-stoppeurs, un musicien infirme et un prêcheur fou hors- la- loi, un ancien combattant déterminé à sauver sa femme coûte que coûte... Bien que sur fond définitivement sordide, ces récits croisés entre la fin de la seconde guerre mondiale et les sixties nous tiennent en haleine du début à la fin et marquent l’esprit pour ne plus en sortir. Une sensibilité se dégage malgré tout de ces pages et de ces personnages à la fois détestables et attachants. Si les descriptions sont parfois à la limite du supportable, la volonté d’avoir le fin mot de l’histoire et l’écriture très maitrisé de l’auteur nous pousse à lire jusqu’au la fin ce roman sombre mais terriblement obsédant.

Moby Dick n° 1 (Christophe Chabouté)

note: 4Chavirant ! Moby Dick par Christophe Chabouté Esilda, MMC - 26 août 2015écoutez

Un capitaine Achab à la quête unique : tuer la baleine blanche qui un jour lui arracha la jambe. Voici l’histoire de Moby Dick, le roman d’Hermann Melville. L’histoire d’un équipage entrainé malgré lui sur le navire le « Pequod » pour une chasse à la baleine dont la fin est incertaine. Parmi eux Ismaël, novice de la chasse à la baleine, va découvrir ce sombre univers. L’adaptation de ce roman en bande-dessiné par Chabouté est magnifiquement réussi. L’œuvre entièrement en noir et blanc rend parfaitement l’atmosphère tragique et mystique du roman. Poétique et sombre, la mise en scène de cette bande-dessinée est très bien construite et offre une nouvelle lecture de l’histoire de cette baleine blanche tueuse d’homme. N’hésitez pas à larguer les amarres pour découvrir ce roman graphique poignant et visuellement renversant !

Chinook (Pete Fromm)

note: 4Chinook (Pete Fromm) Esilda, MMC - 26 août 2015écoutez

Un recueil de 15 nouvelles de genre « Nature Writing » qui dresse les portraits de gens simples et blessés par la vie peuplant les grands espaces de l’Ouest américain. Le titre du recueil, « Chinook », est le nom d’un vent fort qui balaye le Montana et donne son sens aux nouvelles avec pour thématique le changement, le bouleversement mais aussi l’amour et l’engagement. Pete Fromm signe ici de très beaux écrits qui sondent l’âme humaine avec beaucoup de finesse et de vérité. Chaque nouvelles se penche sur une existence particulière afin de mieux la comprendre et lui redonner l’importance et l’attention qu’elle mérite. Un recueil très humain et une ôde aux grands espaces et à la nature. Voyage cérébral garanti !

Le goût du chlore (Bastien Vivès)

note: 5Le goût du chlore ( Bastien Vivès) Esilda, MMC - 26 août 2015écoutez

A cause de ses problèmes de dos, un jeune homme est contraint de fréquenter régulièrement la piscine de son quartier. Un jour, une fille qui nage très bien attire son attention et c’est ici l’occasion d’une rencontre. Une amitié aquatique tacite se crée alors durant ces rendez-vous hebdomadaires du mercredi. Bastien Vivés dans ce roman graphique exploite tous les tons du bleu qui nous rappellent cette sensation bien particulière qui est celle de la piscine couverte, le goût du chlore, l’intimité sous la surface de l’eau, les différences de températures … Beaucoup d’émotions émanent de chacune des pages pour laisser place à un tout délicat et poétique. « Le goût du chlore » nous livre la beauté de moments qui semblent comme figés à jamais et laissent place à une réflexion sur l’âme humaine.

Pilules bleues (Frederik Peeters)

note: 5Pilules bleues (Frederik Peeters) Esilda, MMC - 26 août 2015écoutez

Dans Pilules Bleues l’auteur nous parle de sa rencontre et sa vie avec son amie Cati, qui est séropositive. Plus qu’une simple chronique amoureuse, l’auteur retrace avec émotion et simplicité les doutes et les questionnements auquels son couple a dû faire face, mais aussi les petits bonheurs journaliers et la relation qu’il va nouer avec l’enfant de Cati, lui aussi séropositif. Malgré un quotidien rythmé par la maladie l’auteur réussi à nous faire rire et à croire en la vie. Pilules Bleues est un très beau roman graphique autobiographique simple et d’une réelle beauté qui nous permet de mieux comprendre cette maladie et de nous débarrasser des idées préconçues. Le graphisme volontairement maladroit et dépouillé donne réellement écho au texte. Un beau récit mené avec beaucoup d’intelligence qui touche droit au cœur.

Pardonne-lui (Jodi Picoult)

note: 4magistral! Victoria, MMC - 25 août 2015écoutez

Sage est boulangère. A un groupe de soutien, elle rencontre Josef. Au fur et à mesure ils sympathisent, jusqu'à ce que le nonagénaire lui demande l’impossible : le tuer pour le libérer de ses crimes. En effet, le vieil homme a été un SS haut gradé à Auschwitz pendant la seconde guerre mondiale…
On plonge dans un récit à plusieurs voix qui donne intelligemment la parole à différents acteurs (victime et bourreau). « Pardonne-lui » est un récit particulièrement difficile et poignant où Jodi Picoult, de son écriture délicate et réaliste, ne ménage pas le lecteur. « Tous les actes sont-ils pardonnables ? », voilà la vraie question que pose ce roman. Un beau texte à découvrir !

