Recherche


Avis de lecteurs

Seule en sa demeure (Cécile Coulon)

note: 5Dans la forêt jurassienne JM, MMC - 12 octobre 2021

Aimée est une jeune femme de 20 ans, elle a grandi entre deux parents aimants mais agés et avec son cousin Claude un jeune homme sûr de lui et un [...]

La belle au bois dormant (Gaël Aymon)

note: 5Splendide Joëlle, MMC - 17 septembre 2021

Tout le monde connaît le célèbre conte de Charles Perrault, dans lequel la fée de la fontaine jette un sort à la princesse tant désirée la plongeant, ainsi que le [...]

Jouvence (Thomas Anido)

note: 4Un écrivain en manque d'inspiration dépassé par la réalité Marie, MMC - 16 octobre 2021

Lorsqu’ Aurélien décide de « tout quitter » pour partir s’isoler sur une île grecque et laisser libre cours à sa vocation d’écrivain, il est loin d’imaginer ce qui l’attend. [...]

Bonjour tristesse (Frédéric Rébéna)

note: 4Toujours moderne JM, MMC - 12 octobre 2021

Bonjour tristesse » est sans doute le roman le plus connu de Françoise Sagan. L’histoire de Cécile une jeune fille qui vient de rater son bac, elle passe ses vacances [...]

L'été de la sorcière (Kaho Nashiki)

note: 4sérénité et bienveillance JM, MMC - 12 octobre 2021

Mai est une jeune fille de 13, sa première année de collège a été difficile et elle souffre de phobie scolaire après avoir été victime de harcèlement. Sa mère décide [...]

Le roman de Jim (Pierric Bailly)

note: 4La place d'un père JM, MMC - 12 octobre 2021

Aymeric a 25 ans, il vit souvent de petits boulots mais il ne se plaint pas car il a l’impression de rester libre. Après quelques erreurs, il semble un peu [...]

Critique

 

L'ami arménien (Andreï Makine)

note: 5"Il m'a appris à être celui que je n'étais pas." Angélique, MMC - 19 août 2021

Andreï Makine, né en Sibérie, auteur d’une œuvre saluée par de prestigieux prix littéraires, membre de l’Académie française, nous livre dans ce roman très personnel l’histoire d’une amitié de jeunesse.
Le narrateur est un adolescent de 13 ans, qui vit dans un orphelinat en Sibérie. Sa rencontre avec Vardan va lui ouvrir d’autres horizons. Il devient le protecteur de ce garçon bousculé par les autres car différent, aux traits délicats et souffrant de la maladie arménienne.
Vardan appartient à une petite communauté d’Arméniens, venus s’installer dans le quartier du Bout du diable afin de rejoindre leurs proches emprisonnés, en attente d’un procès, à 5000 km de leur patrie. Cette famille composée par les liens du cœur fait une place au narrateur, lui ouvre les portes du "royaume d'Arménie", reconstitué grâce à quelques objets emportés dans leur valise, et lui conte l’histoire du peuple arménien.
Andreï Makine, en parfait connaisseur de la langue française, a su trouver les mots justes pour nous confier cette parenthèse « exaltante et heureuse » dans un style direct et poétique.