Recherche


Avis de lecteurs

Kaguya-Sama : Love is War n° 1 (Aka Akasaka)

note: 5L’amour est une guerre, le premier qui déclare ses sentiments la perd! Sarah - 5 octobre 2022

Voilà un titre à ne pas prendre au sérieux ! Mais absolument pas ! C’est drôle, avec des personnages truculents que je prends de plus en plus plaisir à découvrir. Dans cette [...]

L'île haute (Valentine Goby)

note: 5Que la montagne est belle FM - 21 septembre 2022

1942. Vadim est un petit Parisien juif et, pour soigner son asthme et l’éloigner du danger, sa famille le confie à des montagnards de Vallorcine, dans les Alpes. Pour cet [...]

Ada et Graff (Dany Héricourt)

note: 5Une belle histoire FM - 21 septembre 2022

Dans un village en zone rurale, Ada est une septuagénaire un peu marginale. Veuve d’un médecin, cette Anglaise est à la fois digne et secrète. Elle ne voulait pas d’enfant [...]

Les carnets de l'apothicaire n° 1 (Itsuki Nanao)

note: 5Une agréable découverte Sarah - 29 septembre 2022

Les Carnets de l’Apothicaire a été une très belle surprise. Je peux même avancer le fait que c’est l’une de mes meilleures découvertes de cette année 2022. Le scénario mêle [...]

Il est grand temps de rallumer les étoiles (Virginie Grimaldi)

note: 5Frais et plein d'humour Cécile - 26 septembre 2022

Frais et plein d'humour, ça remet en perspective les priorités de la vie

Mashle n° 1
Mash Burnedead et ses muscles d'enfer (Hajime Komoto)

note: 5One Punch Man version Harry Potter Florian - 28 septembre 2022

Dans un monde où la magie fait loi, Mash Burnedead est un jeune homme dépourvu de magie qui a été élevé par son père adoptif dans la forêt loin de [...]

Yolande Moreau

 
Yolande Moreau. Source: Wikipedia

Yolande Moreau, née le à Bruxelles, est une comédienne et réalisatrice belge. Elle est lauréate de trois César : meilleur premier film en 2005, pour Quand la mer monte... et meilleure actrice, pour le rôle d'Irène dans ce même film, et pour celui de Séraphine de Senlis dans Séraphine, en 2009. Elle est à ce jour la seule comédienne belge à avoir gagné deux fois cette récompense.

Biographie

Elle est née en 1953 à Bruxelles. Son père, wallon, est négociant en bois ; sa mère, flamande, est femme au foyer, Yolande est la deuxième de leurs quatre filles.

À vingt ans, seule avec deux enfants en bas âge, Yolande Moreau est embauchée dans un théâtre pour enfants de la Ville de Bruxelles. Marquée par un spectacle de Zouc, elle décide de s'adresser au public adulte. Elle se rend à Paris en 2CV Citroën où elle suit un stage animé par Philippe Gaulier (ancien élève de l'école de théâtre Jacques Lecoq), axé sur le corps, le mime et le masque. Après ce stage, elle retourne à Bruxelles et présente, en 1982, son spectacle Sale affaire, du sexe et du crime, un one-woman-show dans lequel elle interprète, avec un masque hideux à grand nez pour accessoire, une femme qui vient de tuer son amant. Elle présente ce spectacle au Festival du rire de Rochefort (Belgique) où elle remporte le grand prix en 1982.

Agnès Varda lui offre ses premiers rôles au cinéma dans le court-métrage 7 p., cuis., s. de b.... à saisir en 1984 puis, l'année suivante, dans Sans toit ni loi.

En 1989, Yolande Moreau rejoint la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, dont elle devient l'un des piliers. Des spectacles Lapin chasseur (1989), Les Pieds dans l'eau (1992), C'est magnifique (1994) au programme télévisé Les Deschiens (1993-2002), elle joue un personnage fruste et loufoque.

En 2001, elle interprète le personnage triste de Madeleine Wallace dans le film Le fabuleux destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, aux côtés d'Audrey Tautou.

En 2004, elle interprète et co-réalise avec Gilles Porte, Quand la mer monte... où elle joue le rôle, tiré de sa propre expérience, d'une comédienne-humoriste en tournée dans le Nord de la France et en Belgique. Pour ce film, elle se voit décerner le prix Louis-Delluc du meilleur premier film puis les Césars de la meilleure première œuvre de fiction et de la meilleure actrice.

