Recherche


Avis de lecteurs

Le dernier atlas n° 3 (Fabien Vehlmann)

note: 4Une fin échevelée S.BASSET - 31 janvier 2022

Une fin échevelée pour cette spectaculaire trilogie: bravo à cette ambitieux projet qui montre toute la créativité et l'ambition que peuvent avoir nos auteurs !

Le dernier atlas n° 2 (Fabien Vehlmann)

note: 4Le combat des Titans S.BASSET - 11 janvier 2022

Il y a peut-être un peu moins d'action que dans le premier volume mais nous découvrons l'ancien équipage du Robot, les évènements qui ont conduit à leurs démantèlements. Et en [...]

Le droit du sol (Étienne Davodeau)

note: 5Diagonale vertigineuse Sylvie - 17 mai 2022

Etienne Davodeau va parcourir 500 kms à pieds entre une grotte de Pech Merle, dans le Lot, et le bois Lejuc, dans la Meuse où le projet d'enfouissement de déchets [...]

Bientôt minuit (Marie Pavlenko)

note: 4L'enfer en EHPAD FM - 30 décembre 2021

Un couple d'amants s'était promis de s'accompagner dans la vieillesse. La dépendance arrive plus tôt que prévu pour l'un des deux, qui se voit plus ou moins contraint par sa [...]

Le roi disait que j'étais diable (Clara Dupont-Monod)

note: 5« Aliénor. Une forteresse. Belle, isolée, imprenable ! » Angélique, MMC - 11 février 2022

Clara Dupont-Monod, doublement primée cet automne (prix Femina et Goncourt des Lycéens) pour son roman « S’adapter », a consacré auparavant deux ouvrages à la plus romanesque des figures historiques [...]

La Sagesse des mythes
Gilgamesh n° 1
Les frères ennemis (Clotilde Bruneau)

note: 4Naissance d'une amitie S.BASSET - 31 janvier 2022

Une excellente BD pour découvrir l’"Épopée de Gilgamesh", le dessin est élégant et le propos est très didactique !

Tom Stoppard

 
Tom Stoppard. Source: Wikipedia

Tom Stoppard, né Tomáš Sträussler le à Zlín en Tchécoslovaquie, est un dramaturge britannique.

Biographie

Sa famille émigre au moment de l'invasion de la Tchécoslovaquie le pour échapper aux persécutions nazies à l'encontre des Juifs, d'abord à Singapour puis en Inde où il prend le nom du second mari de sa mère « Stoppard ».

Il débute en 1954 comme journaliste, écrit sa première pièce en 1960, Enter a Free Man, la première à être montée est Rosencrantz and Guildenstern Are Dead (Rosencrantz et Guildenstern sont morts dont il tirera lui-même un film en 1990).

Tom Stoppard a également écrit de nombreuses pièces radiophoniques, des adaptations pour la télévision et des scénarios, dont les célèbres Brazil (nommé aux Oscars) et Shakespeare in Love (Oscar du meilleur film et du meilleur scénario). Il a aussi traduit et adapté des pièces de Sławomir Mrożek, Arthur Schnitzler, Federico Garcia Lorca et Václav Havel. Il est devenu membre de l'Outrapo (Ouvroir de tragécomédie potentielle) et a été anobli par Élisabeth II en 1997.

Il est par ailleurs réalisateur d'un seul film à ce jour : Rosencrantz et Guildenstern sont morts (Rosencrantz and Guildenstern Are Dead) d'après sa pièce, sorti en 1990 et qui a remporté le Lion d'or à la Mostra de Venise.

Œuvres

Romans

  • 1966 : Lord Malquist and Mr Moon

Théâtre

  • 1964 : A Walk on the Water
  • 1965 : The Gamblers, d'après Le Joueur de Dostoïevski
  • 1966 : Tango d'après Sławomir Mrożek et Nicholas Bethell
  • 1966 : Rosencrantz and Guildenstern Are Dead
  • 1968 : Enter a Free Man d'après A Walk on the Water
  • 1968 : The Real Inspector Hound
  • 1969 : Albert's Bridge
  • 1969 : If You're Glad I'll Be Frank
  • 1970 : After Magritte
  • 1971 : Dogg's Our Pet
  • 1972 : Jumpers
  • 1972 : Artist Descending a Staircase
  • 1974 : Travesties
  • 1976 : Dirty Linen and New-Found-Land
  • 1977 : Every Good Boy Deserves Favour
  • 1978 : Night and Day
  • 1979 : Dogg's Hamlet
  • 1979 : 15-Minute Hamlet
  • 1979 : Undiscovered Country d'après Das Weite Land d'Arthur Schnitzler
  • 1981 : On the Razzle d'après Einen Jux will er sich machen de Johann Nestroy
  • 1982 : The Real Thing
  • 1984 : Rough Crossing d'après Jeu dans le château de Ferenc Molnár
  • 1986 : Dalliance d'après Liebelei d'Arthur Schnitzler
  • 1988 : Hapgood
  • 1993 : Arcadia
  • 1995 : Indian Ink d'après la pièce radiophonique In the Native State (1991)
  • 1997 : The Invention of Love
  • 2002 : The Coast of Utopia (trilogie) : Voyage, Shipwreck, Salvage
  • 2006 : Rock 'n' Roll
  • 2010 : The Laws of War (spectacle collectif au bénéfice de Human Rights Watch)
  • 2015 : The Hard Problem

