Recherche


Avis de lecteurs

Le Dernier enfant (Philippe BESSON)

note: 5Le nid vide FM - 14 août 2021

Le temps a filé, et voici venu le jour où le plus jeune des enfants quitte le nid familial pour prendre son envol. Le temps d'une journée, celle du déménagement, [...]

Les oiseaux ne se retournent pas (Nadia Nakhlé)

note: 4Un roman graphique sombre, poétique et onirique. Angélique, MMC - 20 août 2021

Ce roman graphique sur les thèmes de l’enfance et l’exil s’intègre dans un projet avec un spectacle, une exposition et un dessin animé.
C’est l’histoire d’une rencontre entre une jeune fille [...]

Le goût sucré des pastèques volées (Keyi Sheng)

note: 4Un regard nostalgique et lucide sur la Chine Agnès MMC - 14 août 2021

Dans ces 75 courts récits qui sont autant de souvenirs de son enfance, Sheng Keyi évoque la vie dans la province très pauvre du Hunan, les soirées à la lueur [...]

L'auberge du pèlerin (Elizabeth Goudge)

note: 5Un beau roman dans la pure tradition anglaise Agnès MMC - 14 août 2021

Dans ce roman foisonnant qui se passe dans la campagne anglaise de l’immédiat après-guerre, marqué encore par les restrictions, on fait la connaissance de la famille Eliot : la grand-mère [...]

Emma (Jane Austen)

note: 5Une héroïne haute en couleur ! Angélique, MMC - 20 août 2021

Une adaptation fraîche et moderne, à l’image des costumes colorés, du roman le plus léger de Jane Austen. Un ton ironique tout au long du film : on se moque [...]

L'ami arménien (Andreï Makine)

note: 5"Il m'a appris à être celui que je n'étais pas." Angélique, MMC - 19 août 2021

Andreï Makine, né en Sibérie, auteur d’une œuvre saluée par de prestigieux prix littéraires, membre de l’Académie française, nous livre dans ce roman très personnel l’histoire d’une amitié de jeunesse. [...]

Omar Sy

 
Omar Sy. Source: Wikipedia

Omar Sy est un acteur, producteur, réalisateur, scénariste et humoriste français, né le à Trappes, dans les Yvelines.

Il accède à la notoriété en formant, avec Fred Testot, le duo comique Omar et Fred.

En 2011, il tient aux côtés de François Cluzet la vedette du film Intouchables, qui avec 19,44 millions de spectateurs, est au premier rang du box office français en 2011 et le troisième plus gros succès du cinéma français. En 2012, il reçoit le César du meilleur acteur pour sa prestation dans Intouchables. Ce succès lui ouvre notamment les portes d'Hollywood et il tourne dès lors dans plusieurs blockbusters du cinéma américain (X-Men, Jurassic World et Inferno). En 2021, il est la vedette de la série Lupin diffusée sur Netflix.

Biographie

Jeunesse et famille

Omar Sy est le fils d'un père ouvrier sénégalais d'origine peule et d'une mère d'origine mauritanienne, femme de ménage, au sein d'une fratrie de huit enfants. Ses parents sont originaires du village frontalier de Bakel dans l'est du Sénégal et sud-est de la Mauritanie. Son père, issu d'une famille de tisserands, est arrivé en France en 1962 en prévoyant d'accumuler un peu d'argent avant de retourner au Sénégal pour y ouvrir une boutique.

Il reste finalement en France, où il travaille dans l'usinage de pièces automobiles puis dans la logistique chez un sous-traitant automobile. Son épouse le rejoint en 1974. La famille est installée à Trappes dans les Yvelines où pendant son enfance, Omar côtoie Jamel Debbouze de trois ans son aîné. Jamel habite le même quartier et est un ami de son frère aîné.

La famille parle pulaar à la maison et va au Sénégal tous les deux ans.

Carrière

Débuts et révélation comique

Jamel, qui cherche quelqu'un pour piloter une émission, le fait rentrer à Radio Nova où Omar Sy va régulièrement lors des années 1996 et 1997 faire des piges après ses cours au lycée où il prépare un bac professionnel (chauffage et climatisation). Il y rencontre son complice Fred Testot. Le duo fraîchement formé suit Jamel Debbouze sur la chaîne Canal +, où il participe à l'émission Le Cinéma de Jamel. Ils créent ensemble l'émission Le Visiophon, puis enchaînent les sketches sur petit écran et les spectacles sur scène : Je ne fais pas mon âge, Service après-vente des émissions, Omar et Fred : le spectacle.

