Recherche


Avis de lecteurs

Le dit du mistral (Olivier Mak-Bouchard)

note: 5Un véritable envoûtement. Un vrai coup de cœur Agnès MMC - 10 mars 2021

Ce qui m’a d’abord attirée dans ce livre c’est sa couverture très colorée, avec ce chat blanc, dont on apprend dans la lecture qu’il s’appelle le Hussard, qui passe devant [...]

La prière d'Audubon (K?tar? Isaka)

note: 5la prière d'aubudon Isabelle - 22 avril 2021

un livre déroutant au départ, distrayant au fil des pages, pour finir par devenir fascinant... Je l'ai fini il y a un quinzaine de jours et je ne peux [...]

Lady whisky (Joël Alessandra)

note: 4L’histoire vraie d’une femme passionnée de whisky. Agnès MMC - 10 mars 2021

Helen Frances Arthur a consacré une grande partie sa vie au whisky, rare femme acceptée dans cet univers très masculin. Lorsqu'elle décède en 2015, sa nièce et son mari, l'auteur [...]

La dame à la licorne (Béatrice Fontanel)

note: 5Un album écrin d'amour et de valeurs. Gabin - 9 juin 2021

"Par les forêts fécondes,
Par les vertes vallées
Où les fruits abondent
J'ai traversé les rivières
Qui dévalaient de les montagnes
Et débordaient de leur lit,
J'ai couru longtemps,
Sans savoir jamais
Que je vous cherchais."
Voici quelques [...]

La traversée des temps n° 1
Paradis perdus (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 5Une aventure exceptionnelle Frederic - 3 avril 2021

Ce livre est un vrai coup de cœur. Je ne connais pas les autres livres de cet auteur mais celui ci est juste formidable. Il a tout ce qu'il faut [...]

La laitière de Bangalore (Shoba Narayan)

note: 4Un voyage en Inde Agnès MMC - 10 mars 2021

Après 20 ans passés au Etats–Unis la journaliste Shoba Narayan revient en Inde, à Bangalore, pour s’y installer avec son mari et ses deux filles qui ne connaissent quasiment pas [...]

Critique

 

Mille petits riens (Jodi Picoult)

note: 5Racisme à l'américaine - 10 juin 2020

Sage-femme expérimentée et appréciée dans un hôpital du Connecticut, Ruth est la seule femme de couleur dans son service. Cela ne lui a jamais posé problème, jusqu’au jour où un couple de suprémacistes blancs lui interdit de s’occuper de leur nouveau-né, et où la chef de service accepte cette exigence des patients. Le décès du bébé conduit les parents à déposer plainte, a priori contre l’hôpital mais celui-ci les oriente vers une plainte contre la sage-femme, accusée de n’avoir pas pris l’initiative de gestes qui auraient peut-être pu sauver l’enfant. La vie de Ruth et de son fils, brillant lycéen, va alors basculer : eux qui sentaient bien installés socialement vont être sans cesse renvoyés à la couleur de leur peau.
Ce roman à plusieurs voix immerge très bien le lecteur dans les points de vue de Ruth, de son avocate (blanche, fortunée, bien intentionnée mais qui va comprendre qu’elle était dans le déni vis-à-vis des injustices raciales), et du père du bébé ; ce personnage-là est particulièrement saisissant, dans sa violence raciste. Par cette coexistence des voix de chacun des personnages, le livre nous plonge dans la réalité d’une société américaine encore extrêmement clivée, imprégnée de luttes raciales et de déni, dans laquelle l’extrême liberté d’expression laisse libre champ à des groupes et des mouvements pas très sympathiques. Un très beau roman, haletant, prenant, qui laisse des traces.