Recherche


Avis de lecteurs

Broadway Limited n° 3
Une thé avec Grace Kelly (Malika Ferdjoukh)

note: 5Une trilogie réjouissante dans le New York d’après-guerre Agnès MMC - 14 août 2021

Il aura fallu 6 ans à Malika Ferdjoukh pour écrire cette trilogie qui se passe à New-York à la fin des années 1940 et donc beaucoup de patience pour son [...]

La Villa aux étoffes (Anne Jacobs)

note: 5Downton Abbey à l'allemande FM - 14 août 2021

Une saga familiale qui emmène le lecteur dans l'Allemagne du XXè siècle, au sein d'une famille mi-aristocrate mi-bourgeoise, au train de vie élevé grâce aux filatures. En ce siècle traversé [...]

Le Dernier enfant (Philippe BESSON)

note: 5Le nid vide FM - 14 août 2021

Le temps a filé, et voici venu le jour où le plus jeune des enfants quitte le nid familial pour prendre son envol. Le temps d'une journée, celle du déménagement, [...]

Un amour grec (Zoe Valdés)

note: 4Une quête d’amour et de liberté. Angélique, MMC - 19 août 2021

Zoé Valdés, romancière cubaine, nous plonge dans le régime totalitaire cubain.
C’est dans ce contexte que Zé, une adolescente de 16 ans, tombe enceinte d’un « marin grec de la [...]

Broadway Limited n° 1
Un dîner avec Cary Grandt (Malika Ferdjoukh)

note: 5Une trilogie réjouissante dans New York d'après guerre Agnès MMC - 14 août 2021

Il aura fallu 6 ans à Malika Ferdjoukh pour écrire cette trilogie qui se passe à New-York à la fin des années 1940 et donc beaucoup de patience pour son [...]

Une maison sur l'eau (Emuna Elon)

note: 5Splendide roman historique et contemporain FM - 12 août 2021

Yoel est un écrivain israélien réputé. Pour la promotion de son dernier titre, son agent insiste : il faudrait vraiment qu’il aille à Amsterdam ! Mais Yoel se sent tenu [...]

Sonia Wieder-Atherton

 
Sonia Wieder-Atherton. Source: Wikipedia

Sonia Wieder-Atherton est une violoncelliste française née en 1961 à San Francisco.

Biographie

Sonia Wieder-Atherton est la fille de Ioana Wieder, réalisatrice française d’origine roumaine, et de John Atherton, universitaire américain, tous issus de familles juives. Elle grandit à New York puis à Paris. Sa soeur est la monteuse Claire Atherton.

Après ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans les classes de violoncelle de Maurice Gendron et de musique de chambre de Jean Hubeau, elle étudie avec Mstislav Rostropovitch, puis deux ans au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou avec Natalia Chakhovskaïa (en).

En 1986, elle est lauréate du concours de violoncelle Rostropovitch.

Dès lors, elle joue en soliste avec l’Orchestre de Paris, l'Orchestre national de France, l'Orchestre national de Belgique, l'Orchestre philharmonique royal de Liège, l'Orchestre philharmonique d'Israël, l'Orchestre Gulbenkian de Lisbonne, l'Orchestre de chambre de Lausanne, l'Orchestre philharmonique du Luxembourg. Elle est invitée régulièrement par de grands festivals internationaux.

Des compositeurs lui dédient des œuvres : Henri Dutilleux, Georges Aperghis (Le reste du temps, Profils pour le duo qu'elle forme avec Françoise Rivalland), Pascal Dusapin (entre autres un concerto pour violoncelle, Celo), Betsy Jolas, Ivan Fedele, Olivier Penard.

En musique de chambre, avec les pianistes Imogen Cooper, Jean-Claude Pennetier, Laurent Cabasso, les violonistes Raphaël Oleg et Silvia Marcovici (en), l’altiste Gérard Caussé, la percussionniste Françoise Rivalland. En 1999, l'Académie des beaux-arts (France) lui décerne le grand prix Del Duca.

Elle est aussi compositrice et occasionnellement arrangeuse, notamment pour son disque Un divan à New York (Chantal Akerman). Elle a composé la musique originale du film L'Amour conjugal (Benoît Barbier).