En 2008, elle rejoue Sale affaire, du sexe et du crime à l'occasion du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, dans une nouvelle mise en scène, illustrée en direct par le dessinateur Pascal Rabaté. Elle est également l'actrice vedette de Séraphine de Martin Provost, biographie filmée du peintre Séraphine de Senlis. Son interprétation lui vaut, en 2009, le César de la meilleure actrice pour la seconde fois de sa carrière.

Elle tient aussi, avec son compatriote Bouli Lanners, le haut de l'affiche de Louise-Michel, comédie sociale et burlesque de Benoît Delépine et Gustave Kervern. Elle y joue le rôle d'une ouvrière picarde qui propose à ses collègues de réunir leurs indemnités de licenciement pour payer un tueur professionnel chargé de liquider le patron qui vient de fermer leur usine. En 2010, elle joue dans Mammuth des mêmes réalisateurs, aux côtés de Gérard Depardieu et apparaît également dans Gainsbourg, vie héroïque de Joann Sfar. En 2011, elle retrouve le réalisateur Martin Provost qui lui offre, après Séraphine, le rôle principal d'Où va la nuit ; aux côtés de Pierre Moure, Edith Scob et Laurent Capelluto, elle interprète une femme battue, Rose Mayer, qui assassine son mari et part vivre avec son fils à Bruxelles. En 2012, elle interprète la mère de Noémie Lvovsky, brutalement replongée dans son adolescence des années 1980 dans le film Camille redouble.

En 2013, Yolande Moreau préside la 3e cérémonie des Magritte, une cérémonie annuelle pour distinguer les meilleures productions cinématographiques belges. Elle y remporte le Magritte de la meilleure actrice dans un second rôle pour Camille redouble. Cette même année elle réalise Henri, racontant la rencontre inattendue entre un restaurateur veuf et une handicapée mentale, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs.

En 2016, elle tourne le documentaire Nulle part, en France sur les réfugiés de la "jungle de Calais", avec des poèmes de Laurent Gaudé lus par elle au montage.

En , Yolande Moreau enregistre un texte que Laurent Georjin a écrit pour elle, Sept moments avec Amîn, pour La Première sur RTBF. C'est la première fois qu'elle enregistre un texte pour la radio. Sept moments avec Amîn est diffusé dans l'émission Par Ouï-dire le . C'est cette même année que l'actrice signera un appel de Délit Solidaire (association havraise pour l'accueil et la prise en charge des jeunes mineurs isolés issus de l'immigration).

Fin mai 2021, Yolande Moreau termine son second film réalisé par Chad Chenouga, Le Principal, aux côtés de Roschdy Zem,.

