Recherche


Avis de lecteurs

La cave (Natasha Preston)

note: 4Très bon livre Céline - 3 juin 2022

J'ai été attirée par la couverture de ce livre lors d'une visite à la médiathèque et je dois avouer que je ne le regrette pas. L'histoire est vraiment très bien [...]

Le dernier atlas n° 3 (Fabien Vehlmann)

note: 4Une fin échevelée S.BASSET - 31 janvier 2022

Une fin échevelée pour cette spectaculaire trilogie: bravo à cette ambitieux projet qui montre toute la créativité et l'ambition que peuvent avoir nos auteurs !

Je suis une sur deux (Giulia Foïs)

note: 5Un récit puissant et bouleversant Lou - 25 juin 2022

Giulia Fois nous prévient sur la quatrième de couverture et avec cette citation tirée du récit "J'ai eu de la chance, j'ai eu le bon viol." C'est donc en pleine [...]

Le Sorceleur n° 1
Le dernier voeu (Andrzej Sapkowski)

note: 4Du bon fantastique Céline - 3 juin 2022

J'ai vu la série avant de lire les livres et je dois dire que je trouve que c'est une bonne adaptation. Il y a quelques longueurs à certains moments de [...]

La saga de Grimr (Jérémie Moreau)

note: 5Légende de la Terre d'Islande S.BASSET - 31 janvier 2022

Derrière le trait pourtant un peu "rustre" de Jérémie Moreau c'est un récit magistral que nous offre l'auteur, superbement écrit et scénarisé, où l'on découvre en fait un graphisme sensible [...]

La source au bout du monde (William Morris)

note: 4Un roman arthurien...du 19ème siècle ! S.BASSET - 3 juin 2022

Les amateurs des romans arthuriens de Chrétiens de Troyes seront ravis de se plonger dans ce texte exigeant qui rend un hommage appuyé aux récits de chevalerie médiévaux

George Cukor

 
George Cukor. Source: Wikipedia

George Dewey Cukor est un réalisateur américain d'ascendance hongroise, né le à New York et mort le à Los Angeles. Il est l'auteur des classiques Une étoile est née et My fair lady, film pour lequel il remporte l'Oscar du meilleur réalisateur en 1965. Maître de la comédie de mœurs et de la comédie romantique, il collabore à 10 reprises avec Katharine Hepburn.

Biographie

George Cukor est né à Manhattan (New York) dans une famille d'immigrés juifs hongrois. Metteur en scène de théâtre à Broadway dans les années 1920, son travail est salué par la critique. Quand Hollywood commence à recruter les talents new-yorkais, il répond favorablement à l'appel de la Paramount, pour qui il effectue différents travaux non-crédités, avant de réaliser son premier film, Grumpy, en collaboration avec Cyril Gardner, en 1930. Ses trois premiers films sont des co-réalisations. Il fait ses débuts "en solo" en 1931 avec Tarnished Lady.

Ses sept premiers films sont produits par la Paramount, où il coréalise notamment Une heure près de toi (1932) avec Ernst Lubitsch, film pour lequel il obtient le droit, contre le souhait de celui-ci, de figurer au générique (seulement comme assistant réalisateur). Après un bref passage par la RKO (où il travaille pour la première fois avec David O. Selznick), pour laquelle il réalise notamment Haute Société, il arrive, en 1933, à la MGM pour diriger entre autres Les Invités de huit heures.

Dès 1936, il se voit confier l'adaptation par Selznick d'Autant en emporte le vent, sur laquelle il travaille durant deux ans, assurant la pré-production du film. Entre deux bouts d'essai, il assiste également sur d'autres projets, passant une semaine sur le plateau du Magicien d'Oz à la suite du départ du premier réalisateur, Richard Thrope. Bien qu'il ne tourne aucune scène, il détermine l'orientation artistique du film, qui sera préservée par Victor Fleming, choisi pour lui succéder, Cukor étant contraint de quitter le projet en raison de son engagement sur Autant en emporte le vent. Assez ironiquement, il est renvoyé après seulement quelques semaines de tournage et se voit remplacer par nul autre que Victor Fleming.

Bientôt spécialisé dans les comédies, il devient un directeur d'acteurs hors-pair. Il sait obtenir le meilleur d'eux-mêmes de ses comédiens, et surtout de ses comédiennes. Ainsi, sous sa direction, vingt-et-un acteurs obtiennent des nominations aux Oscars, parmi lesquels Greta Garbo dans Le Roman de Marguerite Gautier (1936), adaptation du roman d'Alexandre Dumas (fils) La Dame aux camélias, Katharine Hepburn qu'il fait débuter en 1932 dans Héritage (A Bill of Divorcement) et qu'il retrouve avec bonheur pour neuf autres films, dont le classique de la comédie sophistiquée Indiscrétions (The Philadelphia Story) avec Cary Grant et James Stewart, et les comédies de couple avec Spencer Tracy, dont Madame porte la culotte (Adam's rib). Avec moins de réussite, il réunit Yves Montand et Marilyn Monroe dans Le Milliardaire (Let's Make Love), deux ans avant d'entamer l'inachevé Something's Got to Give, dernière apparition de Marilyn. Le seul Oscar qu'il remporte en qualité de meilleur réalisateur est pour My fair lady (1964), son quatrième film musical après Une étoile est née (A Star Is Born) dans sa version la plus connue (1954), Les Girls (1957), et Le Milliardaire (1960).

Vie privée

Soucieux de l'impact sur sa carrière et les studios, George Cukor doit cacher son homosexualité pendant la majeure partie de sa vie et ne la rend publique qu'à la fin de sa vie,,. Il sera pourtant l'un des premiers réalisateurs homosexuels à s'affirmer à Hollywood. Son homosexualité est considérée aujourd'hui comme ayant fortement marqué son œuvre qui influencera plus tard d'autres cinéastes comme Pedro Almodovar ou François Ozon,.

Filmographie

Distinctions

Postérité

En 2020, l'acteur américain Daniel London interprète une version fictionnelle de George Cukor dans la mini-série Hollywood, diffusée sur le service Netflix.

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • Ciné-Ressources
    • (en) AllMovie
    • (en) American Film Institute
    • (de + en) Filmportal
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Oscars du cinéma
  • Ressource relative au spectacle :
    • (en) Internet Broadway Database
  • (en) « George Cukor », sur Find a Grave
  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de New York
  • Portail LGBT

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article George Cukor de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "L'Oiseau bleu"Afficher "La Diablesse en collant rose"Afficher "My fair lady"Afficher "Une étoile est née"Afficher "David Copperfield"Afficher "Autant en emporte le vent"