Recherche


Avis de lecteurs

Une femme au téléphone (Carole Fives)

note: 5Mère pénible FM - 15 janvier 2019écoutez

« C’est toi ? ». Une mère téléphone sans cesse à sa fille (adulte) et lui raconte sa vie. Entre les récits de ses séjours à l’hôpital, de ses exploits [...]

Jules Matrat (Charles Exbrayat)

note: 5Syndrome post-traumatique FM - 12 janvier 2019écoutez

Jeune paysan dans la Loire, Jules Maltrat est mobilisé en 1914, incrédule devant cette guerre que sa faible éducation et son milieu familial fruste ne lui ont pas permis de [...]

Italien - EuroTalk initiation 1/2 (Tout Apprendre)

note: 1Formation Mireille - 17 mars 2019écoutez

Impossible d accéder à la formation

Réponse Médiathèque : pour accéder à la formation, il faut être identifié au portail (n° de carte + date de naissance). Pour plus d'information, merci [...]

Chronique des Clifton - Tome 1 : Seul l'avenir le dira (Jeffrey Archer)

note: 5Addictif ! [livre numérique] FM - 15 janvier 2019écoutez

Ce premier tome (paru en 2012) de la « Chronique des Clifton » commence dans l’Angleterre ouvrière du lendemain de la première guerre mondiale. Harry Clifton est un enfant pauvre, [...]

Que nos vies aient l'air d'un film parfait (Carole Fives)

note: 5Enfants séparés FM - 15 janvier 2019écoutez

« J’avais douze ans et je les aurai toute ma vie ». Un couple qui se déchire, une femme fragile et instable, un divorce qui ne séparera pas seulement les [...]

Cujo (Stephen King)

note: 3Manque un petit quelque chose Céline - 17 février 2019écoutez

L'histoire de Cujo est basée presque entièrement sur l'imagination que se fait le lecteur de l'animal décrit dans le livre, car quand on y regarde bien, l'histoire est assez simple.
Habituée [...]

écoutez

Du samedi 06 octobre 2018 au dimanche 06 janvier 2019

Détail de l'affiche

Commissaire d'exposition : Nicolas Beaupré, maître de conférences à l'Université Clermont Auvergne.

Logo de la Mission CentenaireLa Première Guerre mondiale fut immédiatement un affrontement culturel auquel les écrivains ont participé massivement, que ce soit depuis les premières lignes, au front, ou depuis l’arrière. Cet effort, ils l’ont souvent poursuivi après la guerre tant celle-ci demeura, au fond, une terrible énigme pour ceux qui eurent à l’endurer.

La participation des écrivains à la guerre fut multiforme et très précoce. Un véritable déluge de mots accompagna d’abord l’entrée dans le conflit. De nombreux écrivains reconnus, quand ils n’étaient pas mobilisés, s’engagèrent volontairement en 1914 à l’instar de Roland Dorgelès, Henri Barbusse, Léon Werth, Guillaume Apollinaire, Blaise Cendrars. Ils accompagnèrent souvent ce geste de justifications patriotiques enflammées tandis que leurs confrères restés à l’arrière les encourageaient par des poèmes ou des articles où le nationalisme exacerbé le disputait à un chauvinisme boursouflé par une haine radicale de l’ennemi. Quelques rares voix se firent entendre mais elles demeurèrent assez largement minoritaires. Il fallait dans ce cas, il est vrai, affronter une censure peu amène avec la critique.

La réponse littéraire à la guerre fut d’une grande diversité, tant stylistique que politique, et elle se complexifia à mesure que s’éternisait le conflit. C'est cette complexité et cette variété que l’exposition « Écrire la guerre. Les écrivains français et la Grande Guerre » entend présenter à l’occasion du centième anniversaire de l’armistice.

Télécharger le programme d'animations

Un livret reprenant les textes et certaines illustrations de l'exposition est disponible à la vente (5€) à l'accueil de la médiathèque. Il est aussi possible de le télécharger gratuitement :

Télécharger le livret d'exposition

Entrée libre, tout public, gratuit.

Moulins - Médiathèque communautaire

Moulins - Médiathèque communautaire

Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
03000 Moulins
04.43.51.00.00
mediatheque@agglo-moulins.fr
Ajouter au calendrier
Partager "Ecrire la Guerre. Les écrivains français et la Grande Guerre" sur facebookPartager "Ecrire la Guerre. Les écrivains français et la Grande Guerre" sur twitterLien permanent
Voir les avis  Aucun avis