Filmographie

Actrice

Cinéma

  • 1984 : 7 p., cuis., s. de b.,... à saisir (court-métrage) d'Agnès Varda : une domestique
  • 1985 : Sans toit ni loi d'Agnès Varda : Yolande
  • 1985 : Vivement ce soir de Patrick Van Antwerpen : une cliente
  • 1989 : Le jour de congé (court-métrage) de Carole Laganiere :
  • 1992 : Les Amies de ma femme de Didier Van Cauwelaert : la concierge
  • 1992 : La Cavale des fous de Marco Pico : la conductrice du bus
  • 1993 : Germinal de Claude Berri : la Levaque
  • 1993 : Le Fils du requin d'Agnès Merlet : l'automobiliste
  • 1995 : Le Hussard sur le toit de Jean-Paul Rappeneau : Mme Rigoard
  • 1995 : Le bonheur est dans le pré de Étienne Chatiliez : Lucette
  • 1995 : Les Trois Frères de Didier Bourdon et Bernard Campan : La patronne du PMU
  • 1996 : La belle verte de Coline Serreau : la boulangère
  • 1997 : Tout doit disparaître de Philippe Muyl : Irène Millard
  • 1997 : Un air si pur... de Yves Angelo : Laure Surville
  • 1998 : Que la lumière soit ! d'Arthur Joffé : Dieu la contractuelle
  • 1998 : Pleine lune (Vollmond) de Fredi M. Murer : Marie Rochat
  • 1999 : Merci mon chien de Philippe Galland : Marie-Do
  • 1999 : L'Ami du jardin de Jean-Louis Bouchaud : Mme Pogut
  • 1999 : Le Voyage à Paris de Marc-Henri Dufresne : la boulangère
  • 1999 : Premier Noël (court-métrage) de Kamel Cherif : l'institutrice
  • 2001 : Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet : Madeleine Wallace
  • 2001 : Le Lait de la tendresse humaine de Dominique Cabrera : Babette
  • 2002 : Une part du ciel de Bénédicte Liénard : Mme Pasquier
  • 2002 : Un honnête commerçant de Philippe Blasband : l'inspectrice Chantal Bex
  • 2003 : Bienvenue chez les Rozes de Francis Palluau : Marsanne
  • 2003 : Corps à corps de François Hanss : l'institutrice
  • 2003 : Joséphine (court-métrage) de Joël Vanhoebrouck :
  • 2003 : Grand ciel (court-métrage) de Noël Alpi : Colette
  • 2004 : Folle embellie de Dominique Cabrera : Hélène
  • 2004 : Quand la mer monte... de Yolande Moreau et Gilles Porte : Irène
  • 2005 : Ze Film de Guy Jacques : la femme Kodak
  • 2005 : Le Couperet de Costa-Gavras : la préposée de la poste
  • 2005 : Bunker Paradise de Stefan Liberski : Claire
  • 2005 : Les Vacances de Noël de Jan Bucquoy : Elle-même
  • 2006 : Enfermés dehors d'Albert Dupontel : Gina
  • 2006 : Paris, je t'aime - 7e arrondissement (Tour Eiffel) de Sylvain Chomet : La mime
  • 2006 : Je m'appelle Élisabeth de Jean-Pierre Améris : Rose
  • 2007 : Une vieille maîtresse de Catherine Breillat : La comtesse d'Artelles
  • 2007 : Vous êtes de la police ? de Romuald Beugnon : Christine Léger
  • 2008 : Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes : Madame Stenthels
  • 2008 : Louise-Michel de Benoît Delépine and Gustave Kervern : Louise
  • 2008 : Les Plages d'Agnès de Agnès Varda : Elle-même
  • 2008 : Mia et le Migou de Jacques-Rémy Girerd : voix de Les Lantines / La sorcière
  • 2008 : Séraphine de Martin Provost : Séraphine de Senlis
  • 2009 : La véritable histoire du chat botté de Pascal Hérold, Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff : Voix de la Reine
  • 2009 : Incognito d'Éric Lavaine : Mme Champenard, la mère du batteur
  • 2009 : Micmacs à tire-larigot de Jean-Pierre Jeunet : Tambouille
  • 2010 : Gainsbourg (vie héroïque) de Joann Sfar : Fréhel
  • 2010 : Mammuth de Benoît Delépine et Gustave de Kervern : Catherine Pilardosse
  • 2010 : La Meute de Franck Richard : La Spack
  • 2010 : Ya basta ! de Gustave Kervern : la caissière du musée
  • 2011 : Où va la nuit de Martin Provost : Rose
  • 2012 : Le Grand Soir de Benoît Delépine et Gustave de Kervern : la mère de la punkette
  • 2012 : Cendrillon au Far West de Pascal Hérold : la voix de Felicity
  • 2012 : Camille redouble de Noémie Lvovsky : la mère de Camille
  • 2012 : Dans la maison de François Ozon : les jumelles
  • 2012 : Dessine-moi un bouton (court-métrage) de Gary Lebel : Selling Candy
  • 2013 : Henri de Yolande Moreau : Tante Michelle
  • 2013 : 9 Mois ferme d'Albert Dupontel : la mère de Bob
  • 2014 : Ablations de Arnold de Parscau : l'assistante de Wortz
  • 2014 : Brèves de comptoir de Jean-Michel Ribes : Madame Lamelle
  • 2015 : Voyage en Chine de Zoltan Mayer : Liliane
  • 2015 : Le Tout Nouveau Testament de Jaco Van Dormael : la femme de Dieu
  • 2015 : Un monde truqué de Christian Desmares : voix
  • 2015 : L'Enfance d'un chef de Brady Corbet : la femme de ménage
  • 2016 : Une vie de Stéphane Brizé : la baronne Adélaïde Le Perthuis des Vauds
  • 2017 : De toutes mes forces de Chad Chenouga : Madame Cousin
  • 2017 : Crash test Aglaé d'Éric Gravel : Marcelle
  • 2018 : I feel good de Benoît Delépine et Gustave Kervern : Monique Pora
  • 2018 : Les Estivants de Valeria Bruni Tedeschi : Jacqueline
  • 2018 : Raymonde ou l'Évasion verticale de Sarah Van Den Boom : voix de Raymonde
  • 2019 : Rebelles d'Allan Mauduit : Nadine
  • 2020 : La Bonne Épouse de Martin Provost : Gilberte Van der Beck
  • 2020 : Zaï Zaï Zaï Zaï de François Desagnat : Jeanne Weber
  • 2020 : Les Sans-dents de Pascal Rabaté : Calamity
  • 2022 : En même temps de Benoit Delépine et Gustave Kervern : Madame Bianca
  • 2022 : L'Envol de Pietro Marcello
  • Prévu en 2022 : Le Principal de Chad Chenouga
  • Prévu en 2023 : Même au milieu des ruines de elle-même : Mireille Stockaert

Télévision

1990 : Les Compagnons de l'aventure : Lola et les sardines. La mère de Valérie (Episode 24 : "Chef de bande").

