Recherche


Avis de lecteurs

De pierre et d'os (Bérengère Cournut)

note: 5De l'Articte au rêve... Mathilde - 20 mars 2022

Quand la banquise se brise et sépare Uqsuralik des siens, elle doit compter sur elle seule pour survivre, avant de se résoudre à rejoindre un autre groupe. C'est alors le [...]

Les voyageurs n° 1
L'espace d'un an (Becky Chambers)

note: 5Charmante SF Victoria - 8 février 2022

Amateurs de space-opera bourré d’action et de rebondissements, passez votre chemin. Les romans de Becky Chambers s’apparentent plutôt à de la science-fiction « feel good ».

Dans ce premier tome [...]

La source au bout du monde (William Morris)

note: 4Un roman arthurien...du 19ème siècle ! S.BASSET - 3 juin 2022

Les amateurs des romans arthuriens de Chrétiens de Troyes seront ravis de se plonger dans ce texte exigeant qui rend un hommage appuyé aux récits de chevalerie médiévaux

La cave (Natasha Preston)

note: 4Très bon livre Céline - 3 juin 2022

J'ai été attirée par la couverture de ce livre lors d'une visite à la médiathèque et je dois avouer que je ne le regrette pas. L'histoire est vraiment très bien [...]

Les vieux fourneaux n° 6
L'oreille bouchée (Wilfrid Lupano)

note: 4Papy fait de la résistance en Guyane Jérôme, LLMC - 16 février 2022

Dans ce sixième tome des Vieux fourneaux, nos adorables papys de la conspiration ludico-anarchiste « Ni Yeux ni maîtres » Emile, Antoine et Pierrot se rendent en Guyane à la [...]

Au-delà de l'irréparable (Jonathan Delay)

note: 4Une autobiographie poignante Céline - 3 juin 2022

L'affaire Outreau est bien connue, peut-être trop, mais Jonathan Delay (un des enfants impliqués dans cette affaire) nous livre là toute la douleur et l'horreur de son enfance. Ce livre [...]

Charles Bickford

 
Charles Bickford. Source: Wikipedia

Charles Bickford est un acteur américain, né à Cambridge (Massachusetts) le , et mort à Los Angeles le d'une pneumonie, qui fut la covedette de la série télévisée Le Virginien (The Virginian) de 1965 à .

Biographie

Avant la première guerre mondiale, il joue au music-hall, mais également le théâtre de répertoire à Boston. Il débute à Broadway en 1919. Il est remarqué dans Outside Looking in, en 1925, par un talent scout de Cecil B. de Mille. Il débute à l'écran comme costar de Dynamite. Il est le coauteur d'une pièce, The Cyclone Lover, jouée à Broadway en 1928. On le verra dans les rôles principaux d'une douzaine de films dont trois lui vaudront une nomination à l'Oscar : Le Chant de Bernadette (The Song of Bernadette) (1943), Ma femme est un grand homme (The Farmer's Daughter) (1947) et Johnny Belinda (1948). Ses autres films incluent Pour que vivent les hommes (Not as a Stranger) (1955), Les Grands Espaces (The Big Country) (1958) et Le Vent de la plaine (The Unforgiven) (1960).

En 1965, il a publié son autobiographie sous le titre Bulls, Balls, Bicycles and Actors.

