Recherche


Avis de lecteurs

Carnet de prison (Galien)

note: 4«Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts» Isaac Newton Jérôme - 29 janvier 2024

"Meilleur texte" [...] selon le préfacier et écrivain communiste Alain Badiou sur la prison, qui y est "admirablement croquée" par l'auteur de bandes dessinées et dessinateur de presse (Le Sans-culotte [...]

Marx et la poupée (Maryam Madjidi)

note: 4Lettre franco-iranienne Jérôme - 6 mars 2024

Très beau texte de Maryam Madjidi qui raconte sa déterritorialisation relative, corporelle et mentale, jalonnée de doutes, de l'Iran vers la France. Ses réflexions sur l'école républicaine française et les [...]

Connemara (Nicolas Mathieu)

note: 5Comédie humaine ultra moderne Jérôme - 6 mars 2024

Superbe fresque sentimentale rurale qui conjugue intimité des relations conjugales (mais pas que) et sociologie critique et subtile de la start-up nation, de la fracture centre/périphérie et du monde des [...]

Le rapport de Brodeck n° 2
L'indicible (Manu Larcenet)

note: 5L'Autre et l'Indicible Sylvie - 19 mars 2024

Brodeck est un homme, rescapé de l'enfer.
Un jour, les hommes du village vont l'obliger à rédiger un rapport sur la mort de "L'Anderer", à laquelle Brodeck n'a pas assité. Ce [...]

Le rapport de Brodeck n° 1
L'autre (Manu Larcenet)

note: 5L'Autre et l'Indicible Sylvie - 19 mars 2024

Brodeck est un homme, rescapé de l'enfer.
Un jour, les hommes du village vont l'obliger à rédiger un rapport sur la mort de "L'Anderer", à laquelle Brodeck n'a pas assité. Ce [...]

Passeur de souffle (Patricia Hespel)

note: 5"Interroge ton cœur, il te dira qui tu es." Sylvie - 14 mai 2024

Une prophétie qui, des siècles plus tard est considérée comme une légende par les hommes. Bren, Naäi et l'enfant Nil partent en quête de liberté et de vérité. Pendant leur [...]

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Sylvie

 

Passeur de souffle (Patricia Hespel)

note: 5"Interroge ton cœur, il te dira qui tu es." Sylvie - 14 mai 2024

Une prophétie qui, des siècles plus tard est considérée comme une légende par les hommes. Bren, Naäi et l'enfant Nil partent en quête de liberté et de vérité. Pendant leur périple, ils traverseront des contrées arides, hostiles. Entre méfiance les uns envers les autres et la nécessité vitale de rester ensemble, ils formeront "l'Alliance d'un genre nouveau".
Passeur de Souffle est une superbe épopée, captivante, onirique et pourtant d'un terrible réalisme sur ce que devient notre monde.
Je conseille vivement aux ados (plutôt bons lecteurs) et adultes.

Les chevaux du vent n° 1-2 (Jean-Claude Fournier)

note: 5L'Octuple Sentier * Sylvie - 29 mars 2024

Une famille, une fratrie de trois frères dont le cadet est sourd. Ce dernier partira pour devenir moine bouddhiste.
Le quotidien... Le père ne peut se résoudre à cet abandon et part, pour un long périple, voir son enfant.
Un long temps s'écoule. Sans nouvelle du père, le puîné décide de partir à sa recherche...
"Les chevaux du vent" se lit comme une épopée initiatique au bout de laquelle se trouvent l’acceptation et la sagesse.
(* L'Octuple Noble Chemin ou Noble octuple sentier, constitue le cœur de l'enseignement du Bouddha et le modèle de toute pratique bouddhiste).

Du même bois (Marion Fayolle)

note: 5Comme des bêtes Sylvie - 28 mars 2024

Une ferme. D'un côté, les jeunes, de l'autre, les anciens. Au milieu, les bêtes.
La vie à trimer, à s'occuper des vaches, des champs.
La vie qui passe, trépasse...
Le roman de Marion Fayolle est intense, brutal sans fioriture. Une écriture acérée au plus près des corps, ceux des hommes et des bêtes. On pense aux romans de Marie-Hélène Lafon. Un premier opus très prometteur !

