Recherche


Avis de lecteurs

Je suis fille de rage (Jean-Laurent Del Socorro)

note: 5Roman historique passionnant Michèle - 27 juin 2020

Durant la guerre de Sécession, plusieurs protagonistes racontent ce qu'ils vivent, avec différents points de vue : les Confédérés contre l'Union et les esclaves. Abraham Lincoln se bat contre ses [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Mamie Luger (Benoît Philippon)

note: 5Très divertissant ! Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Cette Mamie Luger (Berthe de son petit nom) est tout bonnement incroyable ! 102 ans, pas tout à fait toutes ses dents, un langage des plus fleuris...attendez-vous à découvrir un [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Les sales gosses (Charlye Ménétrier McGrath)

note: 4Drôle et émouvant Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Vous voulez du feelgood ? Ne cherchez plus !

Quand les enfants de Jeanne, vaillante octogénaire, la place en maison de retraite contre son gré, ils ne sont pas au bout [...]

Sacrées sorcières (Roald Dahl)

note: 5Excellente adaptation ! Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Sacrées sorcières marque le retour très attendu de Pénélope Bagieu !
Sa version de l’histoire nous plonge avec délice dans l’univers à la fois drôle et cruel de Roald Dahl. Son [...]

Détail de livre

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évènements et des envies, venez découvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque.

L'exposition "Toutânkhamon, le trésor du pharaon" à la grande halle de la Villette à Paris est l'occasion pour la médiathèque de vous faire découvrir de beaux livres sur l'Egypte.

 

Vitrine de gauche

Album du musée de Boulaq : comprenant quarante planches / photographiées par MM. Delié et Béchard; avec un texte explicatif par Auguste Mariette-Bey. - Le Caire : Mourès, 1872.

Ce magnifique album photographique réalisé au Caire est le premier catalogue illustré du premier musée égyptien. Les photographies d’Hippolyte Délié et d’Emile Béchard montrent les salles et les antiquités du Musée de Boulaq. Ce musée est le premier véritable musée public d'égyptologie d'Égypte. Il est fondé par Auguste Mariette en même temps que le Service de conservation des antiquités de l'Égypte, en 1858.

En 1861, le Service reçoit une parcelle au bord du Nil, à Boulaq, pour installer une « galerie provisoire ». Auguste Mariette aménage à cet usage d'anciens entrepôts de la compagnie de transit responsable du ferry d'Alexandrie au Caire, mais ils ne sont jamais ouverts au public. En 1863, Auguste Mariette fait construire sur cette parcelle un bâtiment propre à abriter les collections d'antiquités du Service ; le « musée d'antiquités égyptiennes de S. A. le vice-roi » ouvre cette année-là.

Les quelques salles du musées sont très vite trop petites pour accueillir toutes les antiquités mises au jour par les fouilles d'Auguste Mariette. En 1869, à l'occasion de l'inauguration du canal de Suez, le vice-roi Ismaïl Pacha finance la construction de deux nouvelles salles.

En 1878, la crue désastreuse oblige les membres du Service à mettre en caisse toutes les collections et à les entreposer dans un entrepôt voisin. Le musée est totalement inondé, et il doit être démoli. Auguste Mariette le fait reconstruire, au même emplacement et sur les mêmes plans, mais en rehaussant l'édifice. Mariette meurt en janvier 1881 ; c'est Gaston Maspero qui est nommé directeur du Service et directeur du musée de Boulaq à sa suite.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds ancien, cote 23566.

 

Vitrine de droite

L'Egypte. Alexandrie et le Caire / Georges Ebers, traduction de Gaston Maspero,.... – Paris : Firmin-Didot, 1880. - VI-388 p., fig., pl., portraits, carte en couleurs, in-folio.

Cet ouvrage est écrit par Georg Moritz Ebers (1837- 1898), égyptologue allemand, auteur de plusieurs ouvrages scientifiques ainsi que des romans historiques dont le cadre est l'Égypte antique. La traduction est de Gaston Maspero (1846 - 1916), égyptologue français.

En 1880, l'état de santé d'Auguste Mariette s'est altéré, et le cabinet du ministre de l’Instruction publique Jules Ferry nomme Gaston Maspero à la tête d'une mission archéologique permanente, sous le nom d’École française du Caire. La mission de Maspero consiste à « dresser le plan d’une école scientifique orientale dont le siège serait au Caire, d’en réunir les éléments et de partir sans retard pour l’Égypte, afin d’appuyer Mariette car si celui-ci venait à mourir et était remplacé par un étranger, la direction du Service officiel des fouilles échapperait à la France ».

Après la disparition de Mariette en janvier 1881, Maspero prend à 34 ans sa succession à la direction du Service des antiquités égyptiennes et du musée d’Archéologie égyptienne de Boulaq, au Caire.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds ancien, cote 31821

Moulins - Médiathèque communautaire

Moulins - Médiathèque communautaire

Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
03000 Moulins
04.43.51.00.00
mediatheque@agglo-moulins.fr
Imprimer
Partager "L'Egypte est à l'honneur" sur facebookPartager "L'Egypte est à l'honneur" sur twitterLien permanent
Voir les avis  Aucun avis