Recherche


Avis de lecteurs

Déjà, l'air fraîchit (Florian Ferrier)

note: 4Bibliothèques spoliées FM - 30 janvier 2021

Ce (gros) roman français nous emporte dans la Seconde Guerre Mondiale, avec le personnage d’Erika, jeune femme passionnée de livres qui va devenir un rouage essentiel du rapt organisé et [...]

Les Hurleuses (Adrien Tomas)

note: 5Formidable Frederic - 3 avril 2021

Une histoire passionnante pleine d'intrigue et de rebondissements.
J’ai bien aimé la façon qu’Adrien Tomas nous livre cette histoire. Chaque chapitre est le point de vue d’un personnage différent. Ce [...]

La voyageuse de nuit (Laure Adler)

note: 4Un voyage au pays de la vieillesse Agnès MMC - 10 mars 2021

Pendant 4 ans, Laure Adler est allée à la rencontre de personnes d’un « certain âge », des vieux, des seniors, comme on les appelle poliment, connus ou inconnus qui [...]

Oh happy day (Anne-Laure Bondoux)

note: 4Fait du bien au moral Victoria, MMC - 27 février 2021

A la fin de "Et je danse aussi", notre duo de personnages étaient sur le point de se rencontrer pour la première fois, après des mois assidus de correspondance. On [...]

La traversée des temps n° 1
Paradis perdus (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 5Une aventure exceptionnelle Frederic - 3 avril 2021

Ce livre est un vrai coup de cœur. Je ne connais pas les autres livres de cet auteur mais celui ci est juste formidable. Il a tout ce qu'il faut [...]

Paul n° 9
Paul à la maison (Michel Rabagliati)

note: 5Une BD émouvante Agnès MMC - 17 décembre 2020

Ce dernier titre de la série Paul est sans doute aussi le plus autobiographique. Paul, maintenant auteur de BD à temps plein, est confronté à sa solitude, à la maladie [...]

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Mathilde

 

Beignets de tomates vertes (Fannie Flagg)

note: 5"Towanda !" Mathilde - 29 septembre 2016

Je me demande bien comment j'ai pu reporter aussi longtemps la découverte de ce film ! J'en avais l'image d'une histoire un peu vieillie, d'un film un peu trop long... Quelle bêtise.
Ce film, c'est l'histoire de femmes courageuses, drôles, modernes et intrépides. Vous allez assurément pleurer, rire, battre des mains et les quitter avec regret...
Puis vous ressaisir, puisqu'il y a tout de même le livre de Fannie Flagg à lire.

Oeuvre non trouvée

note: 4Ce qu'il reste de l'amour... Mathilde - 29 septembre 2016

C'est étrange de se dire que ce livre est une belle histoire alors que c'est celle d'une rupture. Et pourtant... Tout commence quand Mina laisse devant la porte de Ed un carton, le carton de leurs petits amours. Que de reliques ! Des tickets de ciné, un sucrier, des symboles gigantesques et des petites choses insignifiantes. Ils ont 16 ou 17 ans, ne sont plus amoureux, et pourtant ce n'est pas triste...
Daniel Handler, l'auteur des "Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire", écrit avec délicatesse l'adolescence, les balbutiements de sentiments si forts. Les illustrations de Maira Kalman ajoutent une émotion certaine.

Mon ami Dahmer (Derf Backderf)

note: 5Un témoignage édifiant Mathilde - 30 août 2014

Derf Backderf a passé son enfance dans une petite ville de l’Ohio. Dans les années 70, il entre au collège où il fait la connaissance de Jeffrey Dahmer, qu'on appellera plus tard "le cannibale de Milwaukee"...

Son témoignage est saisissant, juste. Il ne se base que sur les faits, ses souvenirs et les différents rapports du FBI.
Le dessin est relativement classique, typique de la bande-dessinée américaine indépendante. Mais c'est certainement cette absence d'innovation majeure qui permet de donner plus de poids à l'histoire, édifiante.

une aventure de Jeanne Picquigny n° 1-2
La tendresse des crocodiles (Frédéric Bernard)

note: 4Réjouissance ! Mathilde - 27 août 2014

Dans les années 20, la belle Jeanne Picquigny s'élance vers l'Afrique pour rechercher son aventurier de père.
Avec raffinement et humour, Fred Bernard nous offre des personnages originaux et fantasques, des rebondissements un peu fous, dans cette bande-dessinée d'aventure tout sauf plan-plan.

La suite, La Patience du Tigre, est également disponible à la médiathèque.