En , elle reçoit le prix des arts de la Fondation Renée-et-Léonce-Bernheim pour les arts, les sciences et les lettres, qui désigne chaque année trois lauréats dont l'œuvre a valeur créatrice dans chacun des domaines des arts.

Le , elle participe à l'édition 2014 de Nuit blanche à Paris.

En 2015, elle est nommée chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Le , elle joue des œuvres de Gabriel Fauré, David Zahavi, Max Bruch, Ludwig van Beethoven, Serguei Rachmaninov, ainsi que la Sarabande de la 2e Suite de Jean-Sébastien Bach à l'occasion de la cérémonie d'entrée au Panthéon de Simone Veil et de son mari Antoine.

Le , sur France Musique Elsa Fottorino, Jean-Charles Hoffelé et Yves Riesel élisent la Sonate Arpeggione de Franz Schubert par Sonia Wieder-Atherton & Imogen Cooper ©RCA, comme la version de référence.

Créations

Ces dernières années, Sonia Wieder-Atherton est à l’origine de nombreux projets qu’elle conçoit et met en scène :

  • Chants juifs, un cycle pour violoncelle et piano ou elle s’inspire de l’art des hazzan.
  • Chants d’Est, pour violoncelle et ensemble instrumental, conçu tel un voyage de la Russie à la Mitteleuropa.
  • Vita, pour violoncelle seul et trois violoncelles, où elle raconte la vie d’Angioletta-Angel à travers deux génies hors de leur temps, Monteverdi et Scelsi.
  • Odyssée pour violoncelle et chœur imaginaire, une femme seule avec son violoncelle accompagnée d’une bande-son, se confronte aux éléments. Vent, vagues, chaos, tempêtes...
  • Little Girl Blue, from Nina Simone, avec piano et percussions.
  • Exil, pour violoncelle, piano et huit voix.
  • Chantal?, Une installation déroutante et rare qui interroge chacun face à l’œuvre protéiforme de Chantal Akerman.

S’ajoutent des projets tels que :

  • D’Est en musique, spectacle conçu avec les images du film D’Est de Chantal Akerman.
  • Danses nocturnes, avec Charlotte Rampling, où se rencontrent les œuvres de Benjamin Britten et de Sylvia Plath.
  • Navire Night, de Marguerite Duras, avec Fanny Ardant.

Décorations

  • Officière de l'ordre des Arts et des Lettres (2020) ; chevalière en 2015.

Discographie

  • Little Girl Blue, from Nina Simone, Naïve, 2014, avec Bruno Fontaine et Laurent Kraif
  • Vita Monteverdi Scelsi, Naïve, 2011
  • Chants juifs, Naïve, 2010
  • Chants d'Est sur le sentier recouvert, Naïve, 2009
  • Brahms - Bach, Sony-BMG, 2007
  • En Concerto, Sony-BG, 2006
  • Rachmaninov : après un rêve, avec Imogen Cooper, Sony-BMG, 2002
  • Au commencement Monteverdi, Sony-BMG, 2001
  • Schubert Trios / Arpeggione Sonata, Sony-BMG, 1998
  • L'Ecclesiaste, avec Sami Frey, RCA, 1996
  • Un Divan à New York (B.O.F), RCA, 1996

Participation

  • Château de sable, sur l'album « Beau Repaire » de Jacques Higelin, 2013

Notes et références

Liens externes

  • Site officiel
  • Ressources relatives à la musique :
    • Discogs
    • (en) AllMusic
    • (en) MusicBrainz
    • (en) Songkick
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressource relative au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
  • « La violoncelliste qui joue avec les mots », Le Monde,
  • L'Atelier de Sonia Wieder-Atherton, violoncelliste, France Inter, [audio]
  • Sonia Wieder-Atherton : « Une œuvre me reste et est réussie si elle m'amène ailleurs », dans l'émission Les Masterclasses sur France Culture, [audio] [MP3] [vidéo]
  • Chaine YouTube de Sonia Wieder-Atherton
  • https://www.francemusique.fr/emissions/la-tribune-des-critiques-de-disques/sonate-arpeggionne-de-schubert-68870
  • Portail de la musique classique
  • Portail de la culture juive et du judaïsme

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Sonia Wieder-Atherton de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

Auteurs associés

CD

Afficher "Beau repaire"Afficher "Je n'aime décidément pas le classique, mais ça j'aime bien"

DVD

Afficher "Marie Heurtin"