Livret

  • 1983 : The Love for Three Oranges, livret anglais de l'opéra de Serge Prokofiev

Traductions

  • 1987 : Largo Desolato, traduction de la pièce de Václav Havel
  • 1997 : The Seagull, traduction de la pièce d'Anton Tchekhov
  • 2004 : Henry IV, traduction de la pièce de Luigi Pirandello

Pièces radiophoniques

  • 1964 : The Dissolution of Dominic Boot
  • 1964 : M' is for Moon Amongst Other Things
  • 1966 : If You’re Glad I’ll be Frank, adapté au théâtre en 1969
  • 1967 : Albert's Bridge, adapté au théâtre en 1969
  • 1968 : Where Are They Now?
  • 1982 : The Dog It Was That Died
  • 1991 : In the Native State, adapté au théâtre sous le titre Indian Ink (1995)
  • 2007 : On Dover Beach
  • 2013 : Darkside

Filmographie

En tant que réalisateur

  • 1990: Rosencrantz et Guildenstern sont morts - également scénariste

En tant que scénariste

  • 1975 : Three Men in a Boat d'après le roman de Jerome K. Jerome
  • 1975 : The Boundary avec Clive Exton
  • 1975 : Une anglaise romantique avec Thomas Wiseman
  • 1979 : Human Factor d'Otto Preminger, d'après le roman de Graham Greene
  • 1985 : Brazil avec Terry Gilliam et Charles McKeown
  • 1987 : Empire du soleil (premier script)
  • 1998 : Shakespeare in Love avec Marc Norman
  • 1998 : Embrouille à Poodle Springs (Poodle Springs) de Bob Rafelson, d'après le roman de Robert B. Parker et Raymond Chandler
  • 1989 : Indiana Jones et la Dernière Croisade (script final)
  • 1990 : The Russia House d'après le roman de John Le Carré
  • 2000: Vatel avec Jeanne Labrune
  • 2001 : Enigma d'après le roman de Robert Harris
  • 2005 : The Golden Compass (premier script)
  • 2012 : Anna Karenina d'après le roman de Tolstoï
  • 2013 : Parade's End (série télévisée)
  • 2015 : Tulip Fever de Justin Chadwick

Distinctions

  • 1978 : Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE)
  • 1997 : Chevalier
  • 2000 : ordre du Mérite (OM)

Récompenses

  • Mostra de Venise 1990 : Lion d'or pour Rosencrantz et Guildenstern sont morts
  • Fantasporto 1991 : Meilleur réalisateur pour Rosencrantz et Guildenstern sont morts
  • New York Film Critics Circle Awards 1998 : Meilleur scénario pour Shakespeare in Love
  • Writers Guild of America Awards 1998 : Meilleur scénario original pour Shakespeare in Love
  • Berlinale 1999 : Ours d'argent pour Shakespeare in Love
  • Critics Choice Awards 1999 : Meilleur scénario original pour Shakespeare in Love
  • Golden Globes 1999 : Meilleur scénario pour Shakespeare in Love
  • Oscars du cinéma 1999 : Oscar du meilleur scénario original pour Shakespeare in Love
  • Broadcasting Press Guild Awards 2013 : Meilleure série dramatique et Writer's Award pour Parade's End
  • Fipa d'or 2013 : Meilleur scénario de série et feuilletons pour Parade's End

Nominations

  • Oscars du cinéma 1986 : Meilleur scénario original pour Brazil
  • British Academy Television Awards 2013 : Meilleure mini-série dramatique pour Parade's End
  • Primetime Emmy Awards 2013 : Meilleur scénario pour Parade's End

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives à la littérature :
    • (en) The Encyclopedia of Science Fiction
    • (en) Internet Speculative Fiction Database
    • (de) Kritisches Lexikon zur fremdsprachigen Gegenwartsliteratur
    • (en) The Paris Review
  • Ressources relatives au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
    • (en) Internet Broadway Database
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) British Film Institute
    • (de + en) Filmportal
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Oscars du cinéma
  • Portail du cinéma britannique
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de la littérature britannique
  • Portail du théâtre
  • Portail de la culture juive et du judaïsme

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Tom Stoppard de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "Anna Karénine"Afficher "La Maison Russie"