Recherche


Avis de lecteurs

Les voyageurs n° 1
L'espace d'un an (Becky Chambers)

note: 5Charmante SF Victoria - 8 février 2022

Amateurs de space-opera bourré d’action et de rebondissements, passez votre chemin. Les romans de Becky Chambers s’apparentent plutôt à de la science-fiction « feel good ».

Dans ce premier tome [...]

Le dernier atlas n° 3 (Fabien Vehlmann)

note: 4Une fin échevelée S.BASSET - 31 janvier 2022

Une fin échevelée pour cette spectaculaire trilogie: bravo à cette ambitieux projet qui montre toute la créativité et l'ambition que peuvent avoir nos auteurs !

Le roi disait que j'étais diable (Clara Dupont-Monod)

note: 5« Aliénor. Une forteresse. Belle, isolée, imprenable ! » Angélique, MMC - 11 février 2022

Clara Dupont-Monod, doublement primée cet automne (prix Femina et Goncourt des Lycéens) pour son roman « S’adapter », a consacré auparavant deux ouvrages à la plus romanesque des figures historiques [...]

Le dernier atlas n° 2 (Fabien Vehlmann)

note: 4Le combat des Titans S.BASSET - 11 janvier 2022

Il y a peut-être un peu moins d'action que dans le premier volume mais nous découvrons l'ancien équipage du Robot, les évènements qui ont conduit à leurs démantèlements. Et en [...]

Bientôt minuit (Marie Pavlenko)

note: 4L'enfer en EHPAD FM - 30 décembre 2021

Un couple d'amants s'était promis de s'accompagner dans la vieillesse. La dépendance arrive plus tôt que prévu pour l'un des deux, qui se voit plus ou moins contraint par sa [...]

Mission Yozakura family n° 1
L'anneau des cerisiers (Hitsuji Gondaira)

note: 5Une famille d'espions très particulière Florian - 21 mai 2022

Un manga avec un humour bien dans le style shonen qui va vite plaire à un jeune lecteur amateur et accessible à un jeune public qui veut débuter les mangas.

Alan J. Pakula

 
Alan J. Pakula. Source: Wikipedia

Alan Jay Pakula est un producteur et réalisateur américain né le à New York et mort le à Melville (État de New York)).

Biographie

Alan J. Pakula, fils d'imprimeurs immigrés juifs venus de Pologne, grandit dans le Bronx. Après des études à l'université Yale, il devient metteur en scène de théâtre. Il arrive à Hollywood en 1949 et devient producteur des films de Robert Mulligan entre 1957 et 1969, parmi lesquels Du silence et des ombres et Une certaine rencontre.

Pakula fait ses débuts comme réalisateur avec Pookie et se fait connaître avec Klute, film policier dont la photographie est signée Gordon Willis et où Jane Fonda joue une call-girl aux prises avec un dangereux assassin.

Deux thrillers politiques l'imposent : À cause d'un assassinat sur l'assassinat de Kennedy et Les Hommes du président sur le scandale du Watergate. Pakula y gagne la réputation d'un cinéaste engagé.

Mais lorsqu'il aborde le western, c'est l'échec. Le Souffle de la tempête, avec James Caan et Jane Fonda, est un film que la critique juge manqué. Toujours sous la coupe de cette dernière, il tourne Une femme d'affaires. À Wall Street, un homme et une femme liés par l'amour et l'ambition tentent une spéculation qui prend un tour inattendu. Oscillant entre plusieurs genres, desservi par ses acteurs, Jane Fonda et Kris Kristofferson, le film est un nouvel échec.

Il renoue avec le succès public et critique en réalisant Le Choix de Sophie en 1982, qui est récompensé par l'Oscar de la meilleure actrice pour Meryl Streep.

La fin de sa carrière est marquée par un retour vers son genre de prédilection, le thriller, en réalisant Présumé innocent en 1990 et L'Affaire Pélican en 1993.

Son dernier film, Ennemis rapprochés, date de 1997 et oppose, dans la fiction comme lors du tournage plutôt houleux, Harrison Ford et Brad Pitt.

Mort

Alan J. Pakula est mort dans un accident de voiture le à Melville (État de New York).

Filmographie sélective

Comme réalisateur

  • 1969 : Pookie (The Sterile Cuckoo)
  • 1971 : Klute
  • 1973 : Love and Pain and the Whole Damn Thing
  • 1974 : À cause d'un assassinat (The Parallax View)
  • 1976 : Les Hommes du président (All the President's Men)
  • 1978 : Le Souffle de la tempête (Comes a Horseman)
  • 1980 : Merci d'avoir été ma femme (Starting over)
  • 1981 : Une femme d'affaires (Rollover)
  • 1982 : Le Choix de Sophie (Sophie's Choice)
  • 1986 : Dream Lover
  • 1987 : Les Enfants de l'impasse (Orphans)
  • 1989 : À demain, mon amour (See you in the Morning)
  • 1990 : Présumé innocent (Presumed Innocent)
  • 1992 : Jeux d'adultes (Consenting Adults)
  • 1993 : L'Affaire Pélican (The Pelican Brief)
  • 1996 : Ennemis rapprochés (Devil's Own)

Comme producteur

  • 1962 : Du silence et des ombres (To Kill a Mockingbird) de Robert Mulligan
  • 1963 : Une certaine rencontre (Love with the Proper Stranger) de Robert Mulligan

Distinctions

Nominations

  • Oscars du cinéma :
    • Oscar du meilleur réalisateur pour Les Hommes du président en 1977
    • Oscar du meilleur scénario adapté pour Le Choix de Sophie en 1983

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Oscars du cinéma
  • Ressources relatives aux beaux-arts :
    • (en) Museum of Modern Art
    • (en) Union List of Artist Names
  • Ressource relative au spectacle :
    • (en) Internet Broadway Database
  • Ressource relative à la musique :
    • (en) Muziekweb
  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la réalisation audiovisuelle

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Alan J. Pakula de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

DrameAdultesSentimental

DVD

Afficher "Le Choix de Sophie"