Recherche


Avis de lecteurs

Aux portes du palais (Mediapart)

note: 5"Un bon croquis vaut mieux qu'un long discours." Napoléon Bonaparte Jérôme - 10 novembre 2023

Lire l'excellent travail d'enquête et de reportage du journal en ligne Mediapart sous la forme de bande dessinée hors séquence électorale procure une piqûre de rappel toujours utile sur le [...]

Les grands cerfs (Gaétan Nocq)

note: 5L'affût Sylvie - 30 septembre 2023

Un couple a choisi de vivre isolé du monde dans les montagnes des Vosges. La femme, Pamina, devine la présence des cerfs à leurs traces. Léo, un photographe animalier construit [...]

Sakamoto days n° 1
L'assassin légendaire (Yūto Suzuki)

note: 5Quand le passé d'un célèbre assassin refait surface Florian MSP - 30 septembre 2023

Ce manga mélange parfaitement le côté action et humour. On suit Sakamoto dont le passé de célèbre assassin refait surface et une organisation d'assassins veut l'éliminer. Si il veut vivre [...]

On Giacometti (Hania Rani)

note: 1On Giacometti Patrick - 16 novembre 2023

Héritière de Keith Jarrett, Terry Riley, klaus Shulze et admiratrice d'Agnès Obel une prodigieuse pianiste

Roxane vend ses culottes (Maybelline Skvortzoff)

note: 3Bien mais je conseille plutôt pour les + de 18 ans Manon - 27 septembre 2023

ce livre, sous format de BD, est pas mal: aux premiers abords l'on pourrait croire qu'il s'agit d'un livre pour "les ados mal dans leur peaux" mais c'est réellement pour [...]

Ghosts (Hania Rani)

note: 1ghosts Patrick - 16 novembre 2023

Héritière de Keith Jarrett, Terry Riley, klaus Shulze et admiratrice d'Agnès Obel une prodigieuse pianiste

Bud Cort

 
Bud Cort. Source: Wikipedia

Bud Cort, nom de scène de Walter Edward Cox, est un acteur américain né le à Nouvelle-Rochelle (New York).

Biographie

Après avoir enchaîné des films d'auteur qui furent de très grands succès (M.A.S.H., Harold et Maude), il est l'un des plus jeunes acteurs à être distingué au début des années 1970 : nommé pour les prix Golden Globe du meilleur acteur (1972) et BAFTA de l'acteur le plus prometteur (1973), récompensé par une Étoile de Cristal par l'Académie du cinéma de Paris (1973), plus une distinction exceptionnelle : honoré à 25 ans pour sa courte carrière par la Cinémathèque française, comme l'ont été avant lui seulement quelques acteurs emblématiques (Charles Chaplin, Buster Keaton, Laurence Olivier, Orson Welles).

En 1979, alors en pleine ascension professionnelle, il est victime d'un terrible accident de voiture qui le laisse défiguré, bras et jambe cassés. Cet accident eut de nombreuses répercussions autant dans sa vie privée que professionnelle : procès perdu, carrière altérée, et surtout onéreuses et multiples interventions chirurgicales plastiques et réparatrices assorties d'une physiothérapie qui lui coûtèrent toutes ses économies.

Filmographie sélective

En tant qu’acteur

Cinéma

  • 1967 : Escalier interdit (Up the Down Staircase) de Robert Mulligan : un étudiant (non crédité)
  • 1969 : Sweet Charity de Bob Fosse : un hippie (non crédité)
  • 1970 : Des fraises et du sang (The Strawberry Statement) de Stuart Hagmann : Elliot
  • 1970 : M.A.S.H. de Robert Altman : le soldat Lorenzo Boone
  • 1970 : Gas-s-s-s de Roger Corman : Hooper
  • 1970 : Brewster McCloud de Robert Altman : Brewster McCloud
  • 1971 : Harold et Maude (Harold and Maude) de Hal Ashby : Harold
  • 1975 : Roma drogata: la polizia non può intervenire de Lucio Marcaccini : Massimo Monaldi
  • 1977 : Pitié pour le prof (Why Shoot the Teacher?) de Silvio Narizzano : le professeur Max Brown
  • 1984 : La Belle et l'Ordinateur (Electric Dreams) de Steve Barron : Edgar
  • 1984 : Maria's Lovers de Andreï Kontchalovski : Harvey
  • 1987 : Magie Rose (Love at Stake) de John Moffitt : Parson Babcock
  • 1989 : L'Arme du clown (Out of the Dark) de Michael Schroeder : Doug Stringer
  • 1990 : Sanglante Paranoïa (Brain Dead) de Adam Simon : le docteur Halsey
  • 1991 : Ted and Venus de Bud Cort : Ted Whitley
  • 1995 : Heat de Michael Mann : le patron du restaurant
  • 1995 : Theodore Rex, de Jonathan Betuel : Spinner
  • 1999 : Dogma de Kevin Smith : John Doe Jersey
  • 1999 : But I'm a Cheerleader (Mais je suis une pom-pom girl) de Jamie Babbit : Peter Bloomfield
  • 2000 : The Million Dollar Hotel de Wim Wenders : Shorty
  • 2000 : West of Hell de Dwight Yoakam : l'agent Otts
  • 2000 : Pollock de Ed Harris : Howard Putzel
  • 2002 : The Big Empty de Steve Anderson : Neely
  • 2003 : La Vie aquatique (The Life Aquatic with Steve Zissou) de Wes Anderson : Bill Ubell
  • 2007 : Le Nombre 23 (The Number 23) de Joel Schumacher : le docteur Sirius Leary (non crédité)

Télévision

  • Bud Cort compte également à son actif de nombreuses apparitions télévisuelles aux États-Unis, dans diverses séries TV.
  • 1993 : Les Soldats de l'espérance (And the Band Played On), docufiction télévisé de Roger Spottiswoode : l'antiquaire

En tant que réalisateur et scénariste

  • 1991 : Ted and Venus

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • AllMovie
    • Allociné
    • Filmportal
    • Filmweb.pl
    • IMDb
  • Ressources relatives à la musique :
    • Carnegie Hall
    • Discogs
    • MusicBrainz
  • Ressource relative au spectacle :
    • Internet Broadway Database
  • Portail du cinéma américain
  • Portail des séries télévisées américaines
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de l’État de New York

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Bud Cort de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

DVD

Afficher "Harold et Maude"