Clip

  • 2021 : La Bête, vidéo-clip de la chanson de La Rue Kétanou

Réalisatrice

  • 2004 : Quand la mer monte... (coréalisé avec Gilles Porte)
  • 2013 : Henri
  • 2016 : Nulle part, en France (documentaire)
  • 2023 : Même au milieu des ruines

Doublage

2018 : Deux escargots s'en vont de Jean-Pierre Jeunet

Théâtre

Yolande Moreau a joué dans une dizaine de pièces de théâtre.

Distinctions

 Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Récompenses

  • Festival du Rire de Rochefort 1982 : Premier prix pour Sale affaire du sexe et du crime
  • Festival international du film francophone de Namur 2004 : Bayard d'or de la meilleure comédienne pour Quand la mer monte...
  • Prix Louis-Delluc 2005 pour Quand la mer monte...
  • César 2005 : meilleure première œuvre de fiction et meilleure actrice pour Quand la mer monte...
  • Festival de la fiction TV de La Rochelle 2008 : meilleure interprétation féminine pour Villa Marguerite
  • Festival du film francophone d'Angoulême 2008 : Valois de la meilleure actrice pour Séraphine
  • Lumières 2009 : meilleure actrice pour Séraphine
  • Étoiles d'or du cinéma français 2009 : meilleur premier rôle féminin français pour Séraphine
  • César 2009 : meilleure actrice pour Séraphine
  • Los Angeles Film Critics Awards 2009 : meilleure actrice pour Séraphine
  • National Society of Film Critics Awards 2009 : meilleure actrice pour Séraphine
  • Magritte 2013 : meilleure actrice dans un second rôle pour Camille redouble

Nominations

  • Molières 2007 : meilleur spectacle seul(e) en scène
  • Magritte 2011 : meilleure actrice pour Mammuth et meilleure actrice dans un second rôle pour Gainsbourg, vie héroïque
  • César 2013 : meilleure actrice dans un second rôle pour Camille redouble
  • Magritte 2015 : meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario pour Henri
  • Magritte 2016 : meilleure actrice pour Voyage en Chine et meilleure actrice dans un second rôle pour Le Tout Nouveau Testament
  • Césars 2021 : meilleure actrice dans un second rôle pour La Bonne Épouse

Décoration

  • 2007 : Officière de l'ordre de la Couronne

Publication

  • Préface de l'ouvrage de Francis Delabre Capenoules!, éditions La Contre Allée, 2010 (ISBN 978-2-917817-02-5).

Hommage en bande dessinée

En 2010, l'ouvrage Drôles de femmes aux éditions Dargaud écrit par la journaliste Julie Birmant et illustré par Catherine Meurisse s'intéresse à Yolande Moreau, Anémone, Dominique Lavanant, Sylvie Joly, Florence Cestac, Michèle Bernier, Claire Bretécher, Tsilla Chelton, Maria Pacôme et Amélie Nothomb. Selon le magazine Le Nouvel Observateur : « dix artistes féministes livrent spontanément des pans de leur carrière, leurs histoires de famille, mais aussi leurs doutes. Très bavard, très touffu, ce livre est vraiment une réussite, et un bel hommage à des femmes atypiques ». La journaliste se rend chez Yolande Moreau qui « l'accueille dans son potager », et Catherine Meurisse, l'illustratrice, les rencontrera aussi, pour leurs représentations dessinées.

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

  • Cinéma belge

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Africultures
    • Allociné
    • Film-documentaire.fr
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (de + en) Filmportal
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressources relatives à la musique :
    • Discogs
    • (en) MusicBrainz
  • Ressource relative au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
  • Portail du cinéma belge
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du théâtre

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Yolande Moreau de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

DVD

Afficher "Henri"Afficher "Zaï Zaï Zaï Zaï"Afficher "Rebelles"Afficher "Où va la nuit"Afficher "La véritable histoire du chat botté"Afficher "Séraphine"Afficher "Bonne épouse (La)"Afficher "La belle verte"Afficher "De toutes mes forces"Afficher "Une vie"Afficher "Mammuth"Afficher "Crash test Aglaé"Afficher "I feel good"

CD

Afficher "Le soir, des lions..."

Livres multimédia

Afficher "Le fantôme de Carmen"