Notes pour une histoire de guerre (Gipi)

note: 5Une fable urbaine Mathilde - 16 août 2014

Prix du Meilleur Album au Festival d'Angoulême en 2006, Notes pour une histoire de guerre dépeint une société où on ne se plie à aucune règle, si ce n'est celle du plus fort. Tout est flou et pourtant si juste : pas de dates, pas de lieux, et une guerre anonyme et invisible que l'on ne perçoit que par échos.
La bichromie de l'album apporte une force indéniable à son ambiance si particulière.

Harry est fou (Dick King-Smith)

note: 4Rabaté pour les plus jeunes ! Mathilde - 16 août 2014

Quand Harry hérite de Madison, un perroquet, il ne comprend pas tellement pourquoi. Mais ça, c'était avant que le perroquet lui révèle sa vraie nature : diablement intelligent, il joue parfaitement aux échecs, livre à la mère d'Harry ses recettes de cuisine et aide le père de famille à faire ses mots croisés.
Tout aurait pu être parfaitement idyllique si un cambrioleur ne frappait pas dans le quartier...

Rabaté signe ici une jolie bande-dessinée destiné au jeune public. Son coup de crayon reconnaissable et le récit inspiré du livre de Dick King-Smith en fera une lecture parfaitement réjouissante pour les plus grands aussi !

Pilules bleues (Frederik Peeters)

note: 5Une histoire d'amour, avant tout. Mathilde - 14 août 2014

C'est difficile de raconter "Pilules Bleus".
Il y a une histoire d'amour, bien sûr, une famille recomposée. Tout ça, c'est déjà compliqué, il faut bien le dire.
Et puis il y a le Sida.

Peeters se raconte, avec pudeur et élégance.
Il y a tant de vie dans ce oneshot, tantôt cru, doux, désinvolte, inquiet.

Le carnet rouge (Benjamin Lacombe)

note: 4Un ravissement Mathilde - 13 août 2014

A treize ans, William quitte sa mère pour le Collège, afin de devenir prêtre. Connaissant des débuts difficiles, il trouvera refuge dans le jardin, où il remplira son carnet rouge de poèmes et de dessins.
Ce bel album se consacre à William Morris, l'initiateur du mouvement Arts & Crafts et acteur important du mouvement socialiste anglais.
Les dessins d'Agata Kawa sont un vrai bonheur !

Le roman d'Ernest et Célestine (Daniel Pennac)

note: 5Un trésor de délicatesse Mathilde - 13 août 2014

Dans ce petit roman, Daniel Pennac arrive à donner plus de corps aux illustres personnages de Gabrielle Vincent, déjà poétiques et attachants.
Pennac joue avec les codes du récit, fait intervenir les personnages hors de la narration, donne des noms charmants aux chapitres ("Comment Ernest s'est fait prendre (chapitre très court parce que ça s'est passé très vite)").
Ce roman ravira les jeunes lecteurs et les nostalgiques des albums d'Ernest et Célestine.

Oeuvre non trouvée

note: 4La mélancolie automnale Mathilde - 13 août 2014

Cette bande-dessinée a tout du storyboard : chaque action est décortiquée avec subtilité et minimalisme. Le graphisme est extrêmement précis, les lumières et les couleurs très travaillées. Une belle surprise.

Chemin perdu (Amélie Fléchais)

note: 4Sans précédent ! Mathilde - 13 août 2014

Cette bande-dessinée jeunesse est d'une originalité folle.
On est d'abord interpellé par le graphisme, les multiples inspirations d'Amélie Fléchais. Le noir et blanc succède à la couleur, chaque page est déroutante.
Aussi déroutante que l'histoire, entre conte scandinave et manga japonais.

C'est samedi (Nadine Brun-Cosme)

note: 5L'émotion Mathilde - 13 août 2014

Avec beaucoup d'humanité, Nadine Brun-Cosme se place à hauteur d'enfant pour nous raconter le deuil. Sans une once de pathos, sans aucun mot qui sonne faux.
Une jolie découverte.

Oeuvre non trouvée

note: 4Une jolie parenthèse Mathilde - 9 août 2014

Un monsieur solitaire et ronchon qui n'aime que son travail revient à la vie grâce à un rêve...
Les dessins d'Isabelle Arsenault (la sublime bande-dessinée Jane, le Renard et moi) accompagnent divinement un joli texte sur l'âge adulte, les espoirs et les souvenirs.

