Recherche


Avis de lecteurs

Le goût d'Emma (Emmanuelle Maisonneuve)

note: 4Un roman graphique gastronomique Agnès MMC - 10 mars 2021

L’histoire d’Emmanuelle Maisonneuve qui, suite à une candidature spontanée, est embauchée au guide Michelin, véritable bible de la gastronomie française. Son parcours sera difficile, face au machisme de la profession. [...]

Des proies pour l'ombre (Isabelle Serve)

note: 5Un roman palpitant ! Gabin - 7 juin 2021

Dans la lignée d’un Olivier Norek, l’écrivaine signe cet ouvrage captivant d’une plume ciselée, acérée, qui délivre toute sa rage d’écrire.
Une rage intérieure magnifiquement retranscrite à travers la personnalité [...]

Les jardins de Zagarand (Eric de Kermel)

note: 5Telle la poésie de la vie Gabin - 7 juin 2021

Paul est un père qui n’est plus depuis que le destin lui a arraché son fils. Anéanti, enseveli par la souffrance, il décide de partir rejoindre sa sœur, Mathilde, à [...]

Rouge (Pascaline Nolot)

note: 5Surprenant Frederic - 27 mai 2021

Une superbe découverte, Rouge fait penser un peu au conte du Petit Chaperon Rouge, mais juste un peu car l'histoire est beaucoup plus sombre.
Bien que l'histoire ne soit pas [...]

Le dit du mistral (Olivier Mak-Bouchard)

note: 5Un véritable envoûtement. Un vrai coup de cœur Agnès MMC - 10 mars 2021

Ce qui m’a d’abord attirée dans ce livre c’est sa couverture très colorée, avec ce chat blanc, dont on apprend dans la lecture qu’il s’appelle le Hussard, qui passe devant [...]

Martin Eden (Jack London)

note: 5Un roman bouleversant Agnès MMC - 10 mars 2021

Publié sous forme de feuilleton dans un journal en 1908 et 1909 ce roman, qui semble très inspiré de la vie de l’auteur, raconte la vie d’un jeune homme issu [...]

Éric-Emmanuel Schmitt

 
Éric-Emmanuel Schmitt. Source: Wikipedia

Éric-Emmanuel Schmitt, né le à Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône), est un dramaturge, nouvelliste, romancier, réalisateur et comédien franco-belge.

Biographie

Jeunesse

Les parents d'Éric-Emmanuel Schmitt étaient professeurs d’éducation physique et sportive puis son père est devenu masseur-kinésithérapeute dans des cliniques pédiatriques ; de plus, son père fut champion universitaire de France en boxe et sa mère championne de course à pied.

Formation

Élève au lycée de Saint-Just, où il est lauréat du concours général, Schmitt entre en hypokhâgne et khâgne au lycée du Parc, il réussit le concours d'entrée de l'École normale supérieure. Il y étudie de 1980 à 1985 et devient agrégé de philosophie en 1983[réf. nécessaire]. Sa thèse de doctorat, soutenue en 1987, à la Sorbonne Paris IV est intitulée Diderot et la métaphysique. Elle fut publiée en 1997 sous le titre Diderot ou la Philosophie de la séduction.

Carrière

Schmitt enseigne un an au lycée militaire de Saint-Cyr pendant son service militaire, puis deux ans à l’Université de Besançon en tant qu’assistant-normalien, puis un an dans un lycée de Cherbourg. Il est ensuite élu maître de conférences à l'université de Chambéry où il enseigne durant quatre ans[réf. nécessaire].

Installé à Bruxelles depuis 2002, il a obtenu la naturalisation belge en 2008.

En 2016, il devient membre du jury de l'Académie Goncourt et publie un roman d’enquête sur la violence et le sacré, L'homme qui voyait à travers les visages.

Autres activités

Le 1er décembre 1992, il crée l'Association TRUC (Théâtre et Recherches à l'Université de Chambéry), alors qu'il était maître de Conférence à l'université de Savoie. Cette association, toujours en activité, regroupe diverses activités théâtrales et promeut l'accès au théâtre pour tous.

