Recherche


Avis de lecteurs

Emma (Jane Austen)

note: 5Une héroïne haute en couleur ! Angélique, MMC - 20 août 2021

Une adaptation fraîche et moderne, à l’image des costumes colorés, du roman le plus léger de Jane Austen. Un ton ironique tout au long du film : on se moque [...]

Broadway Limited n° 1
Un dîner avec Cary Grandt (Malika Ferdjoukh)

note: 5Une trilogie réjouissante dans New York d'après guerre Agnès MMC - 14 août 2021

Il aura fallu 6 ans à Malika Ferdjoukh pour écrire cette trilogie qui se passe à New-York à la fin des années 1940 et donc beaucoup de patience pour son [...]

L'ami arménien (Andreï Makine)

note: 5"Il m'a appris à être celui que je n'étais pas." Angélique, MMC - 19 août 2021

Andreï Makine, né en Sibérie, auteur d’une œuvre saluée par de prestigieux prix littéraires, membre de l’Académie française, nous livre dans ce roman très personnel l’histoire d’une amitié de jeunesse. [...]

Les oiseaux ne se retournent pas (Nadia Nakhlé)

note: 4Un roman graphique sombre, poétique et onirique. Angélique, MMC - 20 août 2021

Ce roman graphique sur les thèmes de l’enfance et l’exil s’intègre dans un projet avec un spectacle, une exposition et un dessin animé.
C’est l’histoire d’une rencontre entre une jeune fille [...]

Un amour grec (Zoe Valdés)

note: 4Une quête d’amour et de liberté. Angélique, MMC - 19 août 2021

Zoé Valdés, romancière cubaine, nous plonge dans le régime totalitaire cubain.
C’est dans ce contexte que Zé, une adolescente de 16 ans, tombe enceinte d’un « marin grec de la [...]

Monsieur (Rohena Gera)

note: 5Un très beau film romantique ! Angélique, MMC - 20 août 2021

Bombay, de nos jours. Ratna, jeune veuve est domestique chez Ashwin, un riche architecte revenu en Inde après un long séjour aux Etats-Unis.
Dans l’appartement, ils se frôlent et s’évitent, Ratna [...]

Zabou Breitman

 
Zabou Breitman. Source: Wikipedia

Isabelle Breitman, dite Zabou jusqu'en 1998, puis Zabou Breitman, née le à Paris, est une actrice, réalisatrice et metteuse en scène française.

Elle a reçu le César de la meilleure première œuvre pour Se souvenir des belles choses en 2003, ainsi que quatre Molières : théâtre privé et mise en scène pour L'Hiver sous la table en 2004, puis théâtre privé et adaptation pour Des gens en 2009.

Biographie

Enfance et formation

Elle est la fille du scénariste Jean-Claude Deret (né Claude Breitman, fils d’un père juif et d’une mère chrétienne du Mans) et de la comédienne québecoise Céline Léger. Sa famille compte plusieurs médecins, et notamment son grand-père Lucien Breitman, également homme politique (conseiller général du Loir-et-Cher). Par la famille de son père, elle et Dominique Strauss-Kahn sont cousins issus de germains.

Elle passe une partie de son enfance à Mennetou-sur-Cher dans l'ancien prieuré que son père avait acquis, avant d'être scolarisée au lycée Claude-de-France à Romorantin. Enfant, elle est passionnée par la biologie, et en particulier par les abeilles.

Elle fait une première apparition en tant que comédienne, toute petite fille en 1965, dans un épisode de Thierry la Fronde (saison 3, Les Héros), série écrite par son père pour la télévision dans laquelle jouait sa mère.

Elle a été élève du Cours Simon.

Carrière

Dans les années 1980, elle participe à la présentation de l'émission jeunesse Les Quat'z'amis diffusée dans le programme Récré A2. En 1981, elle joue dans la comédie musicale Dorothée au pays des chansons avec Dorothée à l'Olympia de Paris du 9 au , ainsi qu'au Champ de Mars du au . C'est d'ailleurs l'animatrice Dorothée, lors d'une de ses émissions pour enfants, qui organise le vote des téléspectateurs afin de choisir entre les prénoms Cécile et Zabou pour désigner la future actrice et c'est ce dernier nom qui sera retenu,.

En 1984, elle obtient un second rôle dans le film d’aventures érotique de Just Jaeckin, Gwendoline.

En 1986, elle enregistre avec Arnold Turboust le tube Adélaïde, dont la sortie coïncide avec Libertine de Mylène Farmer, mettant la bande FM au goût de l'Ancien Régime pour quelques semaines.

Elle a participé à un sketch sur l'utilisation de LSD avec les Nuls.

1992 scelle sa notoriété et ses talents de comédienne avec les films La Crise de Coline Serreau et Cuisine et Dépendances de Philippe Muyl.

En 2001, elle réalise Se souvenir des belles choses avec Isabelle Carré et Bernard Campan. Le film est récompensé en 2003 par trois Césars dont celui de la meilleure première œuvre de fiction.

