Recherche


Avis de lecteurs

Gardez l’œil ouvert (Victoria Charlton)

note: 5Si vous aimez la Youtubeuse, vous aimerez l'auteure Céline - 12 novembre 2022

Ce livre reflète parfaitement la personnalité et la façon de travailler de la Youtubeuse spécialiste du True Crime, on sent véritablement sa patte dans la façon d'expliquer les choses, de [...]

Le livre des heures (Anne Delaflotte Mehdevi)

note: 5L'horloge tourne... Clarisse - 8 novembre 2022

Au 15ème siècle, Marguerite est née fille et petite-fille d’enlumineurs, chaque jour elle subit le harcèlement d’une mère qui lui en veut d’être une fille, chaque jour elle maintient en [...]

Perceval (Anne-Caroline Pandolfo)

note: 5Une merveilleuse adaptation S.BASSET - 24 octobre 2022

Une merveilleuse adaptation en bande-dessinée pour les enfants de la légende arthurienne. Le graphisme est de toute beauté entre onirisme et poésie.

Les Enquêtes du Département V n° 9
Les Enquêtes du Département V n° 9
Sel (Jussi Adler-Olsen)

note: 5Un nouveau coup de maitre Céline - 12 novembre 2022

Ce nouveau tome des Enquêtes du Département V est une nouvelle fois excellent, on retrouve tout ce qu'on aime dans cette saga littéraire : du suspens, des personnages attachants et [...]

Les romantiques (Cécile Coulon)

note: 5Romantique, érotique et rigolo... Clarisse - 8 novembre 2022

Une soixantaine de classiques revisités à la sauce poétique érotique de Cécile Coulon, de très courts textes drôles, touchants, romantiques et sensuels mis en scènes par de très belles illustrations [...]

La sainte touche (Djamel Cherigui)

note: 4J'ai un petit problème dans ma plantation S.BASSET - 6 novembre 2022

Dans une langue vive et énervée, le portrait plein d'humour d'un bras cassé qui vit aux crochets d'un petit trafiquant de quartier.

Critique

 

Bénie soit Sixtine (Maylis ADHÉMAR)

note: 4Fuire l'intégrisme religieux Anne-Sophie, MMC - 9 janvier 2021

Sixtine a grandi dans un milieu catholique intégriste. Elle se marie, tombe enceinte, mais au lieu du bonheur escompté, cette grossesse devient un calvaire à mesure qu’elle prend conscience de celui qu’elle a épousé. Malgré sa naïveté, elle perçoit les différences de valeurs, notamment la violence et l’intolérance de ceux qui l’entourent. Elle subit des pressions : son mari, sa mère, sa belle-mère : tous veulent décider à sa place. Un drame lui fait couper les ponts avec sa famille. Elle fait de nouvelles rencontres en dehors de son milieu et se questionne plus librement.
C’est une lecture dérangeante car elle présente toute une communauté réactionnaire, misogyne, raciste, qui embrigade ses jeunes. Comme l’autrice a grandi dans un milieu similaire, on peut supposer ces descriptions exactes : j’ai eu l’impression d’infiltrer ce milieu fermé et d’accompagner Sixtine dans sa renaissance.