Les deux complices font leurs débuts au cinéma en 2000, toujours dans le sillage d'autres jeunes comiques révélés par la chaîne Canal +.

Ils tiennent de petits rôles dans le premier film d'Éric et Ramzy, La Tour Montparnasse infernale de Charles Nemes.

En 2002, Omar Sy décroche un rôle dans Le Raid, deuxième long métrage du réalisateur Djamel Bensalah. La même année, il apparaît dans d'autres comédies : Le Boulet d'Alain Berberian et Frédéric Forestier et Samouraïs de Giordano Gederlini, qui sont des échecs commerciaux.

En 2003, il côtoie un autre jeune comédien issu de la télévision, Vincent Desagnat, pour la comédie potache La Beuze, réalisée par François Desagnat et Thomas Sorriaux, et construite autour de Michaël Youn. Il le suit sur son nouveau projet, sorti en 2004, la comédie Le Carton, pour lequel il collabore de nouveau avec Charles Nemes et son compère Fred Testot.

L'année suivante, c'est avec Djamel Bensalah qu'il retravaille, pour un petit rôle dans Il était une fois dans l'oued.

Le SAV des Émissions et seconds rôles au cinéma

En 2005, le Service après-vente des émissions est adapté sur Canal+ sous la forme de petits sketches d'une durée totale de 2 ou 3 minutes.

Les réalisateurs Éric Toledano et Olivier Nakache confient ensuite à Omar Sy son premier rôle important, celui d'un moniteur d'une colonie de vacances, dans la comédie chorale, Nos jours heureux, un gros succès de l'été 2006. La même année, il double Zip pour la version française du jeu vidéo Tomb Raider Legend. Il participe également le 1er juillet au jeu télévisé Fort Boyard sur France 2, accompagné par Fred Testot, Oriane Bonduel, Alysson Paradis, le journaliste Alexandre Alfonsi et le DJ Cut Killer pour l'association CéKeDuBonheur.

Le , au Tremblay-sur-Mauldre, il se marie avec Hélène, la mère de ses cinq enfants nés ou à naître,.

En 2008, il retrouve, avec Fred Testot, le duo Éric Judor et Ramzy Bedia pour leur nouveau projet, Seuls two. Il collabore aussi avec un autre ancien couple phare de Canal +, Olivier Baroux et Kad Mérad pour Safari. La même année, il apparaît dans le clip de Sinik, « Bienvenue chez les Bylkas ». Mais c'est Éric Toledano et Olivier Nakache qui lui font de nouveau confiance pour un rôle d'envergure : celui du jeune médecin Bruno, confronté au racisme ordinaire, dans la comédie Tellement proches.

L'année 2009 sera prolifique puisqu'il joue des rôles aussi consistants dans d'autres comédies mais au succès plus relatif : Envoyés très spéciaux de Frédéric Auburtin et King Guillaume de Pierre-François Martin-Laval. Il joue aussi pour la dernière fois au cinéma avec Fred Testot dans La Loi de Murphy de Christophe Campos. Les deux complices prêtent aussi leur voix pour le court métrage Logorama. La même année, il apparaît dans le clip de Zazie Être et avoir et dans le clip de Diam's Peter Pan, puis il prête ses traits à l'un des personnages du sixième film de Jean-Pierre Jeunet, Micmacs à tire-larigot.

En 2010, il participe au préambule du DVD du spectacle de Florence Foresti Motherfucker, il y incarne un chauffeur de taxi à l'accent africain faisant penser à son personnage Doudou.

En , il apparaît dans Les Tuche d'Olivier Baroux.

