Recherche


Avis de lecteurs

L'histoire de toutes les histoires (Jean-Pierre Kerloc'h)

note: 5"Il était une fois..." Clarisse - 8 novembre 2022

Le roi des rois est très, très vieux, il sent que sa fin est proche, mais avant de mourir, il souhaite pouvoir lire l’histoire de tous les hommes, on fait [...]

Tout rendre au vent (Marion Millo)

note: 5Adieu souffrances ! Clarisse - 8 novembre 2022

Anna va être confiée comme domestique à un couple de bourgeois dans les années 50, violée par le maître elle se retrouve enceinte très jeune et quitte son travail, laissant [...]

Les Tuniques bleues n° 64
Les Tuniques Bleues n° 64
Où est donc Arabesque ? (Willy Lambil)

note: 4Arabesque, plus qu'un cheval, un compagnon S.BASSET - 12 novembre 2022

Un album des "Tuniques Bleus"particulièrement touchant, montrant un Caporal Blutch particulièrement affectés par la disparition de son cher cheval.

Parce que c'était le seul choix (Sophie Renouard)

note: 5Un choix dangereux. Clarisse - 8 novembre 2022

Olivia élève seule ses trois enfants, elle est gynécologue dans une clinique parisienne et tous les jours elle est confronté au proxénétisme qui les écœure elle et son amie d’enfance, [...]

Le rapport chinois (Pierre Darkanian)

note: 4Le rapport qui rapportait des millions S.BASSET - 6 novembre 2022

Un roman décapant et hilarant sur l’absurdité d'un certain système financier et administratif, qui fait passer aux naïfs des vessies pour des lanternes !

Le mystère Mengele (Jorge A. Camarasa)

note: 4Intéressant Céline - 12 novembre 2022

Une enquête interessante sur la fuite de Joseph Mengele à travers l'Amérique latine au lendemain de la chute du 3ème Reich.
Il est intriguant de voir comment ce dernier a [...]

Critique

 

Les mains libres (Paul Éluard)

note: 5Art et Art Clarisse - 8 septembre 2022

Ce recueil est un mélange entre le talent de dessinateur de Man Ray et le talent de poète de Paul Eluard. On peut y observer une représentation particulière de l’inconscient.
Il ne faut pas chercher de véritable lien entre les dessins et les poèmes, ils sont là, se mêlent, ne se ressemblent pas, mais laissent tous les deux libre court à l’imagination et à la libre interprétation. Le surréalisme personnifié.