Récompenses

  • 1994 :
    • France, Paris, Molière du meilleur spectacle du théâtre privé, Molière de l'auteur et Molière de la révélation théâtrale pour Le Visiteur.
  • 1995 :
    • France, prix du premier roman de l'université d'Artois pour La Secte des égoïstes
  • 1996 :
    • France, Paris, deux nominations aux Molières pour Variations énigmatiques.
  • 1997 :
    • Allemagne, Cologne, prix du Théâtre de la ville pour Le libertin.
    • France, Paris, six nominations aux Molières pour Le libertin.
  • 1998 :
    • France, Paris, prix de l'Académie Balzac et deux nominations aux Molières pour Frédérick ou le Boulevard du Crime.
  • 2000 :
    • France, Paris, sept nominations aux Molières pour Hôtel des deux mondes.
  • 2000/2001 :
    • France, chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.
  • 2001 :
    • France, grand prix des lectrices de Elle pour L'Évangile selon Pilate. Cette année-là, le roman fut nommé pour plusieurs prix littéraires.
    • France, grand prix du théâtre de l’Académie française pour l'ensemble de son œuvre.
  • 2004 :
    • France, prix des lecteurs de la Société des écrivains et du livre lyonnais et rhônalpins.
    • France, Lyon, prix de la Sélyre.
    • France, prix Jean-Bernard de l'Académie nationale de médecine pour Oscar et la dame rose.
    • France, prix Chronos pour Oscar et la dame rose.
    • France, le magazine Lire effectue un sondage auprès des Français pour qu'ils désignent les « livres qui ont changé leur vie » : Oscar et la dame rose se trouve cité avec La Bible, Les Trois Mousquetaires ou Le Petit Prince.
    • Allemagne, Deutscher Bücherpreis (grand prix du public / Publikumspreis) pour son récit Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran.
    • Allemagne, Berlin, prix Die Quadriga, pour « son humanité et la sagesse dont son humour réussit à nourrir les hommes ».
  • 2005 :
  • 2006 :
  • 2009 :
  • 2010 :
  • 2012 :
    • Espagne, prix Ola de Oro pour le long métrage Oscar et la dame rose
    • France, prix Agrippa-d’Aubigné, décerné par le Lions Club, pour son livre La femme au miroir.
    • France, grand prix Ardua 2012, décerné par l'Association régionale des diplômés des universités d'Aquitaine.
  • 2013 :
    • Ukraine, a reçu la Médaille pour le développement des arts et de la culture (plus haute distinction culturelle ukrainienne)
  • 2014:
    • Pologne, prix de l'ambassadeur de la Lecture, décerné par l’Institut du Livre polonais.
  • 2016:
    • Belgique, le 21 juillet 2016, il a été élevé par le roi Philippe au rang de Commandeur de l’Ordre de la Couronne.
    • Canada, le 22 novembre 2016, il a reçu le titre de docteur honoris causa de l'Université de Sherbrooke.
  • 2017:
    • France, Prix littéraire Groupe Paris-Lyon.
  • 2018:
  • 2019
    • Québec, Insigne de Chevalier de l'Ordre national du Québec.
  • 2020

Œuvres

Romans

Recueils de nouvelles

Cycle de l'invisible

Le Cycle de l'invisible regroupe plusieurs romans et récits :

Récits autobiographiques

« Le bruit qui pense »

  • Ma vie avec Mozart (2005) — accompagné d'un disque d'extraits musicaux de Wolfgang Amadeus Mozart
  • Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent (2010) — accompagné d'un disque d'extraits musicaux de Ludwig van Beethoven
  • Le Carnaval des animaux (2014) — accompagné d'un disque d'extraits musicaux de Camille Saint-Saëns
  • Le Mystère Bizet (2017)

Essais

  • Diderot ou la Philosophie de la séduction (1997)
  • Guignol aux pieds des Alpes (2002)
  • Plus tard, je serai un enfant (2017), Éditions Bayard

