Recherche


Avis de lecteurs

Paul n° 9
Paul à la maison (Michel Rabagliati)

note: 5Une BD émouvante Agnès MMC - 17 décembre 2020

Ce dernier titre de la série Paul est sans doute aussi le plus autobiographique. Paul, maintenant auteur de BD à temps plein, est confronté à sa solitude, à la maladie [...]

Hôtel Castellana (Ruta Sepetys)

note: 5Plongée passionnante au cœur de l’Espagne franquiste Victoria, MMC - 27 février 2021

“Hôtel Castellana”, c’est la rencontre entre deux mondes que tout oppose, celui de Daniel et Ana. Nous sommes en 1957, alors que l’Espagne est sous la coupe de Francisco Franco. [...]

La laitière de Bangalore (Shoba Narayan)

note: 4Un voyage en Inde Agnès MMC - 10 mars 2021

Après 20 ans passés au Etats–Unis la journaliste Shoba Narayan revient en Inde, à Bangalore, pour s’y installer avec son mari et ses deux filles qui ne connaissent quasiment pas [...]

Martin Eden (Jack London)

note: 5Un roman bouleversant Agnès MMC - 10 mars 2021

Publié sous forme de feuilleton dans un journal en 1908 et 1909 ce roman, qui semble très inspiré de la vie de l’auteur, raconte la vie d’un jeune homme issu [...]

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Spy X Family n° 1 (Tatsuya Endo)

note: 5Un premier tome avec énormément de potentiel ! Victoria, MMC - 10 mars 2021

Dans la famille parfaite, je demande le père espion, la mère tueuse à gage, et la fillette télépathe ! Le jour où Twilight, l’espion le plus doué de sa génération, [...]

Yasmina Reza

 
Yasmina Reza. Source: Wikipedia

Yasmina Reza née Évelyne Reza, le à Paris, est une femme de lettres française.

Sa production est variée, comprenant le théâtre, des romans, des scénarios. Sa pièce « Art » (1994) est une réussite internationale qui l'a fait connaître du grand public. Ses œuvres, adaptées dans plus de trente-cinq langues, ont reçu de nombreux prix, dont des prix anglo-saxons prestigieux : deux Tony Awards et deux Laurence Olivier Awards. En , elle reçoit le prix Renaudot pour son roman Babylone.

Biographie

Vie privée

Yasmina Reza est née le , d'un père, Jean Reza, irano-russe, arrivé de Moscou, ingénieur, issu d’une famille nomade et désargentée et d’une mère violoniste, originaire de Hongrie, arrivée en France pour fuir le communisme. Elle étudie le théâtre et la sociologie à l'université de Nanterre. Elle est mère d'une fille née en 1988 et d'un fils né en 1993.

Vie publique

Ses pièces mettent souvent en scène des personnages contemporains, dont elles reflètent les défauts et le ridicule. Les premières, Conversations après un enterrement créée en 1987 et « Art » en 1994, connaissent un succès immédiat en France et aux États-Unis. Depuis, ses œuvres théâtrales ont été adaptées en plus de 35 langues et produites dans des théâtres de renom : au Royal Shakespeare Theatre, au Royal National Theatre, au Berliner Ensemble, à la Schaubühne de Berlin, en passant par le Burgtheater de Vienne, ou encore le Théâtre dramatique royal de Stockholm.[réf. nécessaire]

À partir de l'automne 2006, elle suit Nicolas Sarkozy pendant sa campagne électorale afin d'écrire un livre-enquête intitulé L'Aube le soir ou la nuit, sorti le .

En , elle met en scène Le Dieu du carnage, au théâtre Antoine. La distribution comprend notamment Isabelle Huppert, André Marcon, Valérie Bonneton et Éric Elmosnino.

En 2009, elle porte elle-même à l'écran sa pièce Une pièce espagnole, devenue Chicas au cinéma, jouée par Carmen Maura, André Dussollier et Emmanuelle Seigner.

Elle participe à l'adaptation de sa pièce Le Dieu du carnage au cinéma. Le film Carnage que réalise Roman Polanski sort en 2011. L'adaptation est récompensée par un César de la meilleure adaptation.

