Recherche


Avis de lecteurs

La Chambre des Merveilles (Julien Sandrel)

note: 4La puissance de l’amour maternel Clarisse - 13 septembre 2022

Thelma se retrouve au chevet de son fils Louis, plongé entre la vie et la mort sur son lit d'hôpital après avoir été fauché par un camion, un mois… C'est [...]

Passeuse de rêves (Lois Lowry)

note: 5Vous faisiez des cauchemars ? Voici le remède ! Clarisse - 1 septembre 2022

Petite apprend à être une passeuse de rêves. Elle effleure de ses tout petits doigts les objets qui l'entourent pour en récupérer des souvenirs agréables et les transmettre sous forme [...]

La petite fille de monsieur Linh (Philippe Claudel)

note: 5Un récit émouvant et poétique d'une rare pudeur… Clarisse - 1 septembre 2022

Monsieur Linh est forcé de quitter son pays, celui de ses ancêtres, celui où sa famille est morte. Dans ses bras se tient un petit être : sa petite fille. [...]

Le manuscrit inachevé (Franck Thilliez)

note: 5Venez résoudre une enquête… Clarisse - 15 septembre 2022

La préface est importante : un fils découvre le manuscrit de son père resté en suspens. Nous voilà donc propulsés dans l'histoire de Léane dont la fille s'est fait enlever [...]

Ada et Graff (Dany Héricourt)

note: 5Une belle histoire FM - 21 septembre 2022

Dans un village en zone rurale, Ada est une septuagénaire un peu marginale. Veuve d’un médecin, cette Anglaise est à la fois digne et secrète. Elle ne voulait pas d’enfant [...]

Plein gris (Marion Brunet)

note: 5Un très bon livre young adult. Clarisse - 14 septembre 2022

Emma, Élise, Sam, Clarence et Victor décident de passer un séjour en pleine mer sur un voilier. Mais les choses tournent au drame quand Clarence est retrouvé mort, le résumé [...]

Critique

 

L'ami arménien (Andreï Makine)

note: 5"Il m'a appris à être celui que je n'étais pas." Angélique, MMC - 19 août 2021

Andreï Makine, né en Sibérie, auteur d’une œuvre saluée par de prestigieux prix littéraires, membre de l’Académie française, nous livre dans ce roman très personnel l’histoire d’une amitié de jeunesse.
Le narrateur est un adolescent de 13 ans, qui vit dans un orphelinat en Sibérie. Sa rencontre avec Vardan va lui ouvrir d’autres horizons. Il devient le protecteur de ce garçon bousculé par les autres car différent, aux traits délicats et souffrant de la maladie arménienne.
Vardan appartient à une petite communauté d’Arméniens, venus s’installer dans le quartier du Bout du diable afin de rejoindre leurs proches emprisonnés, en attente d’un procès, à 5000 km de leur patrie. Cette famille composée par les liens du cœur fait une place au narrateur, lui ouvre les portes du "royaume d'Arménie", reconstitué grâce à quelques objets emportés dans leur valise, et lui conte l’histoire du peuple arménien.
Andreï Makine, en parfait connaisseur de la langue française, a su trouver les mots justes pour nous confier cette parenthèse « exaltante et heureuse » dans un style direct et poétique.