Le crafougna (Stéphane Servant)

note: 4Pour arrêter de crafougner le dimanche soir ! Mathilde - 9 août 2014

Le Crafougna est un gros monstre gris, poilu et ronchon qui s'installe sur le canapé, qui déteint sur tout le monde et englue une famille toute entière. Mais notre enfant-héros ne se laissera pas faire !

Stéphane Servant et Anne Montel (l'illustratrice du merveilleux Le Temps des Mitaines) s'attaquent ici au délicat sujet du coup de blues, de la mauvaise humeur et autres coup de fatigue, sans ton moralisateur mais à grand renfort de jolies illustrations !

Oeuvre non trouvée

note: 5Lire sa première bande-dessinée Mathilde - 9 août 2014

La série Monsieur Blaireau et Madame Renarde ravira les petits en quête de leur première bande-dessinée.
Les thèmes sont modernes et abordés de façon drôle et informelle : l'amitié entre les garçons et les filles, la famille, etc.

Le dessin et la douceur des planches attendrira les plus grands !

Cerise Griotte (Benjamin Lacombe)

note: 5Une réjouissance ! Mathilde - 9 août 2014

Cerise, une petite fille solitaire et un peu ronde, aime le chocolat, le gorgonzola et lire des romans.
Puis elle trouve une petite chienne, un joli shar-pei, qu'elle appelle Griotte...

Cet album de Benjamin Lacombe est merveilleusement beau et réjouissant, les thèmes universels (l'amitié, la différence, la confiance en soi). Le texte est riche et inventif : une merveille à lire et relire !

Gaston & Philomène (Charlotte Wiltz)

note: 4Une drôle d'amitié Mathilde - 9 août 2014

Gaston, un chat dodu, et Philomène, une araignée délurée, deviennent amis et font de cet album un joli moment de lecture. Les traits sont fins, les couleurs harmonieuses.
Les petits riront à coup sûr !

Le goût âpre des kakis (Z?y? P?rz?d)

note: 4De l'élégance Mathilde - 8 août 2014

Une vieille dame se sent seule et en danger dans sa grande maison au cœur de la ville. Elle décide donc d'accueillir un locataire, locataire avec lequel elle va tisser des liens subtils. Mais c'est sans compter sur la fiancée de l'homme, dont l'arrivée troublera leur relation.

Dans Le Goût âpre des kakis, Zoyâ Pirzâd explore, sous différents angles, avec justesse et délicatesse l'amour et la vie de couple en Iran.

C'est moi qui éteins les lumières (Z?y? P?rz?d)

note: 2Un roman qui laisse un peu indifférent Mathilde - 8 août 2014

Clarisse s'enlise dans son quotidien de mère au foyer banale, entre un mari ronchon mais sans plus et des enfants mignons mais sans plus.
Ce qui donne un roman vraiment sans plus.

On attend. Mais tout est désespérément plat.
Les actions (qui n'en sont pas) sont tellement décrites que vous finissez par vous aussi vous ennuyer. Par exemple, on sait que les enfants en rentrant de l'école se lavent les mains et le visage, pas la peine de l'écrire/le sous-entendre à chaque fois.
En bref, entre stéréotypes (la mère de l'héroïne, un vrai cliché) et récit prévisible, ma déception balance.

Il est ceci dit bien dommage de réduire l’œuvre de Zoyâ Pirzâd à ce roman, ses recueils de nouvelles (comme Le goût âpre des kakis, ou bien le joli Un jour avant Pâques) sont bien plus réjouissants !

Maus n° 1-2 (Art Spiegelman)

note: 5Un monument de la bande-dessinée Mathilde - 7 août 2014

Lire Maus est un bouleversement.
Il y a l'Histoire, évidemment. Les souris-juifs, les chats-nazis, la Pologne.
Et puis il y a l'histoire. Les souvenirs du père d'Art Spiegelman, exécrable et touchant.
Le dessin est sombre, le trait fort : tout marquera le lecteur.

Prix Pulitzer en 1992, meilleur album étranger à Angoulême en 1993, Maus est une nécessité, tant pour l'aspect historique que pour l'intérêt graphique.

Le temps des mitaines n° 1
Le Temps des mitaines (Loïc Clément)

note: 5Un ravissement ! Mathilde - 7 août 2014

Quand Arthur, un jeune ours, arrive à l'école des Mitaines, il est inquiet de ne pas s'intégrer : être le petit nouveau et ne pas encore avoir son pouvoir magique, c'est un peu nul !
Et pourtant, dès le premier jour, il sympathise avec Pélagie, une souris pleine de fantaisie et attachante, l'escargot Gonzague, un génie dont les propos sont traduits par Willo, une luciole pas tellement téméraire. Et puis il y a Kitsu, l'énigmatique et solitaire renarde...
Le tableau pourrait être idyllique, mais il n'en est rien : des enfants disparaissent sur le chemin de l'école. Et nos charmants héros ne vont rien trouver de mieux à faire que de mener l'enquête...