Théâtre

Courtes pièces en un acte :

  • L'École du diable (1996)
  • Le Bâillon (1999)
  • Mille et un jours (2000)

Pièces en plusieurs actes :

  • La nuit de Valognes (1991)
    • avec Micheline Presle, Mathieu Carrière, Danièle Lebrun, Florence Darel, Dominique Guillo.
  • Le Visiteur (1993)
    • avec Maurice Garrel, Thierry Fortineau, Josiane Stoléru, Joël Barbouth. Reprise avec Robert Rimbaud
  • Golden Joe (1995)
    • avec Robin Renucci, Francine Bergé, Sandrine Dumas
  • Variations énigmatiques (1997)
    • avec Alain Delon, Francis Huster
  • Milarepa (1997)
(adaptation au théâtre de sa nouvelle du même nom)
  • Le libertin (1997)
    • avec Bernard Giraudeau
  • Frédérick ou le Boulevard du Crime (1998)
    • avec Jean-Paul Belmondo
  • Hôtel des deux mondes (1999)
    • avec Jean-Yves Berteloot, Rufus, Bernard Dhéran, Catherine Arditi, Viktor Lazlo, Laurence Côte (1999)
    • avec Davy Sardou, Jean-Paul Farré, Jean-Jacques Moreau, Michèle Garcia, Odile Cohen, Noémie Elbaz (2017)
  • Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran (2001)
  • Oscar et la dame rose
    • avec Danielle Darrieux (2002)
    • avec Jacqueline Bir (2003)
    • avec Anny Duperey (2005)
    • avec Judith Magre (2015)
    • avec Pierre Matras (2018), Grenier de Toulouse à la Comédie Bastille
  • Petits crimes conjugaux
    • avec Bernard Giraudeau, Charlotte Rampling (2003)
    • avec Fanny Cottençon, Sam Karmann (2016)
  • Mes évangiles (2004)
(adaptation au théâtre de son roman L'Évangile selon Pilate)
(suite pour le théâtre de son œuvre Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent)
  • avec Danièle Lebrun
  • Le Journal d'Anne Frank (2012)
(adaptation du Journal d'Anne Frank)
  • avec Francis Huster, Roxane Duran
  • Un homme trop facile (2013)
    • avec Roland Giraud, Jérôme Anger, Julie Debazac, Sylvain Katan
  • The Guitrys (2013)
    • avec Martin Lamotte, Claire Keim, Sylvain Katan
  • La trahison d'Einstein (2014)
    • avec Francis Huster, Jean-Claude Dreyfus
  • Georges et Georges (2014)
    • avec Davy Sardou et Alexandre Brasseur
  • Si on recommençait (2014)
    • avec Michel Sardou

Adaptations :

  • Le Bossu (2008)
(adaptation au théâtre du roman de Paul Féval)
  • Milady (2010)
(adaptation du roman d'Alexandre Dumas Les Trois Mousquetaires)
  • avec Natacha Amal
  • Le Joueur d'échecs (2014)
(adaptation de la pièce de Stefan Zweig)
  • Hibernatus (2015)
(adaptation de la pièce de Jean Bernard-Luc)
  • avec Ingrid Chauvin, Jean-Luc Reichmann
  • Vingt-quatre heures de la vie d'une femme (2015)
(adaptation de la pièce de Stefan Zweig)
  • avec Clémentine Célarié
  • L'Élixir d'amour (2015)
    • avec Marie-Claude Pietragalla, Éric-Emmanuel Schmitt
  • Libres sont les papillons (2016)
(adaptation de la pièce de Leonard Gershe)
  • avec Anouchka Delon, Julien Dereims, Nathalie Roussel et Guillaume Beyeler
  • Le Chien (2016)
    • avec Mathieu Barbier et Patrice Dehent
  • Confidences (2017)
(adaptation de la pièce de Joe Dipietro (en))
  • avec Marie-Christine Barrault, Alain Doutey, Arthur Fenwick et Claudia Dimier.