Le printemps de Sakura (Marie Jaffredo)

note: 5"Puis chaque année, le printemps revient" Sylvie - 26 mars 2024

Sakura vit à Tokyo avec son père. Sa mère est morte dans un accident, Sakura avait 5 ans. Cela fait trois ans et Sakura est une petite fille triste. Son père doit s'absenter pour son travail et confie sa fille à sa grand-mère maternelle.
Au contact d'Obaa, qui vit dans le respect des traditions japonaises, Sakura va découvrir tout un univers inconnu : Elle va apprendre à observer, écouter, goûter, sentir.
Dans la contemplation et grâce à la sagesse d'Obaa, Sakura fera le deuil de sa maman partie trop tôt.
"Le printemps de Sakura" est une BD pleine de douceur et de poésie sur un sujet douloureux. C'est aussi une ode à la contemplation et la lenteur qui sont des guides vers la résilience.

Le rapport de Brodeck n° 2
L'indicible (Manu Larcenet)

note: 5L'Autre et l'Indicible Sylvie - 19 mars 2024

Brodeck est un homme, rescapé de l'enfer.
Un jour, les hommes du village vont l'obliger à rédiger un rapport sur la mort de "L'Anderer", à laquelle Brodeck n'a pas assité. Ce dernier accepte, contraint.
Il commence à écrire et, en contrepoint du meurtre de l'Autre, Brobeck va raconter son histoire, l'Indicible...
Les deux tomes de l'oeuvre de Larcenet révèlent tout ce qu'il y a de pire chez l'homme : lâcheté, intolérance, cruauté... Les dessins en noir et blanc, sont d'une implacable beauté même quand ils montrent l'horreur.
"Le rapport de Brodeck" laisse le lecteur K.O, pourtant c'est une lecture nécessaire.

Le rapport de Brodeck n° 1
L'autre (Manu Larcenet)

note: 5L'Autre et l'Indicible Sylvie - 19 mars 2024

Brodeck est un homme, rescapé de l'enfer.
Un jour, les hommes du village vont l'obliger à rédiger un rapport sur la mort de "L'Anderer", à laquelle Brodeck n'a pas assité. Ce dernier accepte, contraint.
Il commence à écrire et, en contrepoint du meurtre de l'Autre, Brobeck va raconter son histoire, l'Indicible...
Les deux tomes de l'oeuvre de Larcenet révèlent tout ce qu'il y a de pire chez l'homme : lâcheté, intolérance, cruauté... Les dessins en noir et blanc, sont d'une implacable beauté même quand ils montrent l'horreur.
"Le rapport de Brodeck" laisse le lecteur K.O, pourtant c'est une lecture nécessaire.

Différence invisible (Julie Dachez)

note: 5La fille aux baskets rouges Sylvie - 13 mars 2024

Marguerite est une jeune femme comme les autres : elle travaille, vit en couple.
Mais parfois, les apparences sont trompeuses. Le quotidien est un calvaire pour Marguerite qui doit faire d'énormes efforts pour faire face.
Décalée, elle ne trouve pas sa place. Les interactions sociales sont compliquées.
Marguerite décide donc de comprendre et apprendre à vivre avec la personne qu'elle est.
Les deux auteures signent une superbe BD, pleine de délicatesse, de bienveillance et d'humour pour aborder l'autisme, encore si méconnu en France.

L'université des chèvres (Christian Lax)

note: 5"L'éducation élève l'esprit" Sylvie - 2 mars 2024

Du XIXè siècle à nos jours, nous suivons les parcours de Fortuné et Sanjar, qui des Alpes du Sud en France aux paysages rudes de l'Afghanistan, vont de villages en villages afin de faire l'école aux enfants.
D'hier à aujourd'hui, les deux hommes vont se heurter aux interdits religieux et à l'ostracisation des filles qui sont privées de savoir.
"L'université des chèvres" est un réquisitoire pour l'égalité à l'accès au savoir et à la tolérance nécessaires pour lutter contre l'ignorance et l’extrémisme qui mènent à la haine et font le terreau des guerres.
Une vraie réussite !

