Recherche


Avis de lecteurs

Les voyageurs n° 1
L'espace d'un an (Becky Chambers)

note: 5Charmante SF Victoria - 8 février 2022

Amateurs de space-opera bourré d’action et de rebondissements, passez votre chemin. Les romans de Becky Chambers s’apparentent plutôt à de la science-fiction « feel good ».

Dans ce premier tome [...]

Le droit du sol (Étienne Davodeau)

note: 5Diagonale vertigineuse Sylvie - 17 mai 2022

Etienne Davodeau va parcourir 500 kms à pieds entre une grotte de Pech Merle, dans le Lot, et le bois Lejuc, dans la Meuse où le projet d'enfouissement de déchets [...]

Petit hérisson, un réveillon sous la neige (M. Christina Butler)

note: 1La magie de l'amitié Cécile - 26 septembre 2021

L'entraide et l'amitié sont à l'honneur dans ce superbe ouvrage. Idéal pour insister sur la magie de la générosité à Noël.

De pierre et d'os (Bérengère Cournut)

note: 5De l'Articte au rêve... Mathilde - 20 mars 2022

Quand la banquise se brise et sépare Uqsuralik des siens, elle doit compter sur elle seule pour survivre, avant de se résoudre à rejoindre un autre groupe. C'est alors le [...]

Le dernier atlas n° 3 (Fabien Vehlmann)

note: 4Une fin échevelée S.BASSET - 31 janvier 2022

Une fin échevelée pour cette spectaculaire trilogie: bravo à cette ambitieux projet qui montre toute la créativité et l'ambition que peuvent avoir nos auteurs !

Le roman de Jim (Pierric Bailly)

note: 5Amour parental FM - 30 décembre 2021

Un jeune homme, Aymeric, retrouve par hasard Florence, une ancienne collègue plus âgée. L’un et l’autre se débrouillent dans une vie parfois cahotique, travaillent, suivent leur voie. Florence est enceinte [...]

Teri Moïse

 

Teri Moïse, est une auteure-compositrice-interprète américaine francophone, née à Los Angeles le , et morte le à Madrid, en Espagne.

Elle s'installe en France durant les années 1990 et sort deux albums. En 1997, elle reçoit une Victoire de la musique et le prix Vincent-Scotto.

Biographie

Jeunesse et formation

Fille d'immigrés haïtiens, Teri Moïse naît à Los Angeles. Ses oncles André et Claude Pasquet, fondateurs du groupe Magnum Band, sont déjà des musiciens reconnus. Elle marque cependant la distance avec ses oncles, lorsqu'elle déclara en 1997 à La Presse : « Mes oncles, indique-t-elle, jouent dans le Magnum Band de Port-au-Prince. Je connais leur musique (le compas), mais je n'ai pas évolué essentiellement dans la culture haïtienne. À Los Angeles, nous avons grandi en anglais et en français. Je ne suis jamais allée en Haïti, d'ailleurs. Et je trouve dommage de n'avoir pu apprendre le créole. Il m'arrive de le reprocher à ma mère... ». Elle grandit dans le quartier de South Central,. Après avoir étudié l'économie à l’université de Berkeley, elle s'établit à Paris en 1990 en tant que fille au pair. Elle y poursuit des études de lettres à la Sorbonne, mais se passionne également pour la musique. La jeune femme étudie le solfège, joue dans plusieurs groupes et décide finalement de rentrer à Los Angeles. Elle s'inscrit dans une école privée, le Musicians Institute (en),.

Carrière

Teri Moïse retourne à Paris en 1992 et y travaille comme choriste. Elle commence à composer et réalise une maquette de trois de ses titres afin de les proposer à des interprètes avec Étienne Wersinger, mais son entourage la convainc de les chanter elle-même. Elle se fait connaître grâce à son premier single, intitulé Les Poèmes de Michelle. Le titre atteint la 11e place du classement des ventes en France, alors que son premier album, édité en 1996, se classe 12e. Le disque est réalisé par Étienne de Crécy et édité par Source, une filiale de Virgin Records, un label appartenant au groupe EMI,. Il est certifié « disque d'or » par le SNEP un an après sa sortie. L'autre grand succès de la chanteuse, le single Je serai là, atteint la 8e place du Top 50 début 1997. La même année, Teri Moïse est récompensée aux Victoires de la musique dans la catégorie « artiste interprète ou groupe francophone » et reçoit le prix Vincent-Scotto.

Elle participe au collectif Ensemble contre le sida en interprétant la chanson Sa Raison d'être composée par Pascal Obispo. Son second album sort fin 1998. Durant l'été suivant, elle se produit dans plusieurs festivals, dont les Francofolies de Spa et de Montréal. Cependant, le disque ne rencontre pas le même succès que le précédent et Teri Moïse tombe peu à peu dans l'oubli. En froid avec son label, la chanteuse cherche à se libérer de son contrat discographique, qui lui impose la création d'un troisième album. En 2001, le conseil de prud'hommes tranche en sa faveur. Elle était défendue par l'avocat Simon Tahar, qui lui permet d'obtenir un jugement en sa faveur et fera jurisprudence sur les abus des majors de l'édition phonographique concernant les contrats à durée déterminée des artistes. Teri Moïse s'éloigne du paysage médiatique, elle s'installe à Barcelone avec son compagnon et vit de ses droits d’auteur. Elle continue de composer, mais ses nouveaux titres ne sont pas enregistrés, ni déposés à la Sacem, dont elle est sociétaire,. Elle rentre aux États-Unis afin de prendre soin de sa mère, puis s'établit à Berlin après la mort de celle-ci.

La chanteuse se suicide le dans un hôtel de Madrid en Espagne.

Style musical

Teri Moïse s'inspire de la musique afro-américaine, mais interprète ses chansons en français. Son style est décrit comme un « mélange de groove, de poésie folk et de spleen aérien ».

Discographie

Albums

  • 1996 : Teri Moïse
  • 1998 : TERIMOÏSE

Singles

  • 1996 : Les Poèmes de Michelle
  • 1996 : Je serai là
  • 1997 : Il était mon avenir
  • 1998 : Fais semblant
  • 1998 : Il sait
  • 1999 : Encore fou
  • 1999 : Star

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la musique soul et funk
  • Langue française et francophonie
  • Portail de Los Angeles
  • Portail des années 1990

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Teri Moïse de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

Auteurs associés