Recherche


Avis de lecteurs

Les Enquêtes du Département V n° 9
Les Enquêtes du Département V n° 9
Sel (Jussi Adler-Olsen)

note: 5Un nouveau coup de maitre Céline - 12 novembre 2022

Ce nouveau tome des Enquêtes du Département V est une nouvelle fois excellent, on retrouve tout ce qu'on aime dans cette saga littéraire : du suspens, des personnages attachants et [...]

Les romantiques (Cécile Coulon)

note: 5Romantique, érotique et rigolo... Clarisse - 8 novembre 2022

Une soixantaine de classiques revisités à la sauce poétique érotique de Cécile Coulon, de très courts textes drôles, touchants, romantiques et sensuels mis en scènes par de très belles illustrations [...]

Perceval (Anne-Caroline Pandolfo)

note: 5Une merveilleuse adaptation S.BASSET - 24 octobre 2022

Une merveilleuse adaptation en bande-dessinée pour les enfants de la légende arthurienne. Le graphisme est de toute beauté entre onirisme et poésie.

Le mystère Mengele (Jorge A. Camarasa)

note: 4Intéressant Céline - 12 novembre 2022

Une enquête interessante sur la fuite de Joseph Mengele à travers l'Amérique latine au lendemain de la chute du 3ème Reich.
Il est intriguant de voir comment ce dernier a [...]

Le rapport chinois (Pierre Darkanian)

note: 4Le rapport qui rapportait des millions S.BASSET - 6 novembre 2022

Un roman décapant et hilarant sur l’absurdité d'un certain système financier et administratif, qui fait passer aux naïfs des vessies pour des lanternes !

Grizzly (Nan Aurousseau)

note: 5Roman noir et humour, joli mélange ! Clarisse - 8 novembre 2022

Dan et John sont amis et associés, cela fait trois ans que leur camp propose aux touristes des treks, randonnées, pêche etc. Cependant, un riche client habitué, George Heigler, a [...]

Francis Lai

 

Francis Lai, né le à Nice et mort le à Paris 8e, est un compositeur et musicien français, spécialiste de musiques de films, de génériques et de chansons.

Il est notamment l'auteur de la musique des films Un homme et une femme et Love Story. Pour ce dernier film, il reçoit l'Oscar de la meilleure musique de film en 1970.

Biographie

Francis Lai naît à Nice le de parents d’origine italienne, horticulteurs de profession. Autodidacte en musique, il joue une musique populaire, d'accordéon et de piano. À seize ans, il écume ainsi les bals de sa région. Il monte ensuite vers la capitale, où il joue près de la place du Tertre.

Compositeur de chansons

Francis Lai rencontre le poète Bernard Dimey, qui devient le collaborateur de ses premières chansons. Grâce à lui, il devient l'accordéoniste de la chanteuse Édith Piaf. Francis Lai se fait connaître alors comme compositeur de chansons à succès.

Il compose, souvent sur des textes des paroliers Pierre-André Dousset, Magali Déa, Boris Bergman, Luc Plamondon, Pierre Barouh, Didier Barbelivien et Catherine Desage, de nombreuses musiques pour Édith Piaf, Mireille Mathieu, Isabelle Aubret, Philippe Léotard, Petula Clark, Nicole Croisille, Dalida et Jacqueline Dulac ainsi que pour plusieurs chanteuses québécoises dont Nicole Martin, Fabienne Thibeault, Ginette Reno et Martine Chevrier. Parmi ses grands succès, on peut citer La Bicyclette, qu'il compose en 1968, sur des paroles de Pierre Barouh, avec Yves Montand comme interprète. Pour Nicole Martin, il compose, à l’automne 1977, la musique de la chanson Bonsoir tristesse sur des paroles de Magali Déa. La chanson devient un immense succès tant au Japon qu’au Québec et remporte pour le Canada le Prix de la meilleure chanson étrangère au Yamaha Music Festival qui se déroule en novembre 1977.

Compositeur de musiques de film

Par l'intermédiaire de son ami parolier Pierre Barouh, Francis Lai rencontre le cinéaste Claude Lelouch en 1965 qui lui propose de composer la bande originale de son prochain film. Francis Lai écrit alors sa première musique de film, celle d'Un homme et une femme, qui avec son éternel air entêtant chanté par Pierre Barouh et Nicole Croisille, fit le succès du film et lança définitivement les carrières de Lelouch et de Lai. Francis Lai devient alors le compositeur quasi attitré de Claude Lelouch, composant ses morceaux à l'avance pour que le réalisateur puisse les jouer sur le plateau de tournage. Il signe également des musiques de film pour Terence Young, Jean Delannoy, René Clément, Arthur Hiller, Christian-Jaque, Henri Verneuil (parmi d'autres)...

En 1966, il est nommé aux Golden Globes pour la musique du film Un homme et une femme (1966), mais c'est quatre ans plus tard qu'il obtient le Golden Globe de la meilleure musique de film, en plus de l'Oscar, pour le leitmotiv lancinant de Love Story qui fit pleurer toute une génération de spectateurs. Après Maurice Jarre, il est le deuxième Français à remporter ce prix.