Au coeur des solitudes (Lomig)

note: 5Hymne à la nature Sylvie - 2 mars 2024

"Et dans la forêt, je pars, pour perdre mon esprit et retrouver mon âme". Cette citation est de John Muir (21 avril 1838 / 24 décembre 1914). Lomig retrace la longue marche de Muir de 1500 kilomètres à pieds à travers l'Amérique, du Kentucky jusqu'à la Floride. Botaniste, naturaliste et pionnier de l'écologie, John Muir n'aura de cesse de célébrer la Nature.
Avec "Au cœur des solitudes", Lomig signe une BD indispensable tant par son propos que par les planches sublimes, véritables odes à l'émerveillement.

Le boiseleur n° 2
Le boiseleur n° 2
L' esprit d'atelier (Hubert)

note: 5La guerre de l'Art Sylvie - 2 mars 2024

Depuis qu'il est parti de Solidor, Illian ne sculpte plus. Mais, sa renommée suscite l'intérêt de Tullio Hamzari, grand sculpteur de la prestigieuse cité de Bélizonde.
Ce dernier réussit à convaincre Illian de venir avec lui pour en faire son élève. Très vite, la vie à l'atelier pèse à Illian. Son apprentissage va à l'encontre de ses convictions et la belle Flora lui manque...
Ce dernier opus offre une réflexion sur les choix de vies. A Bélizonde, Illian découvre ce que l'Art peut engendrer de pire : compétition, prétention, orgueil, mépris, jalousie, haine...

Le boiseleur n° 1
Les mains d'Illian (Hubert)

note: 5Les oiseaux en bois Sylvie - 17 février 2024

Illian est un sculpteur sur bois très talentueux. Il travaille, sans relâche, pour M. Koppel, à fabriquer des cages en bois que ce dernier vend aux habitants de Solidor, la ville aux oiseaux.
N'ayant pas les moyens de s'acheter un oiseau, Illian, qui les aime tant, décide de sculpter un rossignol - son rossignol.
Il ignore, alors, les conséquences de cet acte.
Ce premier tome empreint de poésie, interroge sur le consumérisme forcené qui amène à l'effondrement de la beauté.

Et vous passerez comme des vents fous (Clara Arnaud)

note: 5L'Ourse Sylvie - 14 février 2024

Dans les Pyrénées, à l'aube du XXème siècle, Jules capture une oursonne pour la dresser et devient montreur d'ours.
Aujourd'hui, dans ces mêmes montagnes, une ourse attise les peurs ancestrales. Gaspard est berger et part pour l'estive. Il admire et craint l'ourse. Cette géante magnifique qui lui tue des brebis. Et puis, il y a Alma, éthologue, fascinée par l'animal. Elle relève les moindres indices de sa présence, met ses pas dans ceux du plantigrade pour tenter de l'apercevoir, moments furtifs de grâce.
L'animal et l'humain se côtoient dans la verticalité somptueuse et violente des montagnes.
"Et vous passerez comme des vents fous" est un superbe roman. L'écriture de Clara Arnaud est acérée et poétique. C'est un récit tellurique et sauvage, envoûtant.

Je suis leur silence (Jordi Lafebre)

note: 5Les voix d'Eva Sylvie - 8 février 2024

Eva est psychiatre. Fantaisiste, délurée, débordante de vitalité, c'est une jeune femme décalée et attachante.
Elle est contactée par une ancienne patiente pour venir l'assister suite au décès d'un oncle.
Eva fonce, tête baissée, dans une histoire de famille complexe et mène l'enquête...
Jordi Lafebre signe une BD jubilatoire, un brin foutraque à l'image de son héroïne.

Ténébreuse n° 2 (Vincent Mallié)

note: 5La belle et ses bêtes Sylvie - 25 décembre 2023

Après moult péripéties, Arzhur décide de retourner dans son pays avec Islen, afin de protéger.
Mais rien ne peut empêcher la terrible vengeance dont Islen est, à son insu, l'instrument.
Cette suite est sombre et violente : entre vérités, mensonges et manipulations.
Du chaos naît la rédemption.
Superbe !