En 2003, elle met en scène au théâtre de l'Atelier à Paris la pièce de Roland Topor, L'Hiver sous la table, avec Isabelle Carré et Dominique Pinon, qui récolte le record absolu de trophées lors de la Nuit des Molières l'année suivante : six statuettes dont celles des meilleurs comédien et comédienne, du meilleur spectacle de théâtre privé et du meilleur metteur en scène.

En 2009, sa pièce Des gens, adaptée de Raymond Depardon, obtient deux Molières.

De janvier à , elle écrit et joue avec Laurent Lafitte les sketchs de l'émission À votre écoute, coûte que coûte sur France Inter.

En 2013, elle interprète le rôle d'Ève de Colbert, patronne de Boréal, dans la saison 6 de Fais pas ci, fais pas ça.

En 2014, elle joue le rôle de Ruth Halimi, la mère d'Ilan Halimi dans le film 24 jours.

Elle préside le jury de la Révélation Cartier lors du Festival du cinéma américain de Deauville 2015.

Le , plus de 70 célébrités se mobilisent à l'appel de l'association Urgence Homophobie. Breitman est l'une d'elles et apparaît dans le clip de la chanson De l'amour.

Zabou Breitman est ambassadrice du Secours populaire français.

Vie privée

Zabou Breitman a eu deux enfants avec le sculpteur Fabien Chalon : la chanteuse Anna Chalon (en) (1989) et l'acteur Antonin Chalon (1993). Ce dernier a joué dans le film No et moi, réalisé par sa mère.

Le , son père meurt à 95 ans. Le , sa mère meurt à 79 ans, la veille d'entreprendre le tournage de la série que Zabou réalise pour Canal+, Paris, etc.

Noms de scène

Au cours des quinze premières années de sa carrière, Zabou Breitman est connue sous son nom de scène « Zabou ». Un événement la pousse à récupérer son patronyme pour qu'ainsi, elle soit connue et reconnue du public. En 1982, elle prend des photos sur un tournage. Jean-Marie Cavada, le producteur du film apprenant qu'elle les a vendues sans autorisation, se met en colère et lui reproche son avidité. Il conclut par ces mots : « Cela ne m'étonne pas. C'est quoi, votre vrai nom, déjà ? » Son « vrai nom » étant Breitman, celui de son grand-père, médecin juif laïc socialiste, originaire de Kishinev en URSS, déporté en 1941 et rescapé d'un camp de concentration, la comédienne est profondément choquée par ce trait antisémite,.

Elle n'est pas juive mais n'aura de cesse pendant des années d'essayer de rattacher cette racine juive à son prénom, en faisant le chemin inverse de celui de son père, Jean-Claude Deret, non-juif lui aussi mais qui avait échangé son nom de Breitman avec celui de sa propre mère au sortir de la guerre, pour éviter de subir l'antisémitisme. Ses efforts et sa patience permettent à Zabou de voir enfin son patronyme affiché en 1997 au théâtre du Rond-Point pour La Jeune Fille et la Mort du Chilien Ariel Dorfman. C'est pour elle un bonheur immense et un symbole : « Que ce soit arrivé sur ce texte-là, qui parle d'identité et de justice, signé par un auteur originaire de la région de Kichinev... » Zabou Breitman conclut elle-même : « Avoir repris mon nom est la chose dont je suis la plus fière. »

Filmographie

Actrice

Cinéma

Courts métrages

Doublage

Voix off

Radio

  • 2012 : À votre écoute, coûte que coûte, sur France Inter

Télévision

Réalisatrice

Théâtre

Comédienne

  • 1987 : George Dandin de Molière, mise en scène Roger Planchon, TNP Villeurbanne
  • 1988 : George Dandin de Molière, mise en scène Roger Planchon, TNP, tournée
  • 1990 : Popkins de Murray Schisgal, mise en scène Danièle Chutaux, théâtre des Célestins
  • 1991 : Cuisine et dépendances d'Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, mise en scène Stéphan Meldegg, théâtre La Bruyère
  • 1994 : Le Tartuffe de Molière, mise en scène Jacques Weber, théâtre Antoine
  • 1995 : Le Tartuffe de Molière, mise en scène Jacques Weber, Théâtre de Nice, théâtre des Célestins
  • 1997 : La Jeune Fille et la mort d’Ariel Dorfman, mise en scène Daniel Benoin, Comédie de Saint-Étienne
  • 1998 : Skylight de David Hare, mise en scène Bernard Murat, théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 1999 : La Jeune Fille et la mort d’Ariel Dorfman, mise en scène Daniel Benoin, théâtre du Rond-Point
  • 2000 : House and Garden d’Alan Ayckbourn, Royal National Theatre
  • 2002 : Hilda de Marie Ndiaye, mise en scène Frédéric Bélier-Garcia, théâtre de l'Atelier, théâtre de la Criée
  • 2003 : Anatole d'Arthur Schnitzler, mise en scène Claude Baqué, théâtre de l'Athénée-Louis-Jouvet
  • 2008 : Des gens d'après Raymond Depardon, avec Laurent Lafitte, Petit Montparnasse
  • 2009 : Des gens d'après Raymond Depardon, avec Marc Citti, Petit Montparnasse
  • 2010-2012 : La Compagnie des spectres d'après Lydie Salvayre, mise en scène Zabou Breitman, Monfort Théâtre, tournée en 2012, théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 2011 : Jeux de scène d'après Victor Haïm, mise en scène par Zabou Breitman pour la 25e cérémonie des Molière.
  • 2013 : La Compagnie des spectres d'après Lydie Salvayre, mise en scène Zabou Breitman, Festival d'Avignon
  • 2014 : Comment vous racontez la partie de et mise en scène Yasmina Reza, théâtre Liberté, théâtre du Rond-Point, tournée
  • 2021 : Dorothy, de et mise en scène Zabou Breitman, d'après les œuvres de Dorothy Parker, Théâtre du Chêne noir (festival off d'Avignon), Festival d'Anjou