Tête d'affiche et consécration

Le sort dans les salles françaises la comédie dramatique Intouchables, où Omar Sy incarne un trentenaire ayant grandi en banlieue, devenu auxiliaire de vie d'un riche tétraplégique incarné par François Cluzet. Le long-métrage, écrit et réalisé par Éric Toledano et Olivier Nakache, connait un énorme succès, avec plus de 19 millions de spectateurs, et se classe au premier rang du box office français en 2011. À la suite de quoi, le comédien devient la troisième personnalité préférée des Français, derrière Yannick Noah et Zinédine Zidane selon l'Ifop. Ce film lui permet également de remporter le Globe de Cristal 2012 du meilleur acteur, le Prix du meilleur acteur ex-æquo avec son partenaire François Cluzet au Festival international du film de Tokyo et le César du meilleur acteur lors de la 37e cérémonie des César en 2012. Il est le premier acteur noir à se voir décerner le César du meilleur acteur. En février, il est choisi pour remplacer Jamel Debbouze, au casting de l'adaptation L'Écume des jours, réalisé par Michel Gondry. Il y incarne Nicolas, le fidèle ami du héros joué par Romain Duris. Le film reçoit un accueil mitigé à sa sortie en avril 2013, et ne parvient pas à la rentabilité.

En juin 2012, Canal+ annonce que le Service après-vente des émissions ne sera plus sur la grille de ses programmes à la rentrée de septembre. Omar Sy décide de partir avec sa famille passer une année à Los Angeles. Les trois premiers mois seront consacrés à la campagne des Oscars, tandis que l'acteur court les castings. Il prend alors des cours d'anglais intensifs. En septembre, il confirme néanmoins son ascension médiatique hexagonale en faisant partie des comédiens à l'affiche de la comédie Les Seigneurs d'Olivier Dahan, où il joue le footballeur Wéké N’Dogo. Il participe aussi à une autre comédie populaire : Mais qui a retué Pamela Rose ? d'Olivier Baroux et Kad Merad. En octobre, il apparaît dans la publicité du jeu vidéo Call of Duty: Black Ops II. Le de la même année, Omar Sy est élu personnalité préférée des Français, selon un classement établi par Le Journal du dimanche. Il devance un autre acteur, Gad Elmaleh. Yannick Noah, précédemment en tête du classement, arrive cette fois en troisième position. Le même mois, il est à l'affiche d'une autre comédie mettant en scène un choc social et culturel : De l'autre côté du périph de David Charhon, où il joue le policier Ousmane Diakhaté. Le tournage de ce film a en réalité débuté le lendemain de la sortie d'Intouchables.

Le , il présente comme animateur star dans l'émission Les Copains d'abord : 30 ans, 30 chansons sur France 2.

Confirmation et notoriété internationale

Omar Sy, désormais domicilié à Los Angeles, va décrocher des rôles dans des grosses productions : en , il est annoncé au sein de la large distribution du blockbuster X-Men: Days of Future Past , dans le rôle du mutant Bishop. En avril, il est annoncé dans le rôle de l'antagoniste du thriller d'action Good People, face à un tandem de héros incarné par James Franco et Kate Hudson. Si ce film produit par Tobey Maguire connait une exploitation discrète en 2014, le blockbuster de superhéros réalisé par Bryan Singer connait un succès international, tant sur le plan critique que commercial. À la fin de cette année, l'acteur revient néanmoins en France pour défendre un film français dont il est la tête d'affiche, et qui marque sa troisième collaboration avec Olivier Nakache et Éric Toledano. Pour la comédie dramatique Samba, il incarne Samba Cissé, un jeune immigré tentant de se faire une place dans Paris. Au même moment, il retrouve Fred Testot pour une campagne publicitaire : celle du lancement de l'iPhone 6 et 6 Plus d'Apple sur le territoire français

En 2015, il ouvre la saison estivale en figurant au casting d'un autre blockbuster très attendu : le quatrième volet de la saga Jurassic Park, Jurassic World, réalisé par Colin Trevorrow. Le film est un succès mondial . En revanche, la comédie dramatique À vif !, sortie en novembre, et réalisée par John Wells, connaît un flop critique et commercial, malgré la présence d'un casting international dominé par le tandem Bradley Cooper/ Sienna Miller en têtes d'affiche .

