Recherche


Avis de lecteurs

Les royaumes de feu n° 8
La mission de Péril (Tui-T Sutherland)

note: 5la mission de peril Charlotte - 8 décembre 2021

il été super bien
comme les autre royaumes de feu

Petit hérisson, un réveillon sous la neige (M. Christina Butler)

note: 1La magie de l'amitié Cécile - 26 septembre 2021

L'entraide et l'amitié sont à l'honneur dans ce superbe ouvrage. Idéal pour insister sur la magie de la générosité à Noël.

Le droit du sol (Étienne Davodeau)

note: 5Vertige de la mort Jérôme, LLMC - 8 mars 2022

Cette bande dessinée est à la fois un voyage dans le temps, des premiers dessins humains rupestres à l’histoire récente du livre et de son évolution numérique, mais aussi une [...]

Madeleine, résistante n° 1
La rose dégoupillée (Eloïse de La Maison)

note: 5Une BD passionnante sur Madeleine Riffaud, résistante à 17 ans. Elsa - 24 février 2022

Madeleine a 93 ans en 2017 quand Jean-David Morvan l’appelle pour lui proposer de faire une bande dessinée sur elle : « une BD ?!! … mais c’est pour les [...]

La saga de Grimr (Jérémie Moreau)

note: 5Légende de la Terre d'Islande S.BASSET - 31 janvier 2022

Derrière le trait pourtant un peu "rustre" de Jérémie Moreau c'est un récit magistral que nous offre l'auteur, superbement écrit et scénarisé, où l'on découvre en fait un graphisme sensible [...]

Les vieux fourneaux n° 6
L'oreille bouchée (Wilfrid Lupano)

note: 4Papy fait de la résistance en Guyane Jérôme, LLMC - 16 février 2022

Dans ce sixième tome des Vieux fourneaux, nos adorables papys de la conspiration ludico-anarchiste « Ni Yeux ni maîtres » Emile, Antoine et Pierrot se rendent en Guyane à la [...]

Critique

 

Oeuvre non trouvée

note: 5Le roman du pays basque (livre numérique) - 12 janvier 2019

Il y a encore quelques années, les attentats qui faisaient l’actualité en Espagne émanaient le plus souvent de l’ETA, organisation indépendantiste basque. Patria nous transporte dans cette époque encore très récente, dans le pays basque espagnol, au sein d’un village proche de San Sebastian. Dans ce secteur, il est presque impossible de ne pas soutenir la cause indépendantiste. Les jeunes grandissent dans l’endoctrinement, ou à défaut dans la conscience qu’il faut participer pour s’intégrer : parler basque, contribuer aux collectes pour les prisonniers, manifester … Même s’il faut conserver une unité de façade, des familles se déchirent dans l’intimité. Et quand l’ETA réclame un impôt révolutionnaire de plus en plus important à un chef d’entreprise qui s’est élevé à la force du poignet, et que celui-ci résiste et refuse, c’est toute une vie d’amitiés qui s’effondre.
Enorme succès en Espagne, ce livre est resté assez confidentiel en France ; et pourtant, quel beau roman ! Peut-on (et comment ?), doit-on, pardonner, oublier, tourner la page, vivre avec légèreté, pendant et après des crimes et des lâchetés ? Cette question qui se pose inexorablement aux peuples meurtris par des guerres civiles traverse tout le livre, construit sur l’évocation de la vie d’avant et d’après l’annonce de la fin de la lutte armée.