Metteur en scène

  • 2000 : House and Garden d'Alan Ayckbourn, Royal National Theatre (collaboration)
  • 2003 : L'Hiver sous la table de Roland Topor, théâtre de l'Atelier
  • 2006 : Blanc d'Emmanuelle Marie, théâtre de la Madeleine
  • 2008 : Des gens d'après Raymond Depardon, Petit Montparnasse
  • 2010 : La Médaille d'après Lydie Salvayre, théâtre Vidy-Lausanne, théâtre du Rond-Point, théâtre de la Croix-Rousse
  • 2010-2012 : La Compagnie des spectres d'après Lydie Salvayre, mise en scène Zabou Breitman, Monfort Théâtre, tournée en 2012, théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 2011 : Jeux de scène d'après Victor Haïm, mise en scène par Zabou Breitman pour la 25e cérémonie des Molière.
  • 2013 : Le Journal de ma nouvelle oreille d'Isabelle Fruchart, théâtre du Chêne noir, Théâtre national de Nice
  • 2013 : Le Système Ribadier de Georges Feydeau, théâtre du Vieux-Colombier / Comédie-Française 2015 : Journal de ma nouvelle oreille d'Isabelle Fruchart, théâtre du Rond-Point
  • 2019 : La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau, théâtre de la Porte Saint Martin
  • 2019 : Thélonius et Lola de Serge Kribus, création à la Maison de la culture d'Amiens, puis tournée au théâtre Paris-Villette à Paris

Traductrice

  • 2008 : Black Bird avec Léa Drucker, mise en scène de Claudia Stavisky au théâtre des Célestins (Lyon)

Opéra

  • 2014 : L'Enlèvement au sérail de W. A. Mozart, Opéra national de Paris (mise en scène).

Distinctions

Récompenses

  • 1992 : Prix Arletty de l'interprétation théâtrale
  • Festival de la fiction TV de Saint-Tropez 2000 : Prix de la Ville de Saint-Tropez pour Les Duettistes
  • Césars 2003 : César de la meilleure première œuvre pour Se souvenir des belles choses
  • Molières 2004 : Molière du théâtre privé et Molière du metteur en scène pour L'Hiver sous la table
  • Molières 2009 : Molière du théâtre privé et Molière de l'adaptateur pour Des gens
  • 2010 : Globe de Cristal pour Des gens
  • 2018 : Prix à la Diffusion de la Fondation Gan pour le cinéma pour Les Hirondelles de Kaboul au Festival du film d'animation d'Annecy

Nominations

  • César 1993 : César de la meilleure actrice dans un second rôle pour La Crise
  • Molières 2009 : Molière de la comédienne pour Des gens
  • César 2012 : César de la meilleure actrice dans un second rôle pour L'Exercice de l'État
  • César 2020 : César du meilleur long métrage d'animation pour Les Hirondelles de Kaboul
  • Molières 2020 : Molière du metteur en scène d'un spectacle de théâtre privé pour La Dame de chez Maxim

Décorations

  • Chevalière de la Légion d'honneur (2017)
  • Officière de l'ordre des Arts et des Lettres (2016)
  • Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres (2021)

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressources relatives au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
    • TheatreOnline
  • Ressources relatives à la musique :
    • Discogs
    • (en) Muziekweb
  • Portail du cinéma français
  • Portail de la télévision française
  • Portail du théâtre
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de Paris

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Zabou Breitman de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

DVD

Afficher "No et moi"Afficher "Les Hirondelles de Kaboul"Afficher "Se souvenir des belles choses"Afficher "Je l'aimais"Afficher "Monsieur et Madame Adelman"Afficher "L'exercice de l'Etat"Afficher "Nous trois ou rien"Afficher "Le Gruffalo"Afficher "Il a déjà tes yeux"Afficher "Titeuf, le film (3D)"Afficher "Le Gendre de ma vie"Afficher "Narco"Afficher "Entre amis"Afficher "24 jours"Afficher "Nos futurs"Afficher "De l'autre côté du périph'"