La guerre de Sécession (John Keegan)

note: 5Clair et magistral Sébastien - 22 août 2015écoutez

Excellent livre de vulgarisation sur la Civil War.
Bonne vue d'ensemble, tous les aspects du conflit étant abordés : vie militaire et civil, arrières et batailles, aspect politique et géopolitique, cause déroulement et conséquences, logistique, marine, service de santé et engagement du soldat noir.
Il y a même une analyse psychologique des principaux généraux.

La guerre de Sécession (Farid Ameur)

note: 4La guerre de Sécession : images d'une Amérique déchirée Sébastien - 22 août 2015écoutez

Bon livre d'images avec de grandes et belles photos de tous les généraux du conflit en plus de rares cartes. Complément idéal de tout livre d'histoire sur la guerre de sécession.

Kouri (Dorothée Werner)

note: 4Une femme et une vie fascinantes FM - 22 août 2015écoutez

Beau récit romanesque qui évoque la vie de Germaine Tillion, entrée au Panthéon en 2015.
Quelle justice, quel humanisme, dans un monde dévasté moralement ?
En filigrane dans ce livre, beaucoup de questions toujours d'actualité , et un chemin de vie fascinant qui force l'admiration.

La vérité sur les cosmétiques (Rita Stiens)

note: 5Livre coup de poing Victoria, MMC - 21 août 2015écoutez

Rita Stiens lève le voile sur nos produits de beauté préférés et met l'accent sur les substances dites "à risque", comme les fameux parabens ou sels d'aluminium. Intéressant à plus d’un titre, l’ouvrage propose également d’explorer un peu l’historique de certaines marques de cosmétiques. Petit bonus : on trouve à la fin du livre un glossaire avec les principaux composants de cosmétiques ainsi que leur aspect nocif sur notre corps.
L'auteure signe ici un véritable plaidoyer pour un retour au naturel : une chose est sure, vous ne verrez plus votre shampooing de la même manière!

Les forêts de Ravel (Michel Bernard)

note: 5Splendide roman musical FM - 18 août 2015écoutez

Un roman du « centenaire 14-18 » à découvrir ! Poétique, musical, envoûtant, il évoque avec pudeur les blessures de la guerre et dévoile une facette inattendue du compositeur du célébrissime Boléro.

Puzzle (Franck Thilliez)

note: 5Attention, thriller psychologique de qualité! Victoria, MMC - 14 août 2015écoutez

Ilan et Chloé sont des adeptes de chasse au trésor et d’énigmes en tous genres. Ils se retrouvent avec six autres participants triés sur le volet au cœur du jeu Paranoïa, qui leur permettra, à terme, de gagner 300 000 euros. Mais le jeu prend vite une tournure inquiétante et d’étranges évènements se produisent : font-ils toujours partie du jeu ou bien cachent-ils une autre réalité ?
Dès le premier chapitre on a envie de découvrir la suite...« Puzzle » devient vite addictif ! Franck Thilliez nous offre un huis clos des plus angoissants dans un hôpital psychiatrique désaffecté, véritable labyrinthe où le réel et la fiction se confondent jusqu’au dénouement.
Une lecture haletante, entre réalité et apparences, à conseiller à tous les amateurs de thrillers !

Memento (Christopher Nolan)

note: 5Talentueux Christopher Nolan! Victoria, MMC - 14 août 2015écoutez

Christopher Nolan imagine cette fois un homme atteint d'une forme rare d'amnésie qui l'empêche de mémoriser ce qu'il fait : il n'a tout simplement pas de mémoire immédiate. Les seules choses dont il se souvienne avec certitude, c'est qu'il est à la recherche du meurtrier de sa femme, qui est également l'homme qui lui a causé cette amnésie.
Là, on comprend déjà qu’on va avoir à faire à un film pas comme les autres. Mais le réalisateur ne s’arrête pas là et pousse l'originalité encore plus loin, puisque tout le film est construit à rebours: on part de la scène finale pour arriver au début de l'histoire. De ce fait, chaque nouvelle scène se termine là où la précédente commençait. Le seul problème de cette idée géniale, c’est la confusion de certains passages où on se sent un peu perdu en tant que spectateur. N’en restent pas moins une excellente idée servie par un scénario de qualité et une très bonne mise en scène.
"Memento" est donc une œuvre marquante, d'une originalité extrême, dans laquelle on appréciera les montages innovants et le récit portés par d’excellents acteurs !