Pour Lacombe et Rocle, « Francis Lai impose un univers dépouillé bâti sur un minimum de recherches mélodiques. »

« À mes yeux, Francis Lai est l'aristocrate de la mélodie. Longtemps après avoir oublié l’histoire, on se souvient encore de sa musique, ce qui est terriblement agaçant pour un metteur en scène ! »

— Henri Verneuil

Il a aussi composé la musiques des films érotiques Emmanuelle 2 en 1975, et Bilitis en 1977, dont les bandes originales se sont vendues respectivement à 1 million et 7 millions d'exemplaires à travers le monde.

Habillage musical de FR3

Francis Lai a également composé en 1974 l'habillage musical de FR3, troisième chaîne de service public de la télévision française issue de la scission de l'ORTF : Bonjour la 3, L'Âge tendre (FR3 Jeunesse), Cinéma de minuit (titre Les Étoiles du cinéma - interprétée au violoncelle et à la guitare),, Les Étoiles du cinéma, Ce soir sur FR3, etc. Il s'y distingue par l'utilisation d'instruments de musique électroniques : ondes Martenot, synthétiseur analogique, accordéon électronique ; puis, plus tard, par l'utilisation de synthétiseurs numériques. Il contribue ainsi à l'identité cinématographique de cette chaîne nouvellement créée en 1975, comme le désirait son premier président Claude Contamine.

Mort et hommages

Francis Lai meurt le à Paris 8e, à l'âge de 86 ans, comme l'annonce le jour même la mairie de Nice. Ses obsèques ont lieu le à la cathédrale Sainte-Réparate de Nice, en présence de Claude Lelouch, Nicole Croisille, Didier Barbelivien, et de nombreux anonymes. Crématisé, ses cendres ont été déposées au cimetière de Saint-Pancrace dans la même ville.

Rééditions originales

Le , à l'occasion du « Disquaire Day », une réédition vinyle du disque Made in France dans lequel il interprète lui-même de nombreuses œuvres de son répertoire, est présenté au public. Un autre vinyle en édition limitée est également sélectionné pour cet évènement. Incluant le titre Saint-tropez utilisé dans l'émission Tout le monde en parle de Thierry Ardisson. Thierry Wolf qui gère les masters de Francis Lai depuis 1990, continue de rééditer les œuvres de Francis Lai notamment pour les plateformes de streaming.

Concert hommage

Le , au Grand Rex de Paris, un hommage est rendu à Francis Lai ; autour d'une formation (le Francis Lai Orchestra) dirigée par Jacky Delance et Jacques Ferchit, des invités se succèdent en sa mémoire.Sur scène les chanteurs Calogero, Anne Sila, Nicole Croisille, Lexie et Katia des French Mademoiselles, la Japonaise Reina Kitada, etc. viennent rendre hommage au compositeur.

Principales chansons

Au Québec

En France

Aux États-Unis

Filmographie

Discographie

  • 2011 : L'Intégrale Francis Lai - Claude Lelouch (FGL Productions)
  • 2012 : Le Cinéma de Francis Lai (Play Time/FGL Productions)
  • 2016 : Francis Lai Anthology (Play Time/FGL Productions) En avril 2016, à l'occasion des 50 ans de l'enregistrement d'Un homme et une femme, le label Play Time présente un coffret de 7 CD contenant les versions intégrales restaurées des bandes originales composées par Francis Lai.
  • 2020 : Francis Lai Pop Story (Play Time/FGL Productions) En Juin 2020, à l'occasion du Disquaire Day, le label Play Time présente une réédition en vinyle de ce disque où Francis Lai joue Francis Lai, notamment les titres "La Solitude" (composé pour L'Odeur des Fauves) ou "Smic Smac Smoc" restaurée à partir des bandes originales composées par Francis Lai.

Récompenses et distinctions

Récompenses

Nominations

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • Alain Lacombe et Claude Rocle, « Lai, Francis », dans La Musique du film, Francis van de Velde, (ISBN 2862990051 et 9782862990057), p. 277-278

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel
  • Ressources relatives à la musique :
    • Discogs
    • Last.fm
    • (en) AllMusic
    • (en) Carnegie Hall
    • (en) Discography of American Historical Recordings
    • (en) MusicBrainz
    • (en) Muziekweb
    • (en) Rate Your Music
    • (en + de) Répertoire international des sources musicales
    • (en) VGMDb
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (de + en) Filmportal
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Oscars du cinéma
  • Ressources relatives au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
    • (en) Internet Broadway Database
  • Entretien avec Francis Lai, in Je Chante Magazine no 13 (janvier 2017)
  • Portail de la musique
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du cinéma français

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Francis Lai de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

DVD

Afficher "Edith et Marcel"Afficher "Itinéraire d'un enfant gâté"Afficher "Salaud, on t'aime"Afficher "Mayerling"Afficher "Les Yeux noirs"Afficher "Vivre pour vivre"

CD

Afficher "Love Story (Soundtrack)"Afficher "Je n'aime pas le classique mais les musiques de film, j'aime bien !"