Cette bande-dessinée jeunesse est un amour de livre ! En plus d'un dessin d'une beauté rare, d'une lumière et de couleurs enchanteresses, l'univers est extrêmement travaillé, plein de créativité et de poésie. En vrac, tombons en pamoison devant les téléphones-coquillages, le chicken-bus, les tasses de pipou bues après l'école ou encore devant la maison-pot de miel d'Arthur.
Les grands apprécieront les nombreux petits clins d'œil : le directeur de l'école et ses faux airs de Dumbledore, le prof de sport Tony qui ressemble trait pour trait au tigre des céréales Frosties,...
Un bonheur à partager en famille !

Le blog d'Anne Montel, la dessinatrice : http://ahurie.blogspot.fr/
Le blog de Loïc Clément, le scénariste : http://nekokitsune.blogspot.fr/

Les Petits ruisseaux (Pascal Rabaté)

note: 5Un délice ! Mathilde - 5 août 2014

Les Petits Ruisseaux fait partie de ces livres qu'on ne lasse pas de lire. Le dessin a ce pouvoir surprenant de nous offrir nostalgie, enthousiasme et ce petit grain de folie et d'inconséquence qui rend la vie plus riche.

Chroniques de Jérusalem (Guy Delisle)

note: 5Comprendre le conflit israëlo-palestinien Mathilde - 5 août 2014

Guy Delisle, dessinateur canadien, suit sa femme (administratrice à Médecins sans frontières) à Jérusalem, enfants et carton à dessins sous le bras.
Avec humour,, il dessine cette année d'expatriation, ses expéditions dans les lieux saints, ces stages destinés aux étudiants.

Un trait élégant, des petites cartes pratiques. En bref, une bande-dessinée parfaitement réjouissante et l'occasion d'en apprendre plus sur la richesse de cette ville.

(19ème meilleure BD au monde selon l'édition américaine du magazine Rolling Stone !)

La page blanche (Boulet)

note: 4Une bande-dessinée originale Mathilde - 5 août 2014

Une jeune femme sur un banc de Paris, et comme un gouffre à ses pieds : elle a tout oublié. Qui est-elle ? Où habite-elle ?
Pénélope Bagieu (Cadavre Exquis, Ma vie est tout à fait fascinante, Joséphine) signe avec Boulet (Notes, Donjon Zénith) une bande-dessinée qui soulève de nombreuses questions : peut-on recommencer sa vie ? Sur quoi notre personnalité se construit-elle ?

Un dessin clair aux couleurs riches, un scénario efficace, on ne repose cette bande-dessinée qu'une fois terminée.

Broderies (Marjane Satrapi)

note: 5Pendant que les hommes dorment, les femmes parlent Mathilde - 2 août 2014

Alors que les hommes partent faire la sieste, les femmes s'assoient autour d'un thé (le samovar) et discutent. Selon la grand-mère de Marjane Satrapi, « Parler derrière le dos des autres, c’est la ventilation du cœur… ».

L'auteur iranienne nous invite ici avec les femmes de sa famille. Sexualité, mariage, liberté, elles racontent tout, sans complexe et fausse pudeur.
Un bel ouvrage de l'auteur du fantastique Persépolis.

La vie secrète des jeunes n° 1 (Riad Sattouf)

note: 3Des observations d'une justesse dérangeante Mathilde - 2 août 2014

Initialement publiés semaines après semaines dans Charlie Hebdo, ces strips de Riad Sattouf sont un condensé de vies. Il dessine ce qu'il voit dans le métro ou dans la rue, entre Paris et Rennes.
Souvent ahurissant, parfois grossier et vulgaire, ces observations ne laissent dans tous les cas pas indifférent.

Jane, le renard et moi (Fanny Britt)

note: 5Tant de sensibilité et de beauté... Mathilde - 2 août 2014

Jane n'aime pas tellement l'école, terrain de petites moqueries et de bouleversantes vexations.
Elle se plonge alors dans Jane Eyre et rêve de son destin romanesque.
Le dessin est sublime, émouvant.

Cette bande-dessinée jeunesse de nombreuses fois primée puissante et sensible ravira très certainement aussi les adultes !

Retour Haut