L'écorchée (Donato Carrisi)

note: 4Très prenant Victoria, MMC - 13 août 2015écoutez

J’avais adoré « Le chuchoteur » du même auteur, c’est donc avec enthousiasme que je me suis plongée dans cette histoire ! Le récit se détache complètement de l’enquête précédente, mais mieux vaut avoir déjà lu « le Chuchoteur » pour comprendre la psychologie et les motivations de Mila, le personnage principal.
Nous la retrouvons d’ailleurs sept ans après les faits. Travaillant désormais aux Limbes, le département des personnes disparues, elle est chargée d’enquêter sur un mystérieux phénomène : des gens portés disparus depuis des années ressurgissent soudainement et commettent plusieurs crimes.
L’enquête est bien ficelée, prenante, et de nombreux rebondissements nous invitent à poursuivre la lecture. De plus, on s'attache facilement à Mila Vasquez, femme torturée, continuellement sur la corde raide, se débattant contre ses démons. Globalement, j’ai trouvé l’intrigue un peu brouillon et parfois trop prévisible. La fin soulève cependant quelques questions intéressantes et il me tarde de lire la suite, si suite il y a un jour !

Dis, comment ça marche ? (Alain Korkos)

note: 4De 7 à 77 ans !!!! MD - 8 août 2015écoutez

Documentaire très intéressant et pour tous les publics. Ce livre explique simplement mais clairement comment fonctionnent les principales machines qui nous entourent. De la machine à laver au GPS, en passant par la fabrication des crayons de couleurs. Il répond à beaucoup de questions que l’on pense bêtes mais que tout le monde se pose une fois dans sa vie sans oser le dire.

Fräulein France (Romain Sardou)

note: 5Une femme, une vie, une guerre. MD - 8 août 2015écoutez

Roman historique qui se passe pendant la seconde guerre mondiale. Tout débute avec l’évènement militaire important qu’a été l’offensive allemande en Belgique de la prise du fort d’Eben-Emael. Puis on suit l’histoire d'une jeune femme, France, prostituée du club le Sphinx qui a tout Paris à ses pieds et avant tout le Paris nazi.Elle fait fortune quand d’autres partent dans les camps. Comment fait-elle ? Comment peut-on à ce point nier l’histoire, la guerre, l’horreur ? On devine au fil des pages et lorsque la fin arrive, on comprend et on se dit que l’horreur mène toujours à l’horreur.
On passe par la colère, l’écœurement, la haine mais on termine par le soulagement ou en tout cas par un sentiment de justice.

Amusez-vous en pensant à moi (Asa Hellberg)

note: 4Et si nous vivions la vie de nos rêves... MD - 8 août 2015écoutez

Sonja la cinquantaine meurt subitement. Son testament va révéler à ses 3 meilleures amies Suzanne, Rebecca et Maagan qu’elle possédait une fortune dont elles vont hériter entièrement. Mais leur amie pose des conditions qui pourrait se résumer à vous aurez tout si vous vivez votre vie, celle que vous souhaitez vraiment. Une lecture facile, des personnages attachants. On se surprend à regarder sa propre vie.

La voleuse de livres (Markus Zusak)

note: 5Tragique et magistral Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

Dans le contexte de la Seconde guerre mondiale, à proximité de Munich, Liesel, une adolescente allemande est accueillie dans la famille Hubermann car sa mère ne peut plus s’occuper d’elle. Illettrée, elle est malgré tout attirée par les livres, mais c’est avec son père adoptif, Hans, qu’elle fait ses armes et découvre peu à peu le plaisir de la lecture !
Markus Zusak choisit ici la Mort pour raconter l’histoire de cette famille, ce qui s’avère un brin déroutant au départ… Bien loin du cliché macabre, c’est néanmoins le personnage le plus humain et émouvant du roman. Parfois épuisée et dépitée par la bêtise humaine, elle n’en décrit pas moins les hommes avec beaucoup de tendresse. Quant aux personnages, tous sont dépeints avec brio et nous font littéralement vibrer.
Un superbe roman sur le pouvoir de la littérature : Markus Zusak manie lui aussi les mots à merveille pour nous offrir un chef d'œuvre dont on ne ressort pas indemne…

3 petits brins d'herbe (Nadine Brun-Cosme)

note: 4plein de douceur Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

Un album très joliment illustré, comme une invitation à se lancer dans la vie, à l’image du petit lièvre, profitant de chaque instant avant de se décider à sortir. Très poétique et plein de délicatesse!

Dada (Germano Zullo)

note: 4frais et coloré Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

Roger Canasson et son cheval Dada sont champions de saut d’obstacles et attirent les foules, jusqu’au jour où Dada flanche. S’en suit alors une visite chez tous les spécialistes possibles et imaginables, qui prescrivent différents soins à Dada : cure de vitamine, repos, séances chez le psy etc…finalement, la solution viendra presque par hasard !
On retrouve avec plaisir le style très coloré d’Albertine : avec ses personnages aux bras allongés, son sens du détail pour les vêtements et les décors. Il se dégage une bonne humeur contagieuse à la lecture de cet album humoristique !