Ténébreuse n° 1 (Vincent Mallié)

note: 5La couronne de papillons Sylvie - 25 décembre 2023

Un chevalier devenu mercenaire ; une princesse retenue captive dans un château oublié de tous...
Le chevalier sauve la princesse. Mais entre féerie et maléfice la frontière est, parfois, ténue.
"Ténébreuse" porte à merveille son nom : dès les premières pages nous sommes captivés par cette histoire ambiguë, magistralement mise en image par Vincent Mallié.

Voleur de feu : une vie d'Arthur Rimbaud n° 1
Voleur de feu (Damien Cuvillier)

note: 2"Je veux être poète" Sylvie - 19 décembre 2023

Une BD sur la vie d'Arthur Rimbaud, "poète voyant", à la courte vie tumultueuse : sacré défi ! L'incipit nous avertit : "L'auteur (...) assume une totale subjectivité ainsi que la fictionnalisation de plusieurs passages".
De fait, j'ai trouvé cette première partie guère passionnante : le scénario est quasiment inexistant, les personnages peu attachants et édulcorés jusque dans le graphisme et les couleurs fades. Nous sommes loin de ce que revendiquait Rimbaud, dans une lettre à Georges Izambard : "Le poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens".
Bref, ma subjectivité ne s'accorde pas avec celle de l'auteur.

Adieu Birkenau (Ginette Kolinka)

note: 5"Maintenant, c'est vous ma mémoire" Sylvie - 19 décembre 2023

Ginette Kolinka est déportée au camp d'Auschwitz-Birkenau, le 13 avril 1944. Elle vivra l'enfer : la faim, la maltraitance, les maladies...
Cette survivante des camps de la mort a mis trente ans avant de pouvoir libérer sa parole.
Depuis, elle témoigne dans les établissements scolaires afin que le devoir de mémoire perdure...Ginette Kolinka est une femme extraordinaire qui possède une force de caractère et beaucoup d'humour qui rendent cette BD essentielle et émouvante.

L'horloge à l'envers n° 2
La pierre de folie (Anne Pouget)

note: 5Les experts Sylvie - 19 décembre 2023

Dans cette suite, nous retrouvons, avec plaisir, Samuel et son maître, le Diable Noir, Ambrine et la mirgesse.
L'arrivée de l'étrange Grand Pierre va amener nos amis à enquêter afin de découvrir la vérité et combattre, une fois de plus, les préjugés et l'injustice.
Avec "La pierre de folie", Anne Pouget nous livre une histoire passionnante dans laquelle le lecteur suit les péripéties des personnages tout en apprenant beaucoup.
Je recommande vivement les deux tomes de "L'horloge à l'envers" : un vrai plaisir de lecture !

L'horloge à l'envers n° 1
Le diable noir (Anne Pouget)

note: 5"Observer, analyser, conclure" Sylvie - 19 décembre 2023

Samuel, un jeune garçon, est sauvé d'une condamnation arbitraire par le Diable Noir.
Une nouvelle vie commence pour le jeune homme faite d'apprentissages, d'observations et de découvertes...
Dans ce Moyen-Age, période propice aux croyances obscures, "Lhorloge à l'envers" parle des prémices de la médecine légale et de l'importance du savoir universel.
Roman passionnant et palpitant ! Je recommande à partir du collège (bons lecteurs) et jusqu'à 100 ans !

On sème la folie (Laurent Bonneau)

note: 5"Travailler au métier d'homme" Sylvie - 19 décembre 2023

Cinq amis, la trentaine, se retrouvent le temps d'un week-end.
Ils évoquent les souvenirs, le présent et tentent de se projeter dans un futur qui demeure flou.
Des questionnements sur la vie, quel sens donner à son existence...?
Laurent Bonneau signe une belle BD "métaphysique" dans laquelle les dessins sont emplis de silence, de non-dits, d'incertitude...