En 2016, il est à l'affiche de deux projets hexagonaux, et d'un seul américain : il débute ainsi l'année en star du biopic français Chocolat, où il joue le rôle-titre, celui du clown Rafael Padilla, et ce sous la direction de Roschdy Zem. En , il est désigné dans un sondage IFOP pour le Journal du dimanche, comme étant la « personnalité préférée des Français », prenant ainsi la place de Jean-Jacques Goldman. En , il est à l'affiche du blockbuster Inferno, le troisième volet de la saga cinématographique des aventures de Robert Langdon, toujours incarné par Tom Hanks, et mis en scène par Ron Howard. Pour l'occasion, il retrouve son partenaire de Jurassic World, l'acteur indien Irfan Khan . Dans le cadre de la promotion du film, il fait une apparition au Comic Con de Paris. Enfin, il dévoile, pour les fêtes de fin d'année, une comédie dramatique dont il tient le premier rôle Demain tout commence, qui est la seconde réalisation d'Hugo Gélin.

Knock et prise de position contre Éric Zemmour

Le , Anne-Elisabeth Lemoine pour apporter la contradiction à Éric Zemmour en promotion pour le début de la septième saison de Zemmour et Naulleau, rediffuse dans C à vous une vidéo vieille de deux ans dans laquelle Omar Sy sans le nommer traite Éric Zemmour de guignol. Éric Zemmour rétorque que « c'est flatteur d'être traité de guignol par un guignol ». Interrogé le par Daphné Bürki sur Europe 1, Omar Sy déclare : « c'est un extrait où volontairement je ne cite pas Eric Zemmour car je n'ai pas envie de lui donner d'intérêt parce que je connais son système, réagit Omar Sy. Il fait de la provoc' pour de la provoc' et il dit des choses pour qu'après, justement... Et là, Daphné, sans le vouloir, vous êtes rentrée dans son système à lui. […] Il ne faut plus qu'il soit invité parce que c'est un criminel. Il a été condamné pour incitation à la haine raciale. Personne ne le dit mais il a été condamné ce mec-là. » Il reproche à Anne-Elisabeth Lemoine d'avoir invité le polémiste et n'apprécie pas que son nom soit associé à celui de Zemmour, indiquant : « Je n'ai pas envie d'être traîné dans la boue avec les cochons. » Au micro de Philippe Vandel le sur Europe 1, Éric Zemmour, déclare sur Omar Sy : « Ici-même Omar Sy a demandé qu'on ne m'invite plus et m'a traité de criminel. Je veux simplement lui signaler qu'un criminel, c'est quelqu'un qui a commis un crime. Je sais bien que de Trappes à Hollywood il n'a pas eu le temps de maîtriser la langue française. Je pourrais l'attaquer en justice pour diffamation. Des criminels, il en a côtoyé si j'en crois les médias puisqu'il était très ami avec Monsieur Weinstein ». Omar Sy décide aussitôt d'arrêter la promotion du film Knock.

Depuis 2017

Entre 2017 et 2020, tous les films français dans lesquels il joue connaissent des échecs commerciaux et critiques (Knock, Le Flic de Belleville, Yao, Le prince oublié), à l'exception du film de guerre Le Chant du loup (2019). Son seul succès de la période est le film américain L'Appel de la forêt avec Harrison Ford, l'un des rares succès de l'année 2020 en raison de la crise sanitaire. En septembre 2020, il est en tête d'affiche du film Police qui est un succès critique, mais le contexte sanitaire ne lui permet pas de trouver son public.

En était annoncé qu'il devait jouer le rôle d'Arsène Lupin dans une série Netflix ; il joue en réalité dans Lupin : dans l'ombre d'Arsène (2021) un cambrioleur contemporain inspiré dans ses coups par Arsène Lupin. Il reprend aussi son rôle de Barry Sembène dans Jurassic World : Le Monde d'après, prévu pour 2022.

Il participe pour la première fois au Festival d'Avignon en juillet 2021 et monte sur scène pour la lecture d'extraits du livre de David Diop Frère d’âme

Vie privée

Le 6 juillet 2007, Omar Sy épouse Hélène Sy - sa compagne depuis septembre 1998, au Tremblay-sur-Mauldre. Ils ont cinq enfants, trois filles et deux garçons, nés en 2001, 2003, 2006, 2009 et 2017 , et résident à Los Angeles depuis 2012.

Prises de position politiques

Après l'annonce des résultats du premier tour de l’élection présidentielle de 2017, l'acteur prend position contre la candidate du FN, Marine Le Pen,,. Il retweete aussi un message de Raphaël Glucksmann appelant à « faire barrage à Marine Le Pen » et à la « mettre aussi bas que possible ».

