Recherche


Avis de lecteurs

Le droit du sol (Étienne Davodeau)

note: 5Vertige de la mort Jérôme, LLMC - 8 mars 2022

Cette bande dessinée est à la fois un voyage dans le temps, des premiers dessins humains rupestres à l’histoire récente du livre et de son évolution numérique, mais aussi une [...]

La saga de Grimr (Jérémie Moreau)

note: 5Légende de la Terre d'Islande S.BASSET - 31 janvier 2022

Derrière le trait pourtant un peu "rustre" de Jérémie Moreau c'est un récit magistral que nous offre l'auteur, superbement écrit et scénarisé, où l'on découvre en fait un graphisme sensible [...]

Sagesse des mythes
Gilgamesh n° 2
La fureur d'Ishtar (Pierre Taranzano)

note: 4Une déesse en colère S.BASSET - 31 janvier 2022

Toujours un très beau dessin et un récit bien mis en valeur pour découvrir un des plus vieux récits mythologiques parvenus jusqu'à nous.

De pierre et d'os (Bérengère Cournut)

note: 5De l'Articte au rêve... Mathilde - 20 mars 2022

Quand la banquise se brise et sépare Uqsuralik des siens, elle doit compter sur elle seule pour survivre, avant de se résoudre à rejoindre un autre groupe. C'est alors le [...]

Les voyageurs n° 1
L'espace d'un an (Becky Chambers)

note: 5Charmante SF Victoria - 8 février 2022

Amateurs de space-opera bourré d’action et de rebondissements, passez votre chemin. Les romans de Becky Chambers s’apparentent plutôt à de la science-fiction « feel good ».

Dans ce premier tome [...]

Le dernier atlas n° 1 (Fabien Vehlmann)

note: 4Un robot géant S.BASSET - 11 janvier 2022

Une super bande-dessinée, entre uchronie, SF, Thriller et polar. La guerre d'Algérie y est habilement abordé, j'ai hâte de lire la suite !

Jimmy Garrison

 
Jimmy Garrison. Source: Wikipedia

James Emory Garrison, dit Jimmy Garrison, est un contrebassiste de jazz américain, né le à Miami (Floride) et mort le à New York.

Biographie

Né à Miami, il passe sa jeunesse à Philadelphie. Après avoir étudié la clarinette, il apprend la contrebasse en 1953. Il commence sa carrière dans des orchestres locaux de rhythm and blues.

Suivant les conseils du batteur Philly Joe Jones, il s'installe à New York. On le voit alors aux côtés de Bill Evans, Lennie Tristano, Lee Konitz, Benny Golson, Curtis Fuller et surtout d'Ornette Coleman avec qui il fait une tournée et enregistre Ornette on tenor.

De 1960 à 1967, il est le contrebassiste des diverses formations (quartet, quintet…) du saxophoniste John Coltrane. Le quartet composé de John Coltrane au saxophone, MacCoy Tyner au piano, Jimmy Garrison à la contrebasse et Elvin Jones à la batterie est l'un des plus célèbres ensemble de l'histoire du jazz. Ce groupe reste encore aujourd'hui la figure la plus emblématique du jazz modal. Coltrane, petit à petit, adopte l'esthétique du free jazz si bien que Tyner et Jones sont remplacés par Alice Coltrane et Rashied Ali. Garrison reste pour sa part avec le saxophoniste jusqu'à la mort de ce dernier en 1967.

À la même époque, il co-dirige un groupe avec le pianiste Hampton Hawes.

Après la mort de Coltrane, il continue une carrière prolifique. Il collabore avec des musiciens comme Ornette Coleman, Sonny Rollins, Pharaoh Sanders, Archie Shepp, Larry Coryell et surtout son ancien complice Elvin Jones. Il enseigne aussi au "Bennington College" et à la Wesleyan University".

Il meurt d'un cancer en 1976.

Liens externes

  • Ressources relatives à la musique :
    • Discogs
    • (en) All About Jazz
    • (en) AllMusic
    • (en) Carnegie Hall
    • (en) Grove Music Online
    • (en) MusicBrainz
    • (en) Muziekweb
  • http://www.garrisonjazz.com/Jimmy%20Garrison.html
  • Portail du jazz

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Jimmy Garrison de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

CD

Afficher "Live at the Village Vanguard again !"Afficher "The Major works of John Coltrane"Afficher "First meditations"Afficher "Sun ship"Afficher "Crescent"