Recherche


Avis de lecteurs

J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond (Alexis Jenni)

note: 5La sobriété heureuse Agnès MMC - 16 décembre 2020

Ce livre raconte très simplement, mais avec beaucoup d'admiration et d'affection, la vie de John Muir, qui décide d'abandonner travail et famille pour arpenter les États-Unis et bien au-delà. Il [...]

Martin Eden (Jack London)

note: 5Un roman bouleversant Agnès MMC - 10 mars 2021

Publié sous forme de feuilleton dans un journal en 1908 et 1909 ce roman, qui semble très inspiré de la vie de l’auteur, raconte la vie d’un jeune homme issu [...]

Paul n° 9
Paul à la maison (Michel Rabagliati)

note: 5Une BD émouvante Agnès MMC - 17 décembre 2020

Ce dernier titre de la série Paul est sans doute aussi le plus autobiographique. Paul, maintenant auteur de BD à temps plein, est confronté à sa solitude, à la maladie [...]

La traversée des temps n° 1
Paradis perdus (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 5Une aventure exceptionnelle Frederic - 3 avril 2021

Ce livre est un vrai coup de cœur. Je ne connais pas les autres livres de cet auteur mais celui ci est juste formidable. Il a tout ce qu'il faut [...]

Les Hurleuses (Adrien Tomas)

note: 5Formidable Frederic - 3 avril 2021

Une histoire passionnante pleine d'intrigue et de rebondissements.
J’ai bien aimé la façon qu’Adrien Tomas nous livre cette histoire. Chaque chapitre est le point de vue d’un personnage différent. Ce [...]

Déjà, l'air fraîchit (Florian Ferrier)

note: 4Bibliothèques spoliées FM - 30 janvier 2021

Ce (gros) roman français nous emporte dans la Seconde Guerre Mondiale, avec le personnage d’Erika, jeune femme passionnée de livres qui va devenir un rouage essentiel du rapt organisé et [...]

Critique

 

Alabama song (Gilles Leroy)

note: 4Couple mythique et passion destructrice Victoria, MMC - 13 mai 2015

Récompensé par le Prix Goncourt en 2007, « Alabama song » est une biographie romancée de Zelda Fitzgerald, l’épouse du célèbre écrivain.
Prenant la forme d’un journal intime, avec de fréquents allers-retours dans le passé, les premières lignent nous emportent en Alabama, en 1918. Zelda a 18 ans lorsqu'elle rencontre Scott, son alter ego: il est passionné, écrivain (alors qu’elle-même rêve d’être publiée), ambitieux, vit dans l'excès dans tous les domaines, aime la provocation et le scandale. Mais bien vite, le couple se meurt, dévoré par leur folie respective et l'égoïsme légendaire de Scott.
Gilles Leroy se glisse tellement bien dans le personnage, qu’on en oublie parfois qu’il ne s’agit que d’un roman, et non d’un témoignage authentique. Un récit intime d’une grande tristesse et la tragédie d'une femme qui tente de s'exprimer par la danse, la peinture ou l'écriture, mais qui resta éternellement dans l'ombre de son mari.