Sa pièce Comment vous racontez la partie, parue chez Flammarion en , est créée le , à Berlin, au Deutsches Theater, dans une mise en scène de Stephan Kimmig, sous le titre Ihre Version des Spiels, avec Corinna Harfouch et Katrin Wichmann.

Elle a obtenu de prestigieuses récompenses et notamment certains des prix anglo-saxons les plus réputés : deux Laurence Olivier Awards (Royaume uni) et deux Tony Award (États-Unis) pour « Art » (1998) et Le Dieu du Carnage (2009). Le , elle est lauréate du prix Renaudot pour son roman Babylone.

Elle est également auteur de romans et de récits : Hammerklavier (Prix de la nouvelle de l'Académie française), Une Désolation, Hommes qui ne savent pas être aimés (originellement publié sous le titre Adam Haberberg), Dans la luge d’Arthur Schopenhauer, Nulle part et L’Aube, le soir ou la nuit[réf. nécessaire].

Elle est également apparue comme actrice dans les films Loin d'André Téchiné, Le Goûter chez Niels et À demain de Didier Martiny.

Œuvres

Romans

  • Hommes qui ne savent pas être aimés, Albin Michel, 2009 (Originellement : Adam Haberberg, Albin Michel, 2003)
  • Heureux les heureux, Flammarion, 2013
  • Babylone, Flammarion, 2016 – Prix Renaudot
  • Serge, Flammarion, 2021

Théâtre

Récits et essais

  • Hammerklavier, 1997 – Prix de la nouvelle de l'Académie Française
  • Une désolation, 1999
  • Nulle part, 2005
  • Dans la luge d'Arthur Schopenhauer, 2005 (ISBN 2253121177)
  • L'Aube le Soir ou la Nuit, 2007 (ISBN 2081209160)

Scénariste

  • Jusqu'à la nuit de Didier Martiny, 1985
  • À demain de Didier Martiny, 1992
  • Le Pique-nique de Lulu Kreutz de Didier Martiny, 2000
  • Chicas de Yasmina Reza, 2010
  • Carnage de Roman Polanski, 2011

Réalisatrice

  • Chicas, 2010

Distinctions

  • Molière de l'auteur :
    • 1987 : Conversations après un enterrement
    • 1995 : « Art »
  • Tony Award de la meilleure pièce :
    • 1998 : « Art »
    • 2009 : Le Dieu du carnage (God of Carnage)
  • Laurence Olivier Award de la meilleure comédie (Laurence Olivier Award for Best New Comedy) :
    • 1997 : « Art »
    • 2009 : Le Dieu du carnage (God of Carnage)
  • 2000 : Grand prix du théâtre de l’Académie française
  • 2007 : Grand prix de littérature Henri-Gal pour l'ensemble de son œuvre
  • 2010 : ACE Award de la meilleure pièce
  • Césars 2012 : César de la meilleure adaptation pour Carnage
  • 2013 : Prix littéraire du Monde (catégorie roman français) pour Heureux les heureux
  • 2013 : Prix Marie-Claire du Roman féminin
  • 2016 : Prix Renaudot pour Babylone

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Denis Guénoun, Avez-vous lu Reza ?, Albin Michel, 2005
  • Salah El Gharbi, Yasmina Reza ou le théâtre des paradoxes, L'Harmattan, 2010
  • Amanda Giguere, The Plays of Yasmina Reza on the English and American Stage, McFarland & Co Inc, 2010
  • Alice Bouchetard, Yasmina Reza, le miroir et le masque, Éditions Léo Scheer, 2011
  • Hélène Jaccomard, Les Fruits de la passion : Le théâtre de Yasmina Reza, Berne, Peter Lang, 2013.

Liens externes

  • Ressources relatives à la littérature :
    • Académie française (lauréats)
    • (de) Kritisches Lexikon zur fremdsprachigen Gegenwartsliteratur
  • Ressources relatives au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
    • Kunstenpunt
    • (en) Internet Broadway Database
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Portail de la littérature française
  • Portail du théâtre
  • Portail du cinéma français

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Yasmina Reza de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

Roman

Auteurs associés