Et c'est quoi la sagesse grand-père ? (Jean-Marie Robillard)

note: 5"Bien veiller sur notre terre" Sylvie - 19 décembre 2023

Cet album est une pure merveille tant par le texte que par les illustrations.
Un livre qui fait du bien, qui aide à grandir en conscience.
La sagesse Amérindienne est empreinte d'humilité et d'un profond respect pour le vivant et les éléments : prendre soin de l'eau, du feu, de l'air et de la terre, c'est assurer la permanence du monde.
A lire et relire, à contempler, à méditer...

Quelqu'un à qui parler (Grégory Panaccione)

note: 5De l'autre côté du téléphone Sylvie - 2 octobre 2023

Samuel Verdi fête ses 35 ans seul, déprimé et ivre.
Il décide de faire le numéro de téléphone de la maison dans laquelle il a grandit. Un petit garçon répond. Il s'appelle Samuel Verdi, il a 10 ans... Les "deux Sam" vont se parler régulièrement. Sam-enfant secoue Sam-adulte et lui reproche d'avoir abandonné ses rêves...
A partir de là, Sam-adulte va se reprendre en main, conseillant, également Sam-enfant.
Une fois de plus, Panacionne réussit un coup de maître : cette BD, mêlant émotion et humour, est une réflexion sur la vie pleine d'empathie et de résilience.

Les grands cerfs (Gaétan Nocq)

note: 5L'affût Sylvie - 30 septembre 2023

Un couple a choisi de vivre isolé du monde dans les montagnes des Vosges. La femme, Pamina, devine la présence des cerfs à leurs traces. Léo, un photographe animalier construit sa cabane d'affût sur le terrain du couple et va initier Pamina à l'observation des cerfs.
Fascinée, elle décide d'en faire le sujet de son prochain roman.
Elle va passer des nuits à l'affût de la vie sauvage qui l'entoure...
Gaëtan Nocq signe une remarquable BD, pleine d'empathie pour la Nature et le monde animal, sans concession pour les "fous dangereux que nous sommes"

Ceux qui me restent (Damien Marie)

note: 5L'effacement au monde Sylvie - 27 septembre 2023

Un coup de foudre "le vrai sérieux". Un homme veuf trop tôt. Une petite Lilie à consoler : "père : unique refuge".
Trente huit ans, soixante dix ans, un ciré jaune, la nuit, la vie mélangée, en pointillés...
"Ceux qui me restent" parle de la maladie d'Alzheimer sans concession, avec émotion et ça nous touche en plein cœur.
Une vraie réussite !

Filles de la Walïlü (Cécile Roumiguière)

note: 5La presqu'île des femmes libres Sylvie - 22 septembre 2023

Albaan est une petite fille heureuse, choyée par ses parents. Avec son amie Lilijann, inséparables et intrépides, elles découvrent la forêt et se font peur avec de vieilles histoires.
Mais Albaan fait de terribles cauchemars qui annoncent la fin de l'insouciance et le danger plane...
Roman initiatique, mêlant fantastique, l’âpreté des vieilles rancœurs et l'animisme des Anciens.
Filles de la Walïlü offre un bon moment de lecture, captivant et dépaysant.

Le jardin de Baba (Jordan Scott)

note: 5Des vers de terre plein les mains Sylvie - 22 septembre 2023

Tous les matins, un garçon va chez sa grand-mère - Baba - car c'est elle qui l’emmène à l'école.
Baba a un jardin merveilleux et transmet son savoir et sa passion à son petit-fils.
Peu de mots entre l'aïeule et le garçon mais une infinie tendresse...
Ce récit magnifique touchant et plein d'émotions est magnifié par les illustrations d'une grande douceur empreinte de poésie.
Un livre intergénérationnel.

La petite lumière (Grégory Panaccione)

note: 5Le vieil homme et la mort Sylvie - 22 septembre 2023

Un homme vit seul dans un village abandonné. C'est ici qu'il a décidé de finir sa vie.
Tous les soirs, une petite lumière transperce la nuit et questionne l'homme. Il décide d'aller à la rencontre de cette lumière...
Panaccione a magnifiquement adapté le roman d'Antonio Moresco. Récit intimiste, sobre et mélancolique, ici, véritablement "incarné" par les dessins superbes de l'auteur.
Une vraie réussite !

