Recherche


Avis de lecteurs

La voyageuse de nuit (Laure Adler)

note: 4Un voyage au pays de la vieillesse Agnès MMC - 10 mars 2021

Pendant 4 ans, Laure Adler est allée à la rencontre de personnes d’un « certain âge », des vieux, des seniors, comme on les appelle poliment, connus ou inconnus qui [...]

Hôtel Castellana (Ruta Sepetys)

note: 5Plongée passionnante au cœur de l’Espagne franquiste Victoria, MMC - 27 février 2021

“Hôtel Castellana”, c’est la rencontre entre deux mondes que tout oppose, celui de Daniel et Ana. Nous sommes en 1957, alors que l’Espagne est sous la coupe de Francisco Franco. [...]

Lady whisky (Joël Alessandra)

note: 4L’histoire vraie d’une femme passionnée de whisky. Agnès MMC - 10 mars 2021

Helen Frances Arthur a consacré une grande partie sa vie au whisky, rare femme acceptée dans cet univers très masculin. Lorsqu'elle décède en 2015, sa nièce et son mari, l'auteur [...]

Paul n° 9
Paul à la maison (Michel Rabagliati)

note: 5Une BD émouvante Agnès MMC - 17 décembre 2020

Ce dernier titre de la série Paul est sans doute aussi le plus autobiographique. Paul, maintenant auteur de BD à temps plein, est confronté à sa solitude, à la maladie [...]

Les Hurleuses (Adrien Tomas)

note: 5Formidable Frederic - 3 avril 2021

Une histoire passionnante pleine d'intrigue et de rebondissements.
J’ai bien aimé la façon qu’Adrien Tomas nous livre cette histoire. Chaque chapitre est le point de vue d’un personnage différent. Ce [...]

Le dit du mistral (Olivier Mak-Bouchard)

note: 5Un véritable envoûtement. Un vrai coup de cœur Agnès MMC - 10 mars 2021

Ce qui m’a d’abord attirée dans ce livre c’est sa couverture très colorée, avec ce chat blanc, dont on apprend dans la lecture qu’il s’appelle le Hussard, qui passe devant [...]

Richard Bohringer

 
Richard Bohringer. Source: Wikipedia

Richard Bohringer [ʁiʃaʁ boʁɛ̃ʒe], né le à Moulins (Allier), est un acteur, réalisateur, chanteur et écrivain français et sénégalais (depuis 2002). Il est le père des actrices Romane Bohringer et Lou Bohringer.

Biographie

Enfance et débuts

Richard Bohringer est le fils d'un officier de l'armée allemande, également prénommé Richard, et d'une Française, Huguette Foucault, qui se rencontrent durant la Seconde Guerre mondiale.

À sa naissance, ses parents le laissent à sa grand-mère maternelle qui vit en HLM à Deuil-La Barre, sa mère partant vivre en Allemagne. Son père, envoyé sur le front russe est fait prisonnier et le reste pendant cinq ans. Malgré ce début de vie difficile, Richard Bohringer explique que son enfance était heureuse chez sa grand-mère. Il voit son père trois fois.

Il débute au théâtre à la fin des années 1960. Sa première pièce, Les Girafes, est produite par Claude Lelouch. Il intègre le monde cinématographique avec un premier long métrage en 1970, La Maison de Gérard Brach.

Carrière

En 1972, Richard Bohringer obtient un rôle significatif avec L'Italien des roses. Mais il faut attendre les années 1980 pour voir l'acteur, alors quadragénaire, s'imposer véritablement, devenant l'un des comédiens français les plus marquants de cette période. D'abord en 1981, avec le film Diva de Jean-Jacques Beineix, puis avec de nombreux autres rôles qui lui vaudront notamment deux Césars, pour L'Addition (1984) et Le Grand Chemin (1987).

On le remarque aussi bien chez Luc Besson dans Subway (1985) que chez Gérard Jugnot dans Une époque formidable (1991), confirmant ses talents de comédien ; il est également l'acteur fétiche de Jean-Loup Hubert, le mari volage dans J'ai épousé une ombre, le complice de Jean-Pierre Mocky ou de son ami Bernard Giraudeau. En 1992, le père et sa fille Romane sont réunis par Claude Miller pour L'Accompagnatrice.