Spectacles musicaux

Opéras

Traductions de deux opéras de Mozart :

  • Les Noces de Figaro
  • Don Giovanni

Audiovisuel

Films :

Téléfilms :

  • Adaptation de L'Étrange Monsieur Joseph (2001), réalisé par Josée Dayan d'après le livre d'Alphonse Boudard (1998).
  • Scénario de Volpone (2004) de Frédéric Auburtin pour TF1, d'après la pièce de Ben Jonson (1606).
  • Les Liaisons dangereuses
  • Aurélien

Théâtre filmé :

Livres lus et interprétés par l'auteur :

Livres lus et interprétés par des comédiens divers :

BD

  • Scénariste des Aventures de Poussin 1er, dessinateur Janry, 2 tomes (2013, 2015).

Acteur

  • 2011 : Ma vie avec Mozart, récitant, avec l’Orchestre Symphonique Confluences, direction musicale Philippe Fournier.
  • 2012-2019 : Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran, seul en scène, à Paris, en tournée en France, Suisse, Belgique, Luxembourg, Canada, Italie, États-Unis, Liban.
  • 2013 : La Dernière Campagne, téléfilm de Bernard Stora : Patrick Buisson.
  • 2014 : Le Mystère Bizet, récitant, avec la mezzo-soprano Karine Deshayes, le ténor Philippe Do et le pianiste Nicolas Stavy à l'Opéra de Paris.
  • 2015 : L'Élixir d'amour, Adam. Mise en scène de Steve Suissa, avec Marie-Claude Pietragalla.
  • 2018 : Madame Pylinska et le Secret de Chopin, création au Théâtre National de Nice, avec Nicolas Stavy (pianiste), mise en scène Pascal Faber.
  • 2019 : Le Mystère Carmen (nouvelle version du Le Mystère Bizet), Théâtre du Nouveau Monde, Montréal, mise en scène Lorraine Pintal, avec Marie-Josée Lord (soprano), Jean-Michel Richer (ténor), Dominic Bouliane (pianiste).

Références

Voir aussi

Bibliographie critique

  • Michel Meyer, Éric-Emmanuel Schmitt ou les identités bouleversées, Paris, Albin Michel, 2004.
  • Yvonne Y. Hsieh, Éric-Emmanuel Schmitt ou la philosophie de l'ouverture, Birmingham, Summa Publications, 2006.
  • Sophie Lamaison, Étude sur Éric-Emmanuel Schmitt, La nuit de Valognes, Paris, Ellipses, 2006.
  • Nikola Bjelić, L'histoire et la condition humaine dans l'œuvre dramatique d'Éric-Emmanuel Schmitt, thèse de doctorat (en serbe), Faculté de Philologie de l'Université de Belgrade, Belgrade, 2015.
  • ARDUA (Association Régionale des Diplômés des Universités d'Aquitaine), Éric-Emmanuel Schmitt : La chair et l'invisible, Dax, Éditions Passiflore, 2016.

Liens externes

  • Site officiel.
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressources relatives à la musique :
    • Discogs
    • (en) MusicBrainz
    • (en) Muziekweb
    • (en) Songkick
  • Ressources relatives à la littérature :
    • Académie française (lauréats)
    • NooSFere
    • (en) Internet Speculative Fiction Database
  • Ressources relatives au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
    • Kunstenpunt
    • Theatre-contemporain
  • Ressource relative à la bande dessinée :
    • BD Gest'
  • Portail de la littérature française
  • Portail du théâtre
  • Portail de la Belgique
  • Portail de la France

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Éric-Emmanuel Schmitt de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Livres audio

Afficher "La rêveuse d'Ostende"Afficher "Concerto à la mémoire d'un ange"Afficher "La nuit de feu"Afficher "Madame Pylinska et le secret de Chopin"Afficher "Odette Toulemonde"Afficher "L'élixir d'amour"

DVD

Afficher "Oscar et la dame rose"