Le , il signe avec d’autres personnalités une lettre ouverte au nouveau président de la République, Emmanuel Macron, demandant à mettre fin aux « violences envers les migrants ». Avec d'autres personnalités, il s’inscrit en novembre 2017 dans le mouvement de la « Love Army », dont l'objectif est de sensibiliser les internautes à la cause des Rohingyas.

En juin 2020, il manifeste à Los Angeles, aux États-Unis, dans le cadre des émeutes suivant l'affaire George Floyd. Il explique avoir « marché en paix et solidarité en criant les noms de George, Breonna, Ahmaud et tant d'autres victimes ici aux US ». Soutien de la famille Traoré depuis 2016, il dénonce « [la peur] de mourir entre les mains des forces de l’ordre » et appelle à avoir « le courage de dénoncer les violences policières qui sont commises en France ». Il en appelle à « la remise en cause d’un système qui ne peut prétendre à la justice sans mettre fin à l’impunité organisée qui sévit depuis des décennies, ». Sa pétition relayant son appel enregistre plus de 100 000 signataires en une journée.

Filmographie

Longs métrages

  • 2001 : La Tour Montparnasse infernale de Charles Nemes : le chauffeur de taxi
  • 2002 : Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat : un peintre (scènes coupées)
  • 2002 : Le Raid de Djamel Bensalah : le sergent de l'ONU
  • 2002 : Le Boulet d'Alain Berberian et Frédéric Forestier : Malien no 3
  • 2002 : Samouraïs de Giordano Gederlini : Tyson
  • 2003 : La Beuze de François Desagnat et Thomas Sorriaux : Michel Dembélé
  • 2004 : Le Carton de Charles Nemes : Lorenzo
  • 2005 : Il était une fois dans l'oued : le génie de la lampe
  • 2006 : Nos jours heureux d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Joseph, un moniteur
  • 2008 : Seuls two d'Éric Judor et Ramzy Bedia : Sammy, un Bouglioni
  • 2009 : Safari, d'Olivier Baroux : Youssouf Hammal
  • 2009 : Tellement proches, d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Bruno
  • 2009 : Envoyés très spéciaux de Frédéric Auburtin : Jimmy
  • 2009 : King Guillaume de Pierre-François Martin-Laval : Jean Peter
  • 2009 : La Loi de Murphy de Christophe Campos : Joachim Ortega / Célestin
  • 2009 : Micmacs à tire-larigot de Jean-Pierre Jeunet : Remington
  • 2011 : Les Tuche d'Olivier Baroux : le curé
  • 2011 : Intouchables d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Driss
  • 2012 : Les Seigneurs d'Olivier Dahan : Wéké N’Dogo
  • 2012 : Mais qui a retué Pamela Rose ? d'Olivier Baroux et Kad Merad : Mosby
  • 2012 : De l'autre côté du périph de David Charhon : Ousmane Diakhaté
  • 2013 : L'Écume des jours de Michel Gondry : Nicolas
  • 2014 : X-Men: Days of Future Past de Bryan Singer : Bishop
  • 2014 : Samba d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Samba Cissé
  • 2014 : Dangerous People (Good People) de Henrik Ruben Genz : Khan
  • 2015 : Jurassic World de Colin Trevorrow : Barry
  • 2015 : À vif ! de John Wells : Michel
  • 2016 : Chocolat de Roschdy Zem : Rafael Padilla, dit « Kananga » puis « Chocolat »
  • 2016 : Inferno de Ron Howard : Christoph Bouchard
  • 2016 : Demain tout commence d'Hugo Gélin : Samuel
  • 2017 : Knock de Lorraine Lévy : Docteur Knock
  • 2017 : Transformers: The Last Knight de Michael Bay : Hot Rod (voix originale uniquement)
  • 2018 : Le Flic de Belleville de Rachid Bouchareb : Sébastian « Baaba » Bouchard
  • 2019 : Yao de Philippe Godeau : Seydou Tall
  • 2019 : Le Chant du loup d'Antonin Baudry : D'Orsi
  • 2020 : Le prince oublié de Michel Hazanavicius : Djibii
  • 2020 : L'Appel de la forêt de Chris Sanders : Perrault
  • 2020 : Tout simplement noir de Jean-Pascal Zadi : lui-même
  • 2020 : Police d'Anne Fontaine : Aristide
  • 2021 : Les Méchants de Mouloud Achour et Dominique Baumard : le chauffeur Uber
  • 2022 : Jurassic World : Le Monde d'après (Jurassic World: Dominion) de Colin Trevorrow : Barry
  • 2022 : Au-delà du périph de Louis Leterrier : Ousmane Diakhaté