Filmographie

  • 1929 : Dynamite de Cecil B. de Mille
  • 1929 : South Sea Rose (en) d'Allan Dwan
  • 1930 : Far-West (Hell's Heroes) de William Wyler
  • 1930 : Anna Christie (Anna Christie) de Clarence Brown
  • 1930 : Passion Flower (en) de William C. de Mille
  • 1930 : Le Démon de la mer (The Sea Bat) de Wesley Ruggles
  • 1931 : River's End (en) de Michael Curtiz
  • 1931 : Le Mari de l'indienne (The Squaw Man) de Cecil B. de Mille
  • 1931 : Men in Her Life (en) de William Beaudine
  • 1931 : East Of Borneo (en) de George Melford
  • 1931 : Pagan Lady (en) de John Francis Dillon
  • 1932 : Gangsters de Broadway (Panama Flo) de Ralph Murphy
  • 1932 : Thunder Below de Richard Wallace
  • 1932 : Scandal for Sale (it) de Russell Mack
  • 1932 : The Last Man d'Howard Higgin
  • 1932 : Vanity Street de Nick Grinde
  • 1933 : Sa femme (No Other Woman), de J. Walter Ruben
  • 1933 : Song of the Eagle (en) de Ralph Murphy
  • 1933 : La Loi du Lynch (This Day and Age) de Cecil B. de Mille
  • 1933 : Le Fou des îles (White Woman) de Stuart Walker
  • 1933 : Red Wagon (en) de Paul E. Stein
  • 1934 : Petite Miss (Little Miss Marker) d'Alexander Hall
  • 1934 : Une méchante femme (A Wicked Woman) de Charles Brabin
  • 1935 : A Notorious Gentleman d'Edward Laemmle
  • 1935 : Rivaux (Under Pressure) de Raoul Walsh
  • 1935 : La Jolie Batelière (The Farmer takes a wife) de Victor Fleming
  • 1935 : East of Java de George Melford
  • 1936 : Rose of the Rancho de Marion Gering
  • 1936 : La Mascotte de la Marine (Pride of the Marines) de D. Ross Lederman
  • 1936 : Une aventure de Buffalo Bill (The Plainsman) de Cecil B. de Mille
  • 1936 : La Furie de l'or noir (High, Wide and Handsome) de Rouben Mamoulian
  • 1937 : Thunder Trail de Charles Barton
  • 1937 : Night Club Scandal de Ralph Murphy
  • 1937 : La Fille de Shangaï (Daughter of Shangaï) de Robert Florey
  • 1938 : La Loi de la pègre (Gangs of New York) de James Cruze
  • 1938 : La Vallée des géants (Valley of the Giants) de William Keighley
  • 1938 : The Storm, de Harold Young
  • 1939 : La Tragédie de la forêt rouge (Romance of The Redwoods) de Charles Vidor
  • 1939 : Street of Missing Men de Sidney Salkow
  • 1939 : Our Leading Citizen d'Alfred Santell
  • 1939 : Thou Shalt Not Kill de John H. Auer
  • 1939 : Stand Up and Fight de W. S. Van Dyke
  • 1939 : One Hour to Live d'Harold Schuster
  • 1939 : Mutiny in the Big House (en) de William Nigh
  • 1939 : Des souris et des hommes (Of Mice and Men) de Lewis Milestone
  • 1940 : Girl from God's Country de Sidney Salkow
  • 1940 : Queen of the Yukon (en) de Phil Rosen
  • 1940 : South to Karanga d'Harold Schuster
  • 1941 : Les Justiciers du Désert (en) (Riders of Death Valley) de Ford Beebe et Ray Taylor
  • 1941 : Burma Convoy (en) de Noel M. Smith
  • 1942 : Les Naufrageurs des mers du sud (Reap The Wild Wind) de Cecil B. de Mille
  • 1942 : Les Aventures de Tarzan à New York (Tarzan's New York Adventure) de Richard Thorpe
  • 1943 : Pile ou Face (Mr. Lucky) de H. C. Potter
  • 1943 : Le Chant de Bernadette (The Song of Bernadette) d'Henry King
  • 1944 : Le Porte-avions X (Wing and a Prayer) d'Henry Hathaway
  • 1945 : Captain Eddie de Lloyd Bacon
  • 1945 : Crime passionnel (Fallen angel) d'Otto Preminger
  • 1946 : Duel au soleil (Duel in the Sun) de King Vidor
  • 1947 : Ma femme est un grand homme (The Farmer's Daughter) de H. C. Potter
  • 1947 : La Femme sur la plage (The Woman on the Beach) de Jean Renoir
  • 1947 : Les Démons de la liberté (Brute Force) de Jules Dassin
  • 1948 : Four Faces West d'Alfred Green
  • 1948 : The Babe Ruth Story de Roy Del Ruth
  • 1948 : Johnny Belinda (Johnny Belinda) de Jean Negulesco
  • 1948 : Tragique décision (Command Decision) de Sam Wood
  • 1949 : Roseanna McCoy d'Irving Reis
  • 1949 : Le Mystérieux docteur Korvo (Whirlpool) d'Otto Preminger
  • 1950 : Trahison à Budapest (Guilty of Treason) de Felix Feist
  • 1950 : Jour de chance (Riding High) de Frank Capra
  • 1950 : Marqué au fer (Branded) de Rudolph Mate
  • 1951 : Le Chevalier du stade (Jim Thorpe, all american) de Michael Curtiz
  • 1951 : The Raging Tide (en) de George Sherman
  • 1951 : Enlevez-moi, Monsieur! (Elopement) de Henry Koster
  • 1953 : La Dernière Chevauchée (The Last Posse) d'Alfred L. Werker
  • 1954 : Une étoile est née (A star is born) de George Cukor
  • 1955 : Prince of players de Philip Dunne
  • 1955 : Pour que vivent les hommes (Not as a Stranger) de Stanley Kramer
  • 1955 : Condamné au silence (The Court Martial of Billy Mitchell) d'Otto Preminger
  • 1956 : L'Extravagante héritière (You can't run away from it) de Dick Powell
  • 1957 : L'Extravagant Monsieur Cory (Mister Cory) de Blake Edwards
  • 1958 : Les Grands Espaces (The Big Country) de William Wyler
  • 1960 : Le Vent de la plaine (The Unforgiven) de John Huston
  • 1962 : Le Jour du vin et des roses (Days of wine and roses) de Blake Edwards
  • 1964 : Della de Robert Gist
  • 1966 : Gros Coup à Dodge-City (A big hand for the little lady) de Fielder Cook

Notes

"On se souvient surtout de l'acteur de composition, mais Bickford fut d'abord une vedette, dans le Dynamite de De Mille, son premier film, puis dans Anna Christie, aux côtés de Greta Garbo où son jeu mélodramatique était grotesque. Violent, intransigeant, ayant son franc-parler, il s'attira des haines nombreuses et, à en croire son autobiographie, fut victime d'une véritable cabale qui l'écarta des rôles de premier plan. Il tourna plusieurs fois pour Cecil B. DeMille, mais aussi pour Otto Preminger... Son physique l'avait spécialisé dans des personnages simples, souvent frustes, parfois bons, parfois méchants mais, dans ce dernier cas, par aveuglement, passion ou incompréhension plutôt que par vice ou malice véritable. L'étendue de son registre, à l'intérieur de ces limites, apparaît, si l'on compare, par exemple son interprétation du rancher, soupirant timide de Jennifer Jones dans Duel au soleil, et celle du propriétaire-éleveur violent de The Last Posse, qui prend la loi entre ses mains et refuse toute autorité."

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean Tulard, Dictionnaire du cinéma. Les acteurs, Éditions Robert Laffont (Collection Bouquins), Paris, , p. 120, (ISBN 978-2-221-10895-6)

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) American Film Institute
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Oscars du cinéma
  • Portail du cinéma américain
  • Portail du western

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Charles Bickford de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

DVD

Afficher "Une étoile est née"