Notre guerre civile (Judith Perrignon)

note: 4La vierge rouge Sylvie - 22 septembre 2023

Louise Michel, figure emblématique de la Commune, anarchiste. Toute sa vie, elle combattra les iniquités, les inégalités des classes. Emprisonnée, déportée au bagne de Nouvelle-Calédonie, jamais elle ne cessa de se battre, de résister.
Elle laisse, en héritage, ses écrits.
"Notre guerre civile" est une biographie qui se lit comme un polar. Claire, très bien documentée, elle dresse le portrait d'une femme passionnée, volontaire, entêtée.
Petit bémol : les apartés de l'auteure sur sa méthodologie de recherche cassent le rythme de lecture.
Mais cet ouvrage, devoir de mémoire, est nécessaire.

Une année à la campagne (Sue Hubbell)

note: 5La dame aux abeilles Sylvie - 19 août 2023

Certains livres vous prennent au cœur et vous les lisez avec un vrai bonheur et êtes triste de les finir...
Le récit de Sue Hubbell est de ceux-là. Avec une immense humilité, elle exprime la profonde gratitude pour la nature qui la fait vivre.
Vous apprendrez mille et une choses sur les abeilles, la faune et la flore des Ozarks, région montagneuse du Missouri.
Un roman simple, d'une grande beauté.

Musée (Chabouté)

note: 5Tel est vu qui croyait voir... Sylvie - 1 août 2023

Dans cette nouvelle BD, Chabouté nous emmène au musée d'Orsay. Nous - lecteur - regardons des gens qui regardent des tableaux, des sculptures...
Mais quand les visiteurs sont partis, que le musée est fermé... Que se passe-t-il quand les œuvres ne sont plus regardées...?
Avec une douce ironie, drôlerie, tendresse et des cadrages magnifiques, "Musée" est à lire et à regarder sans modération !

Le chemin des herbes (Thierry Thévenin)

note: 5Sur les sentiers sauvages Sylvie - 1 août 2023

Ce magnifique livre propose l'identification de plusieurs plantes. Les textes sont accessibles à tous et les auteurs proposent, pour certaines herbes, des préparations médicinales et/ou gastronomiques.
Les planches dessinées, façon herbier, sont superbes.
Un très bel ouvrage, pratique, pour aller sur les chemins des herbes...

Tous les petits animaux (Walker Hamilton)

note: 5Des animaux et deux hommes Sylvie - 1 août 2023

Bobby est un enfant dans un corps d'homme. Un jour, il part de chez lui pour fuir la cruauté du "Gros" son beau-père. La vie va mettre, sur son chemin, M. Summers, un drôle de petit bonhomme.
Les deux hommes vont s'apprivoiser et Bobby va apprendre "le boulot"...
Ce roman est une O.L.N.I : Oeuvre Littéraire Non Identifiée. Dès les premières pages, nous sommes happés et suivons les aventures de Bobby en apnée.
C'est un récit sensible, beau par son étrangeté, sombre dans lequel une petite lueur subsiste...

Sur mon chemin (Nancy Guilbert)

note: 5Cheminement poétique Sylvie - 23 avril 2023

Ce livre est une merveille de douceur et de poésie. D'un côté : un court poème, en regard : une illustration mêlant photos, collages et dessins. Le cheminement d'un être avec les doutes, les choix à faire, l'envie d'avancer pour grandir, rêver, découvrir l'immense comme l'infime. Une pépite qui fait du bien.

La dernière reine (Jean-Marc Rochette)

note: 5L'Ourse et l'Homme Sylvie - 23 avril 2023

En peu de mots, Rochette raconte l'histoire du lien immémorial que l'Homme entretient avec le Sauvage, la Nature. Avec la guerre, la sauvagerie est devenue autre. "La dernière reine" parle de vies brisées, de résilience par l'art et l'amour. Le dessin somptueux et aride de l'auteur est un hymne à la beauté. Un chef d'oeuvre à lire absolument !

Retour Haut