Téléfilms

  • 2002 : Si j'étais lui de Philippe Triboit : Gabriel
  • 2010 : Le pas Petit Poucet de Christophe Campos : Grand Poucet
  • 2010 : Conte de la frustration de Didier D. Daarwin et Akhenaton : Mo'

Séries télévisées

  • 1998 : Le Cinéma de Jamel
  • 2005-2012 : SAV des émissions : divers personnages
  • 2021 : Lupin : Assane Diop

Doublage

Longs métrages

(Omar Sy assure sa post-synchronisation pour les films étrangers dans lesquels il joue. Exception faite du film Transformers: The Last Knight où son personnage est doublé par Michel Elias en VF pour donner un accent italien à Hot Rod dans la version française)

  • 2009 : Arthur et la Vengeance de Maltazard de Luc Besson : Snow (Will.i.am) (voix)
  • 2010 : Marmaduke de Tom Dey : Marmaduke (Owen Wilson) (voix)

Films d'animation

  • 2004 : Frère des ours de Robert Walker (en) et Aaron Blaise : un des béliers
  • 2006 : Les Rois de la glisse d'Ash Brannon et Chris Buck : Chicken Joe
  • 2008 : Volt, star malgré lui de Byron Howard et Chris Williams : Chat maigre et noir et pigeons
  • 2009 : Lascars d'Albert Pereira Lazaro et Emmanuel Klotz : Narbé
  • 2010 : Allez raconte ! de Jean-Christophe Roger : Momo
  • 2015 : Mune, le gardien de la lune de Benoît Philippon et Alexandre Heboyan : Sohone
  • 2016 : Angry Birds, le film de Clay Kaytis et Fergal Reilly : Red
  • 2016 : Norm de Trevor Wall : Norm
  • 2017 : Sahara de Pierre Coré : Ajar
  • 2019 : Arctic Justice: Thunder Squad d'Aaron Woodley et Demos Vrysellas : Leopold (version originale uniquement)
  • 2020 : Soul de Pete Docter et Kemp Powers : Joe

Court-métrage d'animation

  • 2009 : Logorama de François Alaux, Hervé de Crécy et Ludovic Houplain (H5) : Bibendum, Mr Propre, Jaune

Séries télévisées d'animation

  • 2011 : Fish'n Chips : Fish

Jeux vidéo

  • 2006 : Tomb Raider Legend : Zip
  • 2015 : Lego Jurassic World : Barry

Clips musicaux

  • 1998 : L'avenir est un long passé de Manau : apparition en tant qu'un des soldats
  • 1999 : Tomber la chemise de Zebda : apparition avec son camarade Fred Testot
  • 2008 : Banlieusards de Kery James : apparition en tant que lui-même
  • 2008 : Bienvenue chez les Bylkas de Sinik
  • 2010 : François le Français
  • 2010 : Peter Pan de Diam's
  • 2011 : Être et avoir de Zazie
  • 2013 : Happy Birthday de Matt Houston
  • 2016 : Les potos de Oxmo Puccino
  • 2016 : J'ai trop dansé de Mokobe
  • 2018 : Moula Gang de MHD

Spectacles

  • 2006 : Omar et Fred, le spectacle

Distinctions

Récompenses

Nominations

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Régis Dubois, Les Noirs dans le cinéma français : de Joséphine Baker à Omar Sy, LettMotif, 2016.
  • Marie-France Bourgeois, Omar Sy, les secrets de l'acteur préféré des Français, Exclusif, 2015.
  • Vincent Péréa, Omar Sy, l'inimitable, Carpentier, 2015.

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • César du cinéma
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (en) British Film Institute
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Metacritic
    • (en) Rotten Tomatoes
  • Ressources relatives à la musique :
    • Discogs
    • (en) MusicBrainz
  • Ressource relative à la bande dessinée :
    • (en) Comic Vine
  • Site officiel
  • Portail du cinéma français
  • Portail de l’humour
  • Portail des records
  • Portail de la télévision française

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Omar Sy de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés