100 grands films pour les petits : de Max Linder à "la Tortue rouge"
Livres
Année : 2019
Auteur : Lydia Boukhrief
Editeur : GRUND GRIN
Description : Un guide pour aider les parents à bâtir un socle de cinéphilie chez les jeunes enfants de 3 à 8 ans. Les mots de cette construction sont : l'émerveillement, la curiosité et l'envie de cinéma. Comment former le goût des jeunes enfants devant ce raz-de-marée d'histoires, d'images et de musique rarement enrichissantes ? Du Voyage dans la Lune de Méliès à Ratatouille de Brad Bird, en passant par des classiques incontournables comme Le Voleur de Bagdad, King Kong, Fantasia, La Grande Vadrouille, E.T. ou L'Étrange Noël de Monsieur Jack, mais aussi en exhumant des pépites célébrées dans les cinémathèques, mais qui restent peu connues du grand public, comme Nanouk l'Esquimau, L'homme qui rétrécit, Les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang, L'Argent de poche de François Truffaut ou Le Hérisson dans le brouillard du génial Youri Norstein... 100 grands films pour les petits propose un vaste panorama de ce que les enfants peuvent voir de meilleur et de plus formateur, tant d'un point de vue esthétique que thématique. La tranche d'âge à laquelle cet ouvrage s'adresse se situe entre trois ans à huit ans, soit de la maternelle à la fin du CE2, ce qui implique un choix de films qui ouvrent à une poétique de l'image, bien plus qu'à une approche psychologique. Un B.A. BA de la cinéphilie en somme. France, États-Unis, Japon, Italie, Russie, Chine, Suède... l'approche sera mondiale et tous les genres, du documentaire à la science-fiction, seront représentés. Avec bien sûr une large place faite au cinéma d'animation, genre-roi, capable, quand il est entre les mains de grands artistes, de faire rêver les enfants et de les éduquer tout à la fois. Cette liste établie sans dogme préalable - parce que certains " classiques " du cinéma qui peuvent enchanter encore les adultes risquent d'ennuyer les jeunes spectateurs d'aujourd'hui - propose en revanche des films qui, lors de leur sortie, ont pu manquer de considération par les cinéphiles mais ont su montrer leur force d'émerveillement...