Dans les années 1990, il devient animateur sur Antenne 2, pour présenter une émission de variétés francophones Mission Appolo en 1990 puis après le film Tango (1993), l'acteur se fait plus rare. Il se tourne dès lors vers la télévision avec la série Un homme en colère (1997-2002).

Après l'écriture de romans, il s'est également essayé à la chanson. Trois albums sont sortis entre 1990 et 2002.

En 2010 au Théâtre de l'Européen à Paris, il crée un spectacle seul en scène, adapté de son livre Traîne pas trop sous la pluie. Démarre alors une tournée de plus de deux ans à la rencontre du public, devant lequel il parle des histoires d'alcool, de voyages, d'Afrique, de femmes... En , il joue ce spectacle pendant le « off » du Festival d'Avignon.

En , il crée la pièce J’avais un beau ballon rouge, dans laquelle, pour la première fois, il partage la scène avec sa fille Romane. Un spectacle qui obtient un grand succès en tournée et à Paris, au Théâtre du Rond-Point.

Grand amateur de littérature, en il lit les textes de Jack London et de l'écrivain et reporter de guerre Olivier Weber lors de la soirée d'ouverture du festival Littérature et Journalisme à Metz.

En 2018, on le retrouve en invité-vedette dans la série télévisée À votre service.

Engagements

Amateur de football, Richard Bohringer soutient l'Association sportive Nancy-Lorraine. Il n'hésite pas, lorsque son emploi du temps le permet, à venir donner le coup d'envoi de matchs de l'ASNL.

Longtemps proche du Parti communiste français, en 2007, lors de l'élection présidentielle il a soutenu le candidat centriste François Bayrou, le considérant comme étant le plus humaniste et le plus démocrate. Toutefois, pour l'élection de 2012 il se prononce pour le Front de Gauche puis pour celle de 2017, annonce son soutien pour Jean-Luc Mélenchon de La France Insoumise.

Vie privée

Richard Bohringer a élevé quatre enfants : Romane, Mathieu, Richard et Lou. Romane, née en 1973, est la fille de Marguerite Bourry dite Maggy Bohringer (née à Saïgon d'un père corse et d'une mère vietnamienne) qui abandonne le foyer lorsque Romane a neuf mois. Dans les années 1980, il rencontre en Savoie Astrid Marcouli, mère de Mathieu né en 1978. Ils se marient le . Ils ont ensemble deux enfants, Richard Junior et Lou, née en 1989.

L'acteur a connu une longue période difficile, des problèmes de drogue, d'alcool et d'argent, des épisodes violents. Autant de combats à livrer qu'il raconte dans son succès de librairie C'est beau une ville la nuit, paru en 1988, et dont il a tiré un album de musique du même nom sorti en 2002 et un film du même nom sorti au cinéma en 2006. Sa fille Romane, avec qui il entretient une relation paternelle très forte, joue son propre rôle dans ce film. Il publie en 2005 des récits de voyage ; il sort en 2006 Oublie que je t'aime, un livre autobiographique et Gouvernement en exil, une fable utopique écrite avec Frank Jobert.

Grand amoureux de l'Afrique, dont il aime chanter la musique, il a obtenu la nationalité sénégalaise en 2002.

Au début de l'année 2009, il se bat contre l'hépatite C, une maladie qui l'éloigne des plateaux de cinéma pendant près de deux ans. Après un répit de quelques mois durant lesquels il multiplie les projets au cinéma et au théâtre, il est contraint d'annuler la fin de la tournée de J'avais un beau ballon rouge en pour raisons de santé. Un an plus tard, il remonte sur les planches. Lors d'un entretien, il déclare s'être battu durant cette année loin du théâtre contre un cancer.

Controverse

En 2012, lors de l'appel à projet organisé par La Collection de Canal +, Richard Bohringer et sa fille Romane choisissent, parmi toutes les candidatures qui leur ont été adressées, le projet de Lou Bohringer — elle aussi fille de l'acteur, n'ayant jamais tourné de films, provoquant un tollé auprès des participants et des articles acerbes dans plusieurs médias,,,.

Théâtre

Auteur

Comédien

  • 1967 : Les Girafes, mise en scène Philippe Rouleau
  • 1967 : Zorglub, mise en scène par Richard Bohringer
  • 1982 : Le Paradis sur terre de Tennessee Williams, mise en scène Pierre Romans
  • 1984 : L'Ouest, le vrai de Sam Shepard, mise en scène Jean-Michel Ribes & Luc Béraud, Théâtre de l'Athénée-Louis-Jouvet
  • 1985 : L'Ouest, le vrai de Sam Shepard, mise en scène Jean-Michel Ribes & Luc Béraud, Théâtre des Célestins, tournée
  • 1992 : Le Récit de Jacobus Coetzee de J. M. Coetzee, mise en scène Michel Valmer, tournée
  • 2000 : Richard III de Shakespeare, mise en scène Hans Peter Cloos, tournée
  • 2010 - 2013 : Traîne pas trop sous la pluie, pièce écrite et mise en scène Richard Bohringer, Théâtre de l'Européen, tournée
  • 2012 - 2015 : J'avais un beau ballon rouge de Angela Dematté, mise en scène Michel Didym, Théâtre du Rond-Point puis tournée, puis Théâtre de l'Atelier
  • 2016 : Traîne pas trop sous la pluie, pièce écrite et mise en scène Richard Bohringer, Théâtre de l'Atelier, puis tournée en 2017 et 2018.
  • 2018 : Traîne pas trop sous la pluie, pièce écrite et mise en scène Richard Bohringer, Théâtre de l'Oeuvre

Filmographie

Cinéma

Acteur

Scénariste

  • 1972 : Beau Masque de Bernard Paul (coécrit avec Jean-Patrick Lebel et Bernard Paul, d'après le roman de Roger Vailland)
  • 1973 : La Punition de Pierre-Alain Jolivet (coécrit avec Pierre-Alain Jolivet, d'après une nouvelle de Xavière)
  • 1975 : Il pleut toujours où c'est mouillé de Jean-Daniel Simon (coécrit avec Jean-Pierre Petrolacci et Jean-Daniel Simon)
  • 1987 : Ubac de Jean-Pierre Grasset (coscénariste)

Réalisateur

Télévision

Acteur

Réalisateur

  • 1999 : Les Coquelicots sont revenus (téléfilm) avec Clémentine Célarié, Frédéric Pierrot, Philippe Bas, Julie Bataille, Richard Bohringer
  • 2003 : Poil de carotte (téléfilm)

Doublage

  • 1994 : La Reine Margot de Patrice Chéreau : Coconas (interprété par Claudio Amendola)
  • 1999 : Stuart Little de Rob Minkoff : Smokey

Clip

Richard Bohringer a joué dans les vidéo-clips des chansons suivantes :

Publications

  • 1988 : C'est beau une ville la nuit, Denoël - rééd. Gallimard, coll. « Folio », 1989, 160 pages, (ISBN 978-2070381166).
  • 1994 : Le bord intime des rivières, Denoël - rééd. Gallimard, coll. « Folio », 1995, 135 pages, (ISBN 978-2207240663).
  • 1995 : Zorglub suivi de Les Girafes, théâtre, Denoël - rééd. Flammarion, 2009, 224 pages, (ISBN 978-2081225428).
  • 2005 : L'Ultime Conviction du désir, Flammarion - rééd. J'ai lu, 2006, 125 pages, (ISBN 978-2290352083).
  • 2006 : préface de Noirs Blancs Beurs 1940-1945 : libérateurs de la France de Charles Onana, Duboiris, coll. « Mémoires et archives », 2006, (ISBN 978-2952231510).
  • 2007 : Carnet du Sénégal, illustrations de Virginie Broquet, Arthaud, 2007, (ISBN 978-2700396454).
  • 2008 : Bouts lambeaux, édition CD/DVD, Arthaud, 2008, 89 pages, (ISBN 978-2700301588).
  • 2009 : Traîne pas trop sous la pluie, Flammarion, 2009, 169 pages, (ISBN 978-2081222922).
  • 2011 : Les Nouveaux Contes de la cité perdue, Flammarion, 2011, 174 pages (ISBN 978-2081260917).
  • 2016 : Quinze rounds Flammarion, 2016, 300 pages, (ISBN 978-2081284586)

Musique

Albums

Participations

  • Sahara Blue (1992) d'Hector Zazou, une mise en musique de poèmes d'Arthur Rimbaud. Richard Bohringer y interprète le titre final, Lettre au Directeur des Messageries Maritimes.
  • Le K, (1993) Un drame musical instantané.
  • Léo découvre le blues, (1997), texte de Christine Mulard et Patrick Raynal mis en musique par Jean-Jacques Milteau et Manu Galvin.
  • Mes jolis contes, (2004) Les fables de La Fontaine.
  • Quand j'rentre le soir, Richard interprète cette chanson sur l'album Merci d'être venus de Jean-Jacques Milteau.
  • Sait-on jamais, texte de Jacques Prévert sur un album hommage.
  • Les clefs du zoo, conte pour enfants mis en musique par Pierre Ducrozet, Editions Eveil et Découvertes.
  • Course contre la honte (2013) duo avec Grand Corps Malade (album Funambule)
  • MMa Award (2014) Il participe par sa présence a la reconnaissance du MMA en France sur un texte des Auteurs Romain Ben Abdelkader et Michel Kricorian
  • Bleuette (2015) sur l'album Il nous restera ça de Grand Corps Malade
  • La Nuit (2017) de Bon Entendeur

Divers

  • Au début des années 1990, Richard Bohringer devient animateur de radio le temps de quelques émissions, reprenant le titre de son livre C'est beau une ville la nuit, en soirées sur Europe 2, dont certains volets sont présentés depuis le Festival de Cannes, en mai (1993 par exemple). Il contribue ainsi à faire découvrir, par exemple, la chanteuse Cesaria Evora en France.[réf. souhaitée]
  • Il a collaboré à un projet inabouti de film sous technique de capture de mouvement avec le réalisateur Didier Pourcel dès 1994. Bohringer y joue le rôle du capitaine Némo dans Vingt mille lieues sous les mers.
  • Où est l'paradis ? : texte de Richard Bohringer interprété par Paul Personne sur l'album Instantanés et repris en live sur l'album Route 97.

Distinctions

  • 1985 : César du meilleur acteur dans un second rôle pour L'Addition
  • 1988 : César du meilleur acteur pour Le Grand Chemin
  • 1997 : 7 d'or du meilleur comédien pour la série Un homme en colère
  • 2013 : Palmarès du théâtre : Coup de cœur théâtre public pour J'avais un beau ballon rouge

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Site officiel
  • [vidéo] Richard Bohringer sur Ina.fr
  • [vidéo] Richard Bohringer interviewé par l'association Une Ville, des Livres dans le cadre de son projet « L’Essonne en Auteurs », en collaboration avec la chaine de télévision locale Téléssonne
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressources relatives au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
    • TheatreOnline
  • Portail du cinéma français
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du théâtre
  • Portail de la musique
  • Portail de la littérature française
  • Portail de l’écriture
  • Portail du Sénégal
  • Portail de l’Allier et du Bourbonnais
  • Portail de la télévision française

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Richard Bohringer de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Livres

Afficher "Traîne pas trop sous la pluie"Afficher "Le bord intime des rivières"Afficher "Bouts lambeaux"Afficher "C'est beau une ville la nuit"Afficher "Carnet du Sénégal"Afficher "Quinze rounds"Afficher "Zorglub"

CD

Afficher "Bohringer"Afficher "Errance"Afficher "Il nous restera ça"Afficher "Funambule"Afficher "Il nous restera ça"Afficher "Les clefs du zoo"

DVD

Afficher "Les Caprices d'un fleuve"Afficher "Une